Principaux artistes actifs à Sienne

EN COURS …

Le classement des noms est alphabétique. Lorsque le nom de l’artiste est composé de plusieurs prénoms (ex. : Andrea di Bartolo : littéralement « André [fils] de Bartolo [1]», ainsi que cela se pratiquait au Moyen-âge, celui-ci est classé en fonction de la première lettre du premier prénom. Tous les autres sont classés selon la première lettre de leur nom de famille (ex. : Antonio Angelini).

A (Agnolo di Ventura – Giovanni da Asciano)
C (Camaino di Crescentino – Cristoforo di Bindoccio)
E

H

I

J (Jacopo di Mino del Pelliciaio – )
  • Jacopo di Mino del Pelliciaio
K

L (Lando di Pietro – Luca di Tommè)
N (Neroccio di Bartolomeo de’ Landi – Niccolò di Ser Sozzo)
O

Q (Jacopo della Quercia – Priamo della Quercia)
R (Andrea della Robbia – Francesco Rustici)
U (Ugolino di Nerio – Urbano da Cortona)
V (Andrea Vanni – Stefano Volpi)
W

X

Y

Z (Jacopo Zucchi – )

[1] Le « di » peut également indiqué que le propriétaire du prénom a été, au moins un temps, un membre de l’atelier du maître lui aussi appelé par son prénom. Il ne doit pas être confondu avec le « da » qui indique la provenance. Ainsi, Guido da Siena indique que Guido est né à Sienne. La provenance est parfois signifiée par une épithète formée à partir du nom de la ville de naissance (ex : Pietro Perugino était originaire de Perugia).