Lo stesso [Biagio] ordina al lupo di restituire il porcellino alla vedova povera

AF2EB4DD-D352-4D7F-9EDC-76731AAE882B

Le même [Blaise] ordonne au loup de restituer le porcelet à la pauvre veuve

« Une pauvre femme qui n’avait qu’un seul pourceau, se l’était fait ravir de force par un loup ; aussi alla-t-elle prier saint Blaise de lui faire rendre son pourceau, et celui-ci lui dit en souriant : « Femme, ne soit pas triste : ton pourceau te sera rendu. » Le pourceau vint aussitôt, et rendit le pourceau à la veuve. »

VORAGINE, Jacques de, La Légende dorée (rédigé entre 1261 et 1266), Coll. de La Pléiade, Gallimard, Paris, 2004, p. 203.