Urbano V

Urbain V, né Guillaume Grimoard (Grizac, 1310 - Avignon, 1370) : sixième pape d’Avignon sous sous le nom d’Urbain V (1362-1370). Natif du Gévaudan, profès de l’ordre de Saint-Benoît, il fut rapidement chargé des plus prestigieuses abbayes bénédictines de France et de Provence. Ni évêque, ni cardinal, et n’ayant jamais entretenu de relations suivies avec …

Giovanni di Paolo, « Episodes de l’histoire de Jean Baptiste »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1398 [1]John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398. et 1403 [2]Cette date semble plus communément admise. - 1482) Épisodes de l’histoire de Jean Baptiste, v. 1455–1460. Six compartiments d’une porte d’armoire reliquaire (?), tempéra sur panneau, 66,3 x 36,6 cm (chaque panneau). Provenance : Mr. and Mrs. Martin A. …

Notes

Notes
1 John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398.
2 Cette date semble plus communément admise.

Giovanni di Paolo, « Ecce Agnus Dei »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1398 [1]John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398. et 1403 [2]Cette date semble plus communément admise. - 1482) Ecce Agnus Dei, v. 1455–1460. Compartiment d’une porte d’armoire reliquaire représentant des Histoires de Jean Baptiste, tempéra sur panneau, 66,3 x 37 cm (surface peinte). Provenance : Mr. and Mrs. Martin …

Notes

Notes
1 John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398.
2 Cette date semble plus communément admise.

Giovanni di Paolo, « Saint John the Baptist Entering the Wilderness »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1398 [1]John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398. et 1403 [2]Cette date semble plus communément admise. - 1482) Saint John the Baptist Entering the Wilderness (Jean Baptiste se rend dans le désert), v. 1455–1460. Compartiment d’une porte d’armoire reliquaire représentant des Histoires de Jean Baptiste, tempéra sur panneau, 66,3 …

Notes

Notes
1 John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398.
2 Cette date semble plus communément admise.

Giovanni di Paolo, « Saint John the Baptist in Prison Visited by Two Disciples »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1398 [1]John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398. et 1403 [2]Cette date semble plus communément admise. - 1482) Saint John the Baptist in Prison Visited by Two Disciples (Jean Baptiste est visité en prison par deux disciples), v. 1455–1460. Compartiment d’une porte d’armoire reliquaire représentant des Histoires de Jean …

Notes

Notes
1 John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398.
2 Cette date semble plus communément admise.

Giovanni di Paolo, « Salome Asking Herod for the Head of Saint John the Baptist »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1398 [1]John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398. et 1403 [2]Cette date semble plus communément admise. - 1482) Salome Asking Herod for the Head of Saint John the Baptist (Salomé demande à Hérode la tête de Jean Baptiste), v. 1455–1460. Compartiment d’une porte d’armoire reliquaire représentant des Histoires de …

Notes

Notes
1 John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398.
2 Cette date semble plus communément admise.

Giovanni di Paolo, « The Head of Saint John the Baptist Brought before Herod »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1398 [1]John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398. et 1403 [2]Cette date semble plus communément admise. - 1482) The Head of Saint John the Baptist Brought before Herod (La tête de Jean Baptiste est apportée devant Hérode), v. 1455–1460. Compartiment d’une porte d’armoire reliquaire représentant des Histoires de Jean …

Notes

Notes
1 John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398.
2 Cette date semble plus communément admise.

Giovanni di Paolo, « The Beheading of Saint John the Baptist »

Giovanni di Paolo (Sienne, entre 1398 [1]John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398. et 1403 [2]Cette date semble plus communément admise. - 1482) The Beheading of Saint John the Baptist (La Décollation de Jean Baptiste), v. 1455–1460. Compartiment d’une porte d’armoire reliquaire représentant des Histoires de Jean Baptiste, tempéra sur panneau, 66,3 x 36,6 …

Notes

Notes
1 John Pope-Hennessy (1997) propose une date comprise 1393 et 1398.
2 Cette date semble plus communément admise.

Raban Maur

Raban Maur (Mayence, v. 780 - Winkel im Rheingau, 856) : moine bénédictin et théologien germanique, il fut aussi archevêque de Mayence en 847 et demeure l’un des principaux artisans de la Renaissance carolingienne. Son œuvre est vaste et d’une grande diversité : poèmes, traités grammaticaux, sermons, lettres, commentaires bibliques, traité sur l'éducation des clercs, …

Jean Malouel

Jean Malouel, également connu sous le nom de Jan ou Johan Maelwael (Nimègue [duché de Gueldre, dans les actuels Pays-Bas], entre 1370 et 1375 - Dijon, 1415) : peintre et décorateur, auteur de la polychromie du calvaire appelé Puits de Moïse, il était l'oncle de trois des plus fameux enlumineurs contemporains, les frères de Limbourg.)) Jean …

Claus Sluter

Claus Sluter ou Claes de Slutere van Herlamen (Haarlem, v. 1355 - Dijon, 1406) : sculpteur originaire des Pays-bas au service des ducs de Bourgogne. Son œuvre novatrice a durablement influencé la sculpture gothique internationale de son temps. Auteur, avec la collaboration de Klaus de Werve et de Jean Malouel) du Puits de Moïse (Dijon, …

Prothomé

Élément d’ornementation sculpté, éventuellement placé en avant-corps, représentant la tête et les épaules d’un être humain ou la partie antérieure d'un animal incluant parfois les pattes de celui-ci.

Simone Martini, « Le Portement de croix »

Simone Martini (Sienne, v.  1284 – Avignon, 1344) Le Portement de croix, v. 1335. Volet du Polyptyque Orsini, tempéra et or [1]La partie visible du fond d’or est moderne. sur panneau, 30 x 20,5 cm. Provenance : Membre de la famille Orsini ? ; Chartreuse de Champmol (près de Dijon) dès le début du XVe siècle ((À …

Notes

Notes
1 La partie visible du fond d’or est moderne.

