‘Il Sodoma’, « Cristo morto »

fullsizeoutput_28eb.jpeg

Giovanni Antonio Bazzi dit ‘Il Sodoma’ (Vercelli, 1477 – Sienne, 1549)

Christ Mort

Huile sur panneaux, 68 x 48 cm.

Sienne, Museo dell’Opera del Duomo.

La figure du Christ vise à traduire la charge émotionnelle d’un drame qui vient de se produire. Elle exploite l’iconographie traditionnelle du Christ déposé de la croix, exhibant les signes de son martyre : la couronne d’épines, la plaie au flan gauche, comme celles des deux mains, sont magnifiées par la présence de rayons lumineux qui émanent d’elles pour en transfigurer la plate et ignoble réalité. L’affaissement du corps, la position des jambes visibles malgré un cadrage serré, les formes molles du ventre gonflé, soulignées par les ombres, les mains reposant retournées sur la jambe sont autant de détails qui soulignent l’abandon de la mort, non, toutefois, sans laisser apparaître, au moyen du paysage qui se déploie dans le lointain, une perspective qui est aussi l’image de l’espoir que les chrétiens veulent avoir d’un devenir après la mort.