‘Il Sodoma’, « Ammaestramento dei contadini di Subiaco »

Giovanni Antonio Bazzi, dit ‘Il Sodoma’ (Vercelli, 1477 – Sienne, 1549)

Ammaestramento dei contadini di Subiaco (Instruction des paysans de Subiaco), 1505-1508.

Fresque

Inscription (sous la fresque) :

  • « COME BENEDETTO AMMAESTRA NELLA SANTA DOTTRINA LI CONTADINI CHE LO VISITANO » [1]

Provenance : In situ

Chiusure (Asciano), Abbazia di Monte Oliveto Maggiore, Cloître principal.

La réputation de Benoît ainsi que sa vertu sont maintenant connue dans le voisinage. Des paysans lui rendent visite et lui apportent des provisions de nourriture « en échange des nourritures spirituelles que leur dispense le saint » [2].

Sodoma prend prétexte de cette scène pour livrer une série de portraits de paysans peut-être teintés d’ironie mais, en tous cas, d’un réalisme qui frise la cruauté. Quelques-uns échappent à celle-ci tout en la renforçant par contraste. Ainsi du jeune berger appuyé sur un bâton, près duquel un chien assis lève la tête vers celui que l’on imagine être son maître.

[1] « Comment Benoît instruit dans la sainte doctrine les paysans qui lui rendent visite ». L’épisode ne figure pas dans les Dialogues.

[2] CARLI 1980, p. 48.