Iconographie chrétienne

Origine et iconographie des principales scènes issues, ou non, de l’Ancien et du Nouveau Testament, ainsi que des mystères et autres symboles, souvent animaliers, fréquemment représentés en peinture.

B (de Barlaam et Josaphat à
  • Barlaam et Josaphat
F (de Foi à
G (de Giuda Iscariota à Guérison d’une hémorroïsse et résurrection de la fille de Jaïre)
JÉSUS-CHRIST

Selon le Nouveau Testament, Jésus-Christ est le Messie annoncé par l’Ancien Testament, enfanté miraculeusement par la Vierge Marie.

Jacques Le Goff écrit : « L’étymologie de messie en hébreu – tout comme sa traduction en grec : christos (Christ) – confère à ce mot le sens de ‘oint’. L’onction est le signe et l’instrument de la vocation de l’attendu. Elle a privilégié de grands personnages : rois et fils de rois, fils de Dieu, à commencer chez les Hébreux par le roi David et sa descendance, puis chez les chrétiens par Jésus-Christ, fils de Dieu, oint par le Saint-Esprit guidant la main de Jean Baptiste » [1].

Épisodes de la jeunesse du Christ
Épisodes de la vie publique du Christ
Épisodes de la Passion du Christ 
Épisodes de la Résurrection du Christ

[1] Jacques Le Goff, « L’attente dans le Christianisme : le Purgatoire », Communications, Année 2000, 79, p. 295.

K

MARIE

La Vierge Marie, Mère de Jésus, épouse de Joseph.

ICONOGRAPHIE

Marie est aisément reconnaissable : elle est la plupart du temps représentée sous les traits d’une belle et jeune femme [1], et porte 

  • un long manteau bleu, couleur céleste de la divinité, qu’elle troque avec un manteau blanc dans les représentations de l’Assomption
    • sur la partie de son manteau qui couvre son épaule apparaît une étoile (référence à Stella Maris, l’un des titres les plus anciens qui lui aient été donnés)
  • une robe de couleur rouge, laquelle renvoie à la condition humaine (les couleurs bleu et rouge de son vêtement constituent une référence à la dialectique céleste/terrestre qui opère dans le mystère de l’Incarnation)
Scènes de la vie de la Vierge
Enfance de la Vierge
Vie publique de la Vierge
Mort de la Vierge
« Glorification » de la Vierge
Miracles posthumes

[1] Elle n’est représentée âgée qu’à partir de l’événement de la Passion.

N (de Nahum, prophète à Noé)
O (de Odigitria à Osée, prophète
Q

R (de Rachel à Rose)
S (de Sainte Conversation à Syméon)
U

W

X

Y

Z (de Zacharie à Zacharie, prophète)

%d blogueurs aiment cette page :