Castelnuovo Berardenga

Castelnuovo Berardenga

Se rendre sur place :

REPÈRES HISTORIQUES
CHRONOLOGIE SUCCINCTE

1367La République de Sienne fonde la cité dont la fonction est défensive. Son nom d’origine, Berardinga, dérive de Berardo, descendant de la famille du comte Guinigi qui, au Xe s., organisa la dynastie féodale qui régna sur cette partie du contado (le « pays ») siennois.
1383La commune est détruite par les Florentins.
1511La commune est constituée fief de Belisario Bulgarini et passe sous la domination de Florence moins d’un demi siècle plus tard. Elle devient le siège du podestat au cours de la même periode.
1777Castelnuovo Berardenga atteint sa structure territoriale définitive en 1777, à la suite de la réforme Leopoldina.
CENTRES D’INTÉRÊT DANS L’ENCEINTE DE LA VILLEt

ÉDIFICES RELIGIEUX

ÉDIFICES CIVILS, MONUMENTS REMARQUABLES, URBANISME, …

CENTRES D’INTÉRÊT AU SEIN DES FRAZIONI

Les environs de Castelnuovo Berardenga : Pieve di Santa Maria à Pacina, château de Montalto

AUTRES LOCALITÉS

CENTRES D’INTÉRÊT Dans les Communes limitrophes
  • Asciano
  • Bucine (AR)
  • Castellina in Chianti
  • Gaiole in Chianti
  • Monteriggioni
  • Radda in Chianti 
  • Rapolano Terme
  • Sienne

Avanzati E., Ciampolini M., Il Chianti senese, Siena, Nuova Immagine Editrice, 2001

Cresti C. (a cura di), Agostino Fantastici architetto senese 1782-1845, Torino, Umberto Allemandi, 1992

Cusmano S. C., Castelnuovo Berardenga. Il castello, la fattoria, il paese, Castelnuovo Berardenga, Comune di Castelnuovo Berardenga, 200

Gabbrielli F., Rotundo F. (a cura di), Architettura nel Chianti senese. Catalogo di Castelnuovo Berardenga, San Quirico d’Orcia, Editoriale Donchisciotte, 1996

Oliveto L., Castelnuovo Berardenga. Storia, Arte, Natura, Tradizioni, Firenze, Aska Edizioni, 2007