Benvenuto di Giovanni, « Sibilla Frigia »

Sibilla Frigia.png

Benvenuto di Giovanni (Sienne, 1436 – 1509/1518)

Sybille phrygienne, vers 1483.

Marqueterie

Inscriptions :

  • sur la cartel, en bas : « SIBYLLA PHRYGIA QVÆ ANCIRÆ VATICINATA EST » [1]
  • sur les pages du livre ouvert qu’elle exhibe de la main gauche : « SOLVS DEVM SVM ET NON EST DEVM ALIVS » [2]
  • sur une plaque posée sur deux supports en formes de lyre, sous laquelle apparaissent la tête et le torse de personnages nus : « TUBA DE CAELO VOCEM LUCTUOSAM EMITET TARTAREVM CHAOS OSTENDET DEHISCENS TERRA VENIET  AD TRIBUNAL DEI REGES OMNES DEVS SIPSE IVDICANS PIOS SIMVL ET IMPIOS TUNC DENVM IMPIOS IN IGNEM ET TENEBRAS MITTET QVI AVTEM PIETATEM TENET INTERVNT VIVET ». [3] 

Sienne, Duomo.

 

[1] « La sibylle phrygienne qui est prophétesse d’Ancire. »

[2] « Je suis le seul Dieu et il n’y a pas d’autre Dieu. »

[3] « Les trompettes lanceront du ciel un chant funèbre. La terre en s’ouvrant découvrira le chaos du Tartare. Tous les rois comparaîtront devant le tribunal de Dieu. Dieu lui-même, jugeant alors ensemble les justes et les impies, jettera alors les impies dans le feu des ténèbres. Ceux qui, au contraire, garderont leur droiture, vivront à nouveau. » Référence au Jugement dernier.