Copia romana da originale ellenistico del III secolo, « Tre Grazie »

Copia romana da originale ellenistico del III secolo (Copie romaine d’après une œuvre hellénistique du IIIe s. av. J.-C.)

Tre Grazie (Les Trois Grâces), IVe-IIe s. av. J.-C.

Marbre.

Provenance : Collection Piccolomini.

Sienne, Duomo, Libreria Piccolomini.

La présence d’une sculpture sur le thème des Trois Grâces peut surprendre si l’on se méprend sur la destination de ce lieu : sa fonction, depuis l’origine, est, non pas de servir de sacristie, ce qu’il n’a jamais été, mais de bibliothèque où conserver la précieuse collection de manuscrits du pape Pie II héritée par son neveu.

L’œuvre, célèbre copie romaine antique réalisée d’après un original hellénistique, appartenait à Francesco Todeschini Piccolomini et provient du palais familial romain d’où elle a été extraite pour être installée ici-même, au centre de la Librairie. C’est à cette occasion que fut ajouté un piédestal en forme de vasque sculpté par Giovanni di Stefano dans les années 1480-90.

28B51C7B-2752-49AC-BE3C-29441AE40379.jpeg

La pudibonderie et la sottise [1]Sans doute aussi l’ignorance. des deux siècles derniers ont conduit à faire subir au groupe sculpté quelques ridicules allers-retours entre la Librairie, le Musée de l’Œuvre et la Pinacothèque Nationale : cette dernière devait, en effet, sembler être un lieu plus convenable pour exposer des œuvres antiques représentant des divinités païennes (ou des nus féminins).

Les Trois Grâces exposées dans la Galerie des statues du Museo dell’Opera del Duomo (photographie ancienne).

Notes

Notes
1 Sans doute aussi l’ignorance.
%d blogueurs aiment cette page :