Madonna del Purgatorio (Iconographie de la)

L’Église n’a jamais défini la manière dont Marie est présente au Purgatoire [1]L’existence du Purgatoire comme lieu d’attente est confirmée depuis la Contre-Réforme. mais affirme cependant sa maternité universelle. Toutes les âmes, qu’elles soient sauvées ou non, seraient donc réellement ses fils et ses filles. Si l’iconographie mariale comporte de longue date un type de représentation …

Notes

Notes
1 L’existence du Purgatoire comme lieu d’attente est confirmée depuis la Contre-Réforme.

Pittore senese del sec. XIV, « Madonna del Purgatorio »

Pittore senese del sec. XIV (Peintre siennois du XIVe s. Madonna del Purgatorio (Madonne du Purgatoire), XIVe s. Fragment de fresque, Provenance : église primitive. Sienne, église de Santa Maria dei Servi. Datée du milieu du XIVe siècle, l'image de la Madonna del Purgatorio peinte à fresque n’est que le fragment résiduel d’un Jugement dernier …

Ombre portée

On appelle ombre portée la zone d’une surface assombrie par la présence d’un objet venu intercepter les rayons incidents de la lumière. L’expression désigne aussi la représentation de cette surface sombre dans un dessin ou une peinture. Dans la Mise au tombeau peinte par Giovanni di Paolo (Baltimore, Walters Art Gallery, fig. ci-dessus), la seule …

Onciale

Le vocable oncial(e) désigne un type précis de graphie, qui se développe entre les IIIe et IVe siècles de l’ère chrétienne, à partir de la majuscule quadrata (carrée) et de l’ancienne cursive romaine. C’est l’écriture par excellence des codex, adaptée à la plume car bien moins anguleuse que la quadrata, qui est (encore actuellement) celle …

Guccio di Mannaia, « Calice »

Guccio di Mannaia (Sienne, actif de 1291 à 1322 ((« […] dal gennaio 1291 al marzo 1322 », est-il précisé dans Maria Monica Donato (a cura di), Siena e artisti senesi. Maestri Orafi. Opere firmate nell’arte italiana / Medioevo, dans Opera - Nomina - Historiae. Giornale di cultura artistica, 5/6 - 2011/2012, Revue semestrielle en ligne, https://onh.giornale.sns.it/numeri/05_06_2012/ONH_5_6_2011_2012_Oreficeria.pdf, …

Agostino Carosi, « Ritratto di Brandano »

Agostino d'Anselmo Carosi (Sienne, actif v. 1602 - 1627) Ritratto di Brandano (Portrait de Brandano), début du XVIIe s. Huile sur toile, Inscriptions : (au sommet de l’image) : « BARTOLOMEO BRANDANO DETTO BRANDANO » Provenance : In situ. Sienne, Collégiale de Santa Maria in Provenzano. Agostino Carosi Anselmo Carosi Autre portrait de Brandano conservé à l’Arciconfraternita …

Anselmo Carosi, « Ritratto di Brandano »

Anselmo Carosi (Sienne, … - …) [1]On ignore les dates de naissance et de mort de ce peintre qui était également le neveu du prédicateur Brandano. Ritratto di Brandano (Portrait de Brandano), seconde moitié du XVIe s. Huile sur toile, Inscriptions : (au sommet de l’image) : « B. BRANDANO » ((« [Il] B(eato) Brandano » (Le bienheureux Brandano). …

Notes

Notes
1 On ignore les dates de naissance et de mort de ce peintre qui était également le neveu du prédicateur Brandano.

“Crocifisso con dolenti” o “Croce di Brandano”

Crucifix avec les Dolents ou Croix de Brandano, XVIe s. Argent (?), Provenance : Sienne, Collégiale de Santa Maria in Provenzano. Dans la seconde sacristie de la collégiale de Provenzano est conservée et présentée comme une relique le crucifix que le prédicateur siennois surnommé Brandano (première moitié XVIe. s.) portait toujours avec lui et que …

Brandano

Bartolomeo Carosi ou Bartolomeo da Petroio, dit Brandano (Petroio, V. 1486 - Sienne, v. 1554) : prédicateur, prophète et pénitent, il vécut à Sienne au cours de la première moitié du XVIe siècle. Les prédications de Brandano se caractérisaient par la violence et la force avec lesquelles il s'élevait contre les puissants, y compris les …

Castel Verdelli

Castel Verdelli Les origines du château sont peu connues. On pense qu’elles remontent probablement au XIVe siècle. Son nom apparaît dans un document de 1453 dans lequel Pietro di Cristofano Verdelli était indiqué comme propriétaire du château. Il reste des traces évidentes et bien conservées de l'ancienne structure des murs des traces, dans lesquelles deux …

AA.VV.

Abréviation tirée du latin Auctores Varii qui veut dire « divers auteurs », qui permet de ne pas lister tous les auteurs d'une œuvre collective dans une citation. Quand il existe un auteur principal, on utilise généralement « et coll. » (pour « et collaborateurs ») et « et al. » (pour « et d'autres ») qui est reconnu internationalement.

