Croix peinte

Les croix peintes sont des images du Christ sur la Croix peintes sur un support de bois détouré au format de cette dernière. Ce type de croix, lorsqu’elles étaient de grand format, étaient généralement suspendues au dessus de l’autel majeur.

Typologie des croix peintes

Il existe plusieurs types distincts de croix peintes :

Iconographie des croix peintes

En général, les scènes figurées, quand elles existent, sont disposées de la manière suivante :

  • deux images le long des flancs du Christ, semblant constituer les deux parties visibles d’un panneau unique (le tabellone) placé à l’arrière du corps du Christ
  • deux images aux extrémités latérales du patibulum [2] (le plus souvent, la Vierge de douleurs à gauche et Jean l’Evangéliste à droite)
  • une représentation du titulus [3] au sommet de la croix
  • la croix est parfois surmontée d’une représentation supplémentaire en clipeus [4] (en général, il s’agit d’un Christ bénissant mais on rencontre également des exemples de croix peintes dans lesquelles ce compartiment contient la représentation du pélican nourrissant ses petits (voir « Iconographie Chrétienne » : « Pélican nourrissant ses petits« )
  • celle peinte sur le suppedaneo [5] (souvent, un saint agenouillé devant la croix, tenant celle-ci dans ses bras)

On voit parfois des cartels portant la signature du peintre sur certains panneaux peints au bas de la croix.

A partir du milieu du XIVe siècle se développe un type particulier de crucifix peint dont le format est détouré (Croce sagomata e dipinta) selon le profil du corps du Christ de manière à accentuer l’aspect réaliste de l’image.

Voir également : Christ en croix

[1] On appelle tabelloni les panneaux ajoutés aux extrémités des deux transverses de la croix sur laquelle est figurée l’image du Christ.

[2] Patibulum : traverse horizontale de la croix, sur laquelle étaient suspendus les condamnés.

[3] Titulus : panneau comportant l’inscription « I.N.R.I. »

[4] Clipeus : selon la forme ronde des boucliers portant ce nom dans la Rome antique.

[5] Soppedaneo (ou suppedaneo) : il s’agit du panneau inférieur des croix détourées et peintes, situé littéralement « sous les pieds » du condamné.