Margarito di Arezzo

Margarito di Magnano ou Margarito di Arezzo ou Margaritone di Arezzo (documenté à Arezzo en 1260) : peintre et sculpteur.

Margarito ou Margaritone était le véritable genius loci (génie des lieux) de sa ville au Moyen Âge, selon Giorgio Vasari. Au point que, lui qui était peintre, « si diede, avendo lo spirto elevato, alla scultura, e ciò con tanto studio, che riuscì molto meglio che non aveva fatto nella pittura, perché se bene fossero le sue prime sculture alla greca, come ne mostrano quattro figure di legno, che sono nella pieve, in un Deposto di croce, et alcune altre figure tonde, poste nella capella di San Francesco sopra il battesimo; egli prese nondimeno miglior maniera poi che ebbe in Firenze veduto l’opera di Arnolfo e degli altri allora più famosi scultori » [1]« s’est adonné, l’esprit élevé, à la sculpture, et cela avec tant d’étude, qu’il a réussi bien mieux qu’il n’avait fait en peinture, car si c’étaient bien ses premières sculptures à la grecque, comme le montrent quatre figures de bois, qui se trouvent dans la paroisse, dans une Déposition de croix, et quelques autres figures rondes, placées … Poursuivre

Œuvres visibles à Sienne

Notes

Notes
1 « s’est adonné, l’esprit élevé, à la sculpture, et cela avec tant d’étude, qu’il a réussi bien mieux qu’il n’avait fait en peinture, car si c’étaient bien ses premières sculptures à la grecque, comme le montrent quatre figures de bois, qui se trouvent dans la paroisse, dans une Déposition de croix, et quelques autres figures rondes, placées dans la chapelle de San Francesco au-dessus du baptême ; il a néanmoins pris un meilleur chemin qu’il n’avait vu le travail d’Arnolfo et d’autres sculpteurs alors plus célèbres à Florence. »
%d blogueurs aiment cette page :