« Pastiglia »

Le terme italien pastiglia désigne à la fois la matière (un mélange crayeux) et la technique de décoration en bas-relief exécutée sur les coffres et les cadres mais aussi dans les peintures sur bois. fréquente, en particulier, dans l'art gothique. Selon les indications tirées du Livre de l'Art de Cennino Cennini ((Cennino CENNINI, Il Libro dell’Arte, 1437 …

Francesco di Giorgio Martini, « Sant’Antonio Abate »

Francesco di Giorgio Martini (Sienne, 1439 – 1502) Sant’Antonio Abate (Saint Antoine Abbé), 1493. Marbre (?) Inscriptions : (sur la plaque de marbre qui accompagne le buste) : « RICORDATEVI, CHE DOVETE MORIRE. PER VOI NON VI E ALTRO CHE IL PARADISO O L’INFERNO. AVERETE IL PARADISO SE OPERARETE BENE, AVERETE L’INFERNO, SE OPERARETE MALE. » ((« N’oubliez pas que …

Francesco di Giorgio Martini, « Sant’Antonio Abate »

Francesco di Giorgio Martini (Sienne, 1439 – 1501) Sant’Antonio abate (Saint Antoine Abbé), Terre cuite polychrome, 54 x 32 x 30 cm. Provenance : Palazzo Piccolomini Clementini (achat du Monte dei Paschi en 1989). Sienne, Palazzo Salimbeni, Museo di San Donato. Antoine l'Abbé est représenté avec les attributs caractéristiques de l'iconographie du saint moine : l'habit …

Scarcelle

En architecture, la scarselle est une abside de petite taille et de plan rectangulaire ou carré qui fait saillie à l'extérieur de la structure principale. Le terme scarsella, en florentin ancien, désigne, en particulier, une bourse en cuir pour l'argent : l’escarcelle.

Berardenga

« Le nom de territoire ou de district de Berardenga définissait, déjà à l'époque de la République siennoise, la portion de cet état comprise entre les sources du torrent Bozzone et celles de l'Ambra, entre le haut Chianti et la rivière Biena jusqu'à la Taverne d'Arbia. C'est la terre la plus classique de la Toscane moderne …

Pacina (Castelnuovo Berardenga)

Pacina, hameau de Castelnuovo Berardenga Se rendre sur place : Hameau, ou lieu-dit de Castelnuovo Berardenga, Pacina est distante de son chef-lieu d'environ  1,5 km. Entouré de vignobles, de champs, de bois et d'oliveraies le groupe de maisons correspond à un ancien monastère du Xe s., aujourd'hui exploité par une entreprise agricole familiale. A quelques …

Taddeo di Bartolo, « Virgin and Child with St John the Baptist and St Andrew »

Taddeo di Bartolo (Asciano, 1363 – Sienne, 1422) Virgin and Child with St John the Baptist and St Andrew (Vierge à l'Enfant avec les saints Jean Baptiste et André), v. 1395. Au dessous : les saints Claire et Jacques le Majeur, un saint évêque (saint Augustin ?), le bienheureux pape Urbain V, le bienheureux Gerardo …

‘Maestro di San Quirico d’Orcia’, « Scene della vita di Abramo »

‘Maestro di San Quirico d’Orcia’ Scene della vita di Abramo (Scènes de la vie d’Abraham), milieu du XII s. Bas-relief roman en onyx, 91 x 155 x 18 cm. Inscriptions : / Provenance : Pieve dei Santi Quirico e Giulitta, San Quirico d’Orcia. Le bas-relief provient de la Pieve dei Santi Quirico e Giulitta (dénommée, de nos jours, Collegiata …

Chiesa di San Lorenzo al Colle Ciupi (Monteriggioni).

Église de San Lorenzo al Colle Ciupi (Monteriggioni). Il 'Maestro di San Quirico d'Orcia' immagina un simile ramo fiorito alla base della sua Maestà a fresco nella chiesetta di San Lorenzo al Colle Ciupi (Monteriggioni). E non sarà un caso, considerato che la sperticata figura della Madonna, connaturata alle tipologie figurative di Duccio, siede su …

Masaccio, « Geburtsteller »

Tommaso di Ser Giovanni di Mòne di Andreuccio Cassài detto Masaccio (San Giovanni Valdarno, 1401 - Rome, 1428) Geburtsteller (Plateau d'accouchée), v. 1423. Tempéra sur panneau, diam. : 56,5 cm (sans le cadre) Provenance : Berlin, Gemâldegalerie.

Castello di Montalto

Château de Montalto (Castelnuovo Berardenga) Se rendre sur place : AA. VV., I Castelli del senese, Sienne, Monte dei Paschi di Siena, 1976. Anna della Valle (dir.), I Castelli del Senese. Strutture fortificate dell'area senese-grossetana. Milan, Electa-Monte dei Paschi, 1985,  Vincenzo Passeri, Paolo Cammarosano, Città, borghi e castelli dell'area senese-grossetana : repertorio delle strutture fortificate …

Taddeo Gaddi, « Albero della vita e Ultima cena »

Autore: Taddeo Gaddi (Firenze 1300 circa-1366) Titolo: Albero della Vita e Ultima cenaFregio decorativo a fogliami e motivi geometrici con clipei esagonali contenenti stemmi Manfredi (Di rosso al leone dalla coda bifida d’argento), busti di santi e lo Spirito Santo; a sinistra: San Francesco riceve le stigmate; San Ludovico di Tolosa serve a mensa i …

Giovanni di Paolo, « Crucifixion with donor Jacopo di Bartolomeo »

Giovanni di Paolo (Sienne, v. 1400 – 1482) Crucifixion with donor Jacopo di Bartolomeo (Crucifixion avec le donateur Jacopo di Bartolomeo), v. 1455. Tempéra et or sur panneau, 114,5 x 88,5 cm. Inscriptions : (au bas de l’image) : « HIC. IACOBVS. PICTOR. BARTOLOMMEI. IACET. » ((Hic Jacobus pictor Bartolommei iacet (« Ci git le peintre Jacopo, [fils] de …

Giovanni di Paolo, « Christ on the Cross »

Giovanni di Paolo (Sienne, v. 1400 – 1482) Christ on the Cross (Christ en croix), v. 1460. Tempéra et or sur panneau, 163,3 x 99,5 cm. Provenance : Oratoire des Santi Giovannino e Gennaro, Sienne. Dublin, National Gallery of Ireland. Oratoire des Santi Giovannino e Gennaro Giovanni di Paolo, Vergine dolente ; San Giovanni dolente …

