Monteriggioni

img_3096

“[…] però che, come su la cerchia tonda / Monteriggion di torri si corona, / così la proda che ‘l pozzo circonda / torreggiavan di mezza persona / li orribil giganti […]” [1].

Repères historiques

Le Castello [2] a été fondé au début du XIIIe siècle par la République de Sienne, dans le but principal de créer un avant-poste défensif contre Florence, la grande rivale, située au nord, au delà des collines, à moins de soixante kilomètres. La fortification a pleinement joué son rôle pendant des siècles, permettant de repousser les attaques répétées des Florentins contre Sienne. Cette fonction défensive a disparu peu à peu dès lors que, à partir du XVIe s., la totalité de l’État siennois a été entièrement annexé par Florence pour faire partie du Grand-Duché de Toscane.

Centres d’intérêt dans l’enceinte de la ville

455E5B2B-26FF-4273-910F-B681793F37D8.jpeg

  1. Musées
    • Museo « Monteriggioni in arme »
  2. Edifices religieux 
  3. Edifices civils (monuments remarquables, …) 
Centres d’intérêt en dehors de l’enceinte de la ville
Centres d’intérêt au sein des « frazioni » du territoire de la commune

[1] Dante, Divina Commedia (Inferno), XXXI, vv. 40-44.
[2] Castello (lat. castĕllu(m), dim. de strum ‘fortezza, lieu fortifié’) : En Italie, quand il ne s’agit pas de nommer un édifice autonome, le terme désigne un bourg entouré de murs à vocation défensive, généralement construit sur une hauteur.