Ambrogio Lorenzetti (?), « Il Buon Governo di Siena »

4

Office de la Gabella

Ambrogio Lorenzetti (?)

Il Buon Governo di Siena (Le Bon Gouvernement de Sienne)

1344, juillet-décembre

41,8 x 24,7 cm.

Archivio di Stato di Siena, n° 16

Inscriptions :

  • « * C . S . C . V * pour : C[IVITAS] S[ENARUM] C[IVITAS] V[IRGINIS] »
  • « LIBRO DELL’ENTRATA E DELL’ESCITA DE LA / GENERALE CABELLA DEL COMUNE DI SIE/NA DA CHALENDE LULGLIO INFINO A KLENDE GENNAIO ANNI MCCCXLIIII ANNO DEPTO/ AL TENPO DI DO[N] FRANCESCHO MINUCCI/ MONACO DI SAN GALGANO CHAMARLEN/GO E BINDO PETRUCCI GIOVANNI DI M/EIO BALDINOTTI MINO D’ANDREOCO/ SIGNIORI ESEGUITORI DELLA DETTA/ CABELLA NEL DETTO TENPO »

Provenance : Archives de l’ancien Etat de Sienne.

Directement liée au cycle du Bon Gouvernement du Palazzo Pubblico de Sienne peint par Ambrogio Lorenzetti, l’image représente de manière allégorique un idéal que la classe dirigeante de l’époque prétendait mettre en œuvre et sans doute même atteindre.[1] Quelques uns des motifs de la tablette sont directement inspirés du chef d’œuvre réalisé sur les murs du palais : ainsi, la figure du vieillard personnifiant la Commune, vêtu d’un habit aux couleurs (noir et blanc) de la cité et trônant entouré de tous les attributs du pouvoir (dont une sorte de sceptre). A ses pieds, paraît la louve du Capitole empruntée à la légende romaine, allaitant les deux jumeaux Aschius et Senus, fondateurs mythiques de la ville de Sienne.[2] Curieusement, les pieds de l’allégorie du Bon Gouvernement reposent sur le corps de la louve.

La frise horizontale qui occupe l’espace compris entre l’image et les inscriptions présente les trois blasons des familles d’où proviennent les trois esecutori [3] de la Gabelle : Bindo di Petruccio Forteguerri, Giovanni di Meo Mignanelli Baldinotti, Mino d’Andreoccio.[4]

[1] Voir introduction du présent chapitre consacré au musée des Biccherne.

[2] Voir « Fondation légendaire de Sienne ».

[3] Rédiger note.

[4] Selon un usage constant, leur nom, ainsi que celui du camarlingo (Francesco Minucci, moine de San Galgano) figurent également dans l’inscription située au bas de la couverture.