Giovanni di Paolo, « Vergine dolente » ; « San Giovanni Evangelista dolente »

Giovanni di Paolo (Sienne, v. 1400 - 1482) Vergine dolente ; San Giovanni Evangelista dolente (Vierge dolente ; Saint Jean l’Évangéliste dolent), v. 1460 (?). Tempéra et or sur panneau, 68,5 x 46 cm (à la base) ; 69,4 x 46 cm (à la base). Provenance : Oratoire des Santi Giovannino, Gennaro sotto il Duomo …

Giovanni di Paolo, « Madonna col Bambino tra angeli »

Giovanni di Paolo (Sienne, v. 1400 - 1482) Madonna col bambino tra angeli (Vierge à l’Enfant parmi des anges), 1426. Panneau central du polyptyque Pecci, tempéra et or sur panneau, Inscriptions : (sur le cadre, aux pieds de la Vierge) : « OPVS IOHANNIS SENENSIS MCCCCXXVI" ((Le panneau est signé et daté : "Œuvre de Giovanni …

Giovanni di Paolo, « The Entombment »

Giovanni di Paolo (Sienne, v. 1400 – 1482) The Entombment (Mise au tombeau), 1426. Compartiment de la prédelle du polyptyque Pecci-Paganucci, tempéra et or sur panneau, 40,4 x 43,8 x 2,7 cm. Provenance : église de San Domenico ((A l’origine sur l’autel Pecci, l’œuvre est ensuite passée dans des mains privées siennoises pendant deux siècles …

Giovanni di Paolo, « The Descent from the Cross »

Giovanni di Paolo (Sienne, v. 1400 – 1482) The Descent from the Cross (Déposition de la croix), 1426. Compartiment de la prédelle du polyptyque Pecci-Paganucci, tempéra et or sur panneau, 40,4 x 43,8 x 2 cm. Provenance : église de San Domenico ((A l’origine sur l’autel Pecci, l’œuvre est ensuite passée dans des mains privées …

Giovanni di Paolo, « Christ on the Way to Calvary »

Giovanni di Paolo (Sienne, v. 1400 – 1482) Christ on the Way to Calvary (Montée au Calvaire), 1426. Compartiment de la prédelle du polyptyque Pecci-Paganucci, tempéra et or sur panneau, 40,6 x 43,5 x 0,5 cm. Provenance : église de San Domenico ((A l’origine sur l’autel Pecci, l’œuvre est ensuite passée dans des mains privées …

Giovanni di Paolo, « The Resurrection of Lazarus »

Giovanni di Paolo (Sienne, vers 1400 – 1482) The Resurrection of Lazarus (Résurrection de Lazare), 1426. Compartiment de la prédelle du polyptyque Pecci-Paganucci, tempéra et or sur panneau, 40,5 x 43,5 x 0,5 cm. Provenance : église de San Domenico ((A l’origine sur l’autel Pecci, l’œuvre est ensuite passée dans des mains privées siennoises pendant …

Giovanni di Paolo, « Kreuzigung Christi »

Giovanni di Paolo (Sienne, vers 1400 – 1482) Kreuzigung Christi (Crucifixion), 1426. Compartiment de la prédelle du polyptyque Pecci-Paganucci, tempéra et or sur panneau, 39,5 x 55,5 cm. Provenance : Église de San Domenico (autel Pecci), Sienne. Altenburg (Allemagne), Lindenau Museum. De part et d'autre du Christ crucifié, vers lequel Marie-Madeleine lève les yeux en …

Palazzo Pannilini (già Guglielmi)

Palais Pannilini (autrefois Guglielmi) Via Sant’Agata et Casato di Sopra. Sienne. Se rendre sur place : Visibles depuis la via Sant’Agata et le Casato di Sopra, les façades du Palazzo Guglielmi (depuis Palazzo Pannilini) marquent l’un des points culminants de l'architecture civile siennoise du XVIe siècle. La construction du palais date de 1548, comme le …

Raffaele da Brescia, « Leggio a badalone »

Raffaele da Brescia ((Fra Raffaele da Brescia (Brescia, 1479 (?) – Rome, 1539) : moine, sculpteur sur bois et marqueteur, actif entre la fin du XVe s. et le début du XVIe. Membre de l’ordre des olivetains, il fut envoyé à l’abbaye de Monte Oliveto Maggiore, maison mère de la congrégation olivetana où, avec l'aide de son maître, Fra Giovanni da Verona, …

Berlinghiero Berlinghieri, « Cristo crocifisso trionfante »

Berlinghiero Berlinghieri (documenté de 1225 à 1235) Cristo crocifisso trionfante fra la Vergine e San Giovanni dolenti (Le Christ triomphant sur la croix entre la Vierge et saint Jean en pleurs), v. 1210-1220. cimaise : Vierge de l'Assomption entre deux anges au pied de la croix : Reniement de saint Pierre tabelloni latéraux : Symboles …

Maphorion

Dans l'histoire de l'art comme dans l'histoire des reliques mariales, le maphorion (du grec omos [épaule] et pherein [porter]) est le voile qui, sur les représentations picturales, couvre la tête et les épaules de Marie. C'est aussi la relique de Marie la plus importante et la plus célèbre jamais arrivée à Constantinople. ((Curieusement, Louis Réau …

« Colobium » ou colobe

I. Le colobe (bas latin colobium, « tunique à courte manche ») est la tunique sans manches ou à manches très courtes portée par les Romains à partir de l’époque républicaine. II. C’est également la tunique traditionnellement portée par le Christ dans l’iconographie la plus ancienne de la Crucifixion, comme l’atteste une fresque de l’église romaine de Santa …

Mastro Guglielmo, « Croce dipinta »

Mastro Guglielmo (XIIe siècle) Croce dipinta detta Croce di ‘Mastro Guglielmo’ (Croix peinte dite Croix de ‘Maître Guglielmo’), 1138. [1]L'inscription lisible au-dessus de la figure du Christ comporte à la fois la date de l'exécution (1138) et le nom du peintre, un maître Guilielmus inconnu mais appartenant à l'école de Lucca. Tempéra sur lin contrecollé …

Notes

Notes
1 L'inscription lisible au-dessus de la figure du Christ comporte à la fois la date de l'exécution (1138) et le nom du peintre, un maître Guilielmus inconnu mais appartenant à l'école de Lucca.

Coppo di Marcovaldo, « San Francesco e venti storie della sua vita »

Coppo di Marcovaldo (Florence, v. 1255 - encore documenté en 1276 San Francesco e venti storie della sua vita (Saint François et vingt épisodes de sa vie), v. 1245-1250. Tempéra et or sur panneau, 230 x 123 cm. Inscriptions : (dans le rouleau au sommet, entre deux anges) : « HU[N]C EXA/UDITE P(ER) / HIBENT[EM] / …

Donato d’Arezzo, Gregorio d’Arezzo, « Saint Catherine of Alexandria and Twelve Scenes from Her Life »

Donato d'Arezzo (Arezzo, actif v. 1315 - v. 1340), Gregorio d'Arezzo (Arezzo, actif v. 1315 - v. 1340) Saint Catherine of Alexandria and Twelve Scenes from Her Life, v. 1330. Santa Caterina d'Alessandria riceve in carcere la visita dell'imperatrice Faustina Visita di Gesù Cristo con due angeli a santa Caterina d'Alessandria in carcere Santa Caterina …

Alberto Sotio, « Croce dipinta »

Alberto Sotio (Spolète, actif au XIIe s.) Croce dipinta (Croix peinte), 1187. Tempéra sur parchemin contrecollé sur bois ((La peinture, réalisée à la détrempe (ou tempéra) à l'œuf, n'est pas étalée directement sur le panneau de bois, mais sur un parchemin préparé au moyen de différentes couches de plus en plus fines de plâtre et …

Alberto Sotio ou Sozio

Alberto Sotio ou Sozio (Spolète, actif au XIIe siècle) : peintre et enlumineur. Alberto Sozio (dont le nom exact demeure incertain) peut être considéré comme la figure centrale de l’école de Spolète des XIIe-XIIIe siècles, époque où de très nombreuses croix peintes sont sorties des ateliers des peintres.

‘Maestro del Bigallo’, « Croce dipinta »

‘Maestro del Bigallo’ (actif à Florence entre 1225 et 1265) Croce dipinta (Croix peinte), v. 1240-1249. Tempéra et or sur panneau, 160 x 110 cm. Inscriptions : (dans le titulus crucis) : « IC XC » ((On notera que l'inscription n'est pas celle - Iesus Nazareus Rex Iodeorum - imposée par Ponce Pilate lors de la Crucifixion …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Arpie »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Arpie Inscriptions : - VICTORIUS TESTA PICCOLOMINEUS SENENSIS PRESUI OMNIBUS FUNCTUS MUNERIBUS NUMEROSIS(s)IME PRAESTANS AC LONGI AGGPTIS(…)IMUS CONGT(…) COMITIBUS 1617 GENERALIS ABBAS CUNT(…) VOTO EXPERTITUS PRO SE HABUC(…) VERSUM EXCLAMATUM AN(n)O ALTERCULENTAM (…) AESTATION(…)TATIS PAVE(…) LUTIS(s)IME (…)MIS CONT(…) ES OMU(…) IMPEN(…) AGUT(…))

Antonio Ugolini, « L’autunno »

Antonio Ugolini (Parme (?), documenté de 1687 à 1713) L’Autunno (L’Automne), 1708. Huile sur toile, 195 x 252 cm. Provenance : La série des Quattro stagioni était destinée à orner une villa des environs de de Sienne. Sienne, Palazzo Salimbeni, Fondazione Monte dei Paschi di Siena. Cette toile du peintre Antonio Ugolini fait partie d’une série consacrée aux …

Antonio Ugolini, « L’Estate »

Antonio Ugolini (Parme (?), documenté de 1687 à 1713) L’Estate (L’Été), 1708. Huile sur toile, 195 x 252 cm. Provenance : La série des Quattro stagioni était destinée à orner une villa des environs de de Sienne. Sienne, Palazzo Salimbeni, Fondazione Monte dei Paschi di Siena. Cette toile du peintre Antonio Ugolini fait partie d’une série consacrée aux …

Antonio Ugolini, « L’Inverno »

Antonio Ugolini (Parme (?), documenté de 1687 à 1713) L’Inverno (L’Hiver), 1708. Huile sur toile, 195 x 252 cm. Provenance : La série des Quattro stagioni était destinée à orner une villa des environs de de Sienne. Sienne, Palazzo Salimbeni, Fondazione Monte dei Paschi di Siena. Cette toile du peintre Antonio Ugolini fait partie d’une série consacrée aux …

Margarito d’Arezzo, « Virgin and Child Enthroned, with Scenes of the Nativity and the Lives of the Saints »

Margarito d'Arezzo (actif à Arezzo autour de 1250-1260) Virgin and Child Enthroned, with Scenes of the Nativity and the Lives of the Saints (Vierge à l'Enfant trônant, avec huit scènes narratives), 1263-1264. Tempéra et or sur panneau, 92,1 x 183,1 cm. Provenance : église de San Niccolò, à Arezzo (?). Londres, National Gallery. Cette œuvre …

Giunta Pisano

Giunta di Capitino [1]Le nom du père de Giunta, un certain Capitino, se déduit de la signature de l'artiste sur l'une de ses croix peintes : (Iu)nta Pisanus (Cap)itini me f(ecit)., connu sous le nom de Giunta Pisano (v. 1180 - v. 1265) : peintre d’origine pisane (de Pistoia)), comme l’indique son surnom, il a …

Notes

Notes
1 Le nom du père de Giunta, un certain Capitino, se déduit de la signature de l'artiste sur l'une de ses croix peintes : (Iu)nta Pisanus (Cap)itini me f(ecit).

Margarito d’Arezzo

Margarito di Magnano [1]Margarito, fils de Magnano. dit Margarito di Arezzo [2]Originaire d'Arezzo. ou Margaritone d’Arezzo ((Le surnom Margaritone (Margarito le gros, ou le grand) est donné par Vasari : "Margaritone d’Arezzo et l’un de ces peintres anciens que l’admiration légitimement voué à Cimabue et à son disciple de Giotto, jeta dans le désarroi. Leur …

Notes

Notes
1 Margarito, fils de Magnano.
2 Originaire d'Arezzo.

Fontana di Piazza del Grano

Peut-être commandée par un membre de la famille Capacci, dont les armoiries figurent sur les reliefs, l'œuvre comporte, sur des médaillons très abîmés et corrodés par l'eau, des têtes de profil, des armoiries, des emblèmes héraldiques, une faune aquatique et des angelots : un répertoire classique similaire à celle introduite à Sienne par Antonio Federighi, …

Max Seidel

Max Seidel (né à Bâle en 1940) : historien de l’art, diplômé dans les universités de Bâle et de Florence, il se consacre essentiellement à l'étude de l'art Italien du Moyen Âge, de la Renaissance et du XIXe s. Il a enseigné l'histoire de l'art dans les universités de università di Zürich, Göttingen et Heidelberg, …

Retable – autel – antependium

L’ensemble retable - autel - antependium dans l’espace de la chapelle Raffaellino del Garbo (v. 1466 - 1524), Madonna con il Bambino fra i Santi Giovanni Evangelista, Lorenzo, Stefano e Bernardo, 1505. Florence, église de Santo Spirito, chapelle Segni. A titre d’illustration, la chapelle Segni (début du XVIe s.), comme la plupart des chapelles de …

Gentile da Fabriano, « The Crippled and Sick Cured at the Tomb of Saint Nicholas »

Gentile da Fabriano (Fabriano, 1370 - Rome 1425) The Crippled and Sick Cured at the Tomb of Saint Nicholas (Les infirmes et les malades guéris au tombeau de Saint-Nicolas), 1425. Compartiment de la prédelle du polyptyque Quaratesi. Tempéra sur panneau, 36,5 x 36,5 cm. Provenance : Florence, église de San Niccolò Oltrarno. Washington, National Gallery …

Gentile da Fabriano, « San Nicola resuscita i tre fanciulli in salamoia »

Gentile da Fabriano (Fabriano, v. 1370 – Rome 1425) San Nicola resuscita i tre fanciulli in salamoia (Saint Nicolas ressuscite les trois enfants plongés dans la saumure), 1425. Compartiment de la prédelle du polyptyque Quaratesi. Tempéra sur panneau, 36,5 x 36,5 cm. Provenance : Florence, église de San Niccolò Oltrarno. Rome, Cité du Vatican, Pinacothèque …

Gentile da Fabriano, « San Nicola dona le tre palle d’oro alle fanciulle povere »

Gentile da Fabriano (Fabriano, 1370 - Rome 1425) San Nicola dona le tre palle d'oro alle fanciulle povere (Saint Nicolas donne trois balles d'or aux jeunes filles pauvres), 1425. Compartiment de la prédelle du polyptyque Quaratesi. Tempéra sur panneau, 36,5 x 36,5 cm. Provenance : Florence, église de San Niccolò Oltrarno. Rome, Cité du Vatican, …

Gentile da Fabriano, « San Giorgio » ; « Vergine Annunziata »

Gentile da Fabriano (Fabriano, v. 1370 – Rome 1425) San Giorgio ; Vergine Annunziata (Saint Georges ; dans le clipeus : Vierge de l'Annonciation), 1452. Volet droit du polyptyque Quaratesi. Tempéra et or sur panneau, 200 x 57 cm. Inscriptions : (dans l’auréole du saint) : « SANCTVS / GEORGIVS MARTIR » Provenance : Florence, église de San …

Gentile da Fabriano, « San Giovanni Battista » ; « San Domenico »

Gentile da Fabriano (Fabriano, v. 1370 – Rome 1425) San Giovanni Battista ; San Domenico (Saint Jean Baptiste ; dans le clipeus : Saint Dominique), 1425. Volet droit du polyptyque Quaratesi. Tempéra et or sur panneau, 200 x 60 cm. Inscriptions : (dans l’auréole du saint) : « SANCTVS / IOHANNES BAPTIS[TA] » Provenance : Florence, église de …

Gentile da Fabriano, « San Nicola di Bari ; San Bernardo »

Gentile da Fabriano (Fabriano, v. 1370 – Rome 1425) San Nicola di Bari ; San Bernardo (Saint Nicolas de Bari ; dans le clipeus : Saint Bernard), 1425. Volet gauche du polyptyque Quaratesi. Tempéra et or sur panneau, 200 x 57 cm. Inscriptions : (dans l’auréole du saint) : « SANCTVS / NICHOLAVS » Provenance : Florence, …

Gentile da Fabriano, « Santa Maria Maddalena »

Gentile da Fabriano (Fabriano, v. 1370 – Rome 1425) Santa Maria Maddalena ; Angelo annunziante (Sainte Marie Madeleine ; dans le clipeus : Ange Annonciateur), 1425. Volet gauche du polyptyque Quaratesi. Tempéra et or sur panneau, 200 x 57 cm. Inscriptions : (dans l’auréole de la sainte) : « SANCTA MARIA MAGDALENA » Provenance : Florence, église …

Gentile da Fabriano, « The Quaratesi Madonna »

Gentile da Fabriano (Fabriano, 1270 - Rome 1427) The Quaratesi Madonna (Madone Quaratesi. Vierge à l'Enfant avec des anges), 1425. Médaillon : Rédempteur ; Séraphin ; Deux anges. Tempéra sur panneau, 222,7 x 83 cm. Provenance : Florence, église de San Niccolò Oltrarno. Hampton Court, The Royal Collection (en dépôt à la National Gallery (Londres).

Gentile da Fabriano, « Polyptyque Quaratesi »

Reconstitution du Polyptype Quaratesi. Gentile da Fabriano (Fabriano, v. 1370 – Rome, 1427), Polyptyque Quaratesi, 1425. [1]Le polyptyque était signé et daté : « OPUS GENTILIS DE FRABRIANO MCCCCXXV MENSE MAII » Polyptyque démembré, dimensions de chaque compartiment indiquées ci-dessous. Provenance : Florence, église de San Niccolò Oltrarno. Le grand polyptyque porte le nom de la famille Quaratesi ((La famille …

Notes

Notes
1 Le polyptyque était signé et daté : « OPUS GENTILIS DE FRABRIANO MCCCCXXV MENSE MAII »

Vincenzo Tamagni, « Frate olivetano con circulum precatorium »

Vincenzo Tamagni Frate olivetano con circulum precatorium (Frère olivetain avec un circulum pecatorium) Fresque. Inscriptions : (dans la lunette, au-dessus de la porte feinte) : "HIS" [1]Voir lexique : "IHS". Chiusure (Asciano), abbaye de Monte Oliveto Maggiore.

Notes

Notes
1 Voir lexique : "IHS".

Giovanni Antonio Bazzi, detto ‘il Sodoma’, « Trionfo di Nettuno »

Giovanni Antonio Bazzi dit ‘Il Sodoma’ (Vercelli 1477- Siena 1549) Trionfo di Nettuno (Triomphe de Neptune), v. 1503-1505. Fresque. Provenance : In situ. Chiusure (Asciano), abbaye de Monte Oliveto Maggiore. Neptune est figuré au centre, tandis que certaines divinités marines sont représentées à sa droite et à sa gauche. Demeure la question du sens et du …

Bottega toscana (sec. XVII), « Lapide commemorativa »

Bottega toscana (XVIIe s.) Lapide commemorativa (Plaque commémorative), XVIIe s. Marbre Inscriptions : () : "XVII KAL(ENDIS) MAI MDCXXIV / D(OMINUS) IOANNES NEAPOLITANUS ...  Chiusure (Asciano), abbaye de Monte Oliveto Maggiore. NEAPOLITAN~SGENERA LEM OVA OLIVET A NE FAMILIE ANNŸ NONDVMINTEGR GESSERAT ADMINIS TRATIONE CV ATERNO CELI REGNO (V T PAR EST CREDERE) COMY TATVRVS EXCESSIT …

Les frères de Limbourg

Les frères de Limbourg, Herman [1]Herman ou Hermant (né vers 1385) est probablement l'aîné., Paul [2]Paul ou Polleke ou Polequinen, selon les sources (né en 1386 ou 1387). et Jean [3]Johan ou Johanneke, Jacquemin, Gillequin ou encore Jehanequin (né en 1388). sont tous trois peintres ((Les trois peintres ont deux jeunes frères, Rutger (né vers …

Notes

Notes
1 Herman ou Hermant (né vers 1385) est probablement l'aîné.
2 Paul ou Polleke ou Polequinen, selon les sources (né en 1386 ou 1387).
3 Johan ou Johanneke, Jacquemin, Gillequin ou encore Jehanequin (né en 1388).

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Santa Francesca ? »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Santa Francesca (Sainte Françoise), 1631. Peinture murale à l’encaustique, élément d’un ensemble. Inscriptions : (dans un cartouche, sous l’image)) : « FRANCISCA LEOPHANTA VIRGO GEN: AC PIETATE NOB: PANORMII PUELLARVM COENOB: EXE (…)DIFICAT 1525 IN QUO OLIVET INSTITU/TI DVM VIVIT PRECLA CVL »  Provenance : In situ. Chiusure (Asciano), abbaye de …

Giovanni da Verona, « Porta della biblioteca »

Giovanni da Verona (Vérone, v. 1457 – 1525) Porta della biblioteca (Porte de la bibliothèque) Bois sculpté. Provenance : In situ. Chiusure (Asciano), abbaye de Monte Oliveto Maggiore. L’ouverture par laquelle on pénètre dans la bibliothèque comporte une double porte en bois somptueusement sculpté par Fra Giovanni da Verona. Chacun des deux battants est divisé …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratto del padre Niccolò Roverelli »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratto del padre Niccolò Roverelli (Portrait du père Niccolò Roverelli), 1631. Peinture murale à l'encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : (dans un cartouche, à gauche) : "NICOLAUS DE FERRARA ILL(ustrissi)MO ROVERELLORU(...) GENERE NASCITUR V.I.C. EGREGIUS RELIG.(ION)EM INGREDIES, BREVI PRAECATERIS VIRTUTIB. INSIGNISS(im)O SUI DESPECTRU, CORPORISQ.(...) DISCRICIATU URBI …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratto del padre Girolamo Mantovani »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratto del padre Girolamo Mantovani Peinture murale à l'encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : () : "HIERONIMUS MANTUANUS CUIUS SANT(...)S MAGISTERIO ORSANNA ANDREASCA MANTUE CONSPICUA STUDIUM OMNE SUBLIMIORIS PERFECTIONIS IMBIBIT TANTOP(...) SANCTI MONIALIS FOEMINA PROFICIT UT EO DOCTORE DESTITUITA, MAESTISSIME LACRIMAVIT AT ANGELUS REDDITUM NUNC(...)ANS EAM …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratto del padre Francesco Arenghieri »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratto del padre Francesco Arenghieri (Portrait du père Francesco Arenghieri), 1631. Peinture murale à l'encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : (dans le cartouche, à droite) : "FRACISCU AREGHERIA I.E. PRIMORIB. BONONIAE VITAE INNI(...) MEDIT.E NOVISS" Provenance : In situ. Chiusure (Asciano), abbaye de Monte Oliveto Maggiore.

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratto del padre Girolamo Miraballo »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratto del padre Girolamo Miraballo (Portrait du père Girolamo Mirabello), 1631. Peinture murale à l'encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : () : "HIERONIMUS NOBILI MIRABALLOR GENERE NEAPOLI NATUS UDECUNQ(UE) SANCTUS ABB(...) G(...)NALIS ANNOR(...)9: ELECTUS ES. (...) 1417 ITERUM(que) POST ANNOS XI SECUNDO VICARIT EXPLETIS PARTIB, QUATOR …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratto di padre Bernardo da Vercelli »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratto di padre Bernardo da Vercelli (Portrait du père Bernardo de Vercelli), 1631. Peinture murale à l'encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : "BERNARDUS VERCELLESIS E CUNDOVICS GS / QUI SIGISMUNDI AUGUSTI CAESARIS MAGNA / IN OLIVETANOS BENEVOLENTIAE USUS PANONIAE / REGNU E CADIDATIS SODALIB 1435 PRIMUS …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Padre olivetano »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Padre olivetano (Père olivétain), 1631. Peinture murale à l'encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : (sur le cartel, à gauche) : « IO(annes)BATTISTA (…) VIR PLANE RELIGIOSISS(im)US AC DUCT (...) SENEX IN VICTU MIRAE AUSTERITATIS ET IN FERENDIS LANGUORIB PATENTIAE TACITURNITATIS AD STUPORE STUDIOSUS IN PRECIB(...) FREQUENTISS(...) IN …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Padre Girolamo di Corsica »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Padre Girolamo di Corsica (Le père Girolamo di Corsica), 1631. Peinture murale à l’encaustique, élément d’un ensemble. Inscriptions : (dans un cartouche, en bas) : « HYERONIMVS DE CORSICA MILITIÆ … QVEVIT 1479 » Provenance : In situ. Chiusure (Asciano), abbaye de Monte Oliveto Maggiore. Représentée en pied, la …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Investitura del cardinale Pietro Tartaro »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Investitura del cardinale Pietro Tartaro (Investiture du cardinal Pietro Tartaro), 1631. Peinture murale à l'encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : (dans le cartouche, sous l'image) : "PETRUS TARTARUS GENERE ROMANO PROGNATUS HOC IN COENOBIO SOLENNI EMISSA PROFESSIONE 136(...) 4 NON FEBR(AIUS) SEDULO MONACHUM EGIT QUEM GREGORIUS …

Antonio Maria Möller Il Giovane, « Santa Francesca Romana »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Santa Francesca Romana (Sainte Françoise Romaine), 1631. Peinture murale à l'encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : (dans le livre tenu par la sainte) : " (dans un cartouche, sous l'image)) : "FRANCISCA " Provenance : In situ. Chiusure (Asciano), abbaye de Monte Oliveto Maggiore. Sainte Françoise …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Padre Ippolito Romano con in braccio Gesù Bambino »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Padre Ippolito Romano con in braccio Gesù Bambino (Le Père Ippolito Romano avec l'Enfant Jésus dans les bras), 1631. Peinture à l'encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : (dans le cartouche) : "HIPPOLITUS ROMANUS SANCTAE FRANCISCAE CONVIVI, VENERABILIU FOEMINARUM SPECTABILIS COLLEGII IN ERECTIONE AB APOST(...)AVI DIUVINA NUTIATE, …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Mezzo busto dei monaci olivetani Claudio Marescotti e Placido Fabio »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Mezzo busto dei monaci olivetani Claudio Marescotti e Placido Fabio (Demi-bustes des moines olivétains Claudio Marescotti et Placidi Fabio), 1631. Inscriptions : (sur deux rouleaux, de part et d’autre des portraits) : « PLACIDUS FABIUS BONONIENSIS STEM(M)ATE ALISQUE NOMINIBUS CLARUS RELIGIONIQUAM CONCONATUR INSIGNIS AD SUM(M)AM EXTULERAT …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratto dei padri Vinzio Buggaferri e Taddeo Pepuli »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratto dei padri Vinzio Buggaferri e Taddeo Pepuli (Portraits des pères Vinzio Buggaferri et Taddeo Pepuli), Peinture murale à l'encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : (sur les rouleaux de part et d’autre des deux portraits) : « VINCTIUS BUGGA FERREUS BONONIEN: EXPLETIS ABATIS VISITATORISQ: MUNERIBUS MASSIGANUS …

Alessandro Casolani, « Cataletto della Compagnia del Beato Andrea Gallerani »

Alessandro Casolani (Mensano, 1552 – Sienne, 1606) Cataletto della Compagnia del Beato Andrea Gallerani (Brancard funéraire de la Compagnie du Bienheureux Andrea Gallerani), 1592. Alessandro Casolani, Beato Andrea Gallerani in preghiera Alessandro Casolani, Madonna col Bambino e angeli Alessandro Casolani, Pietà Alessandro Casolani, Beato Andrea Gallerani che distribuisce il pane ai poveri Huile sur bois, Provenance : Compagnie du Bienheureux Andrea Gallerani, Sienne …

Alessandro Casolani, « Beato Andrea Gallerani che distribuisce il pane ai poveri »

Alessandro Casolani (Mensano, 1552 – Sienne, 1606) Beato Andrea Gallerani che distribuisce il pane ai poveri (Le bienheureux Andrea Gallerani distribue le pain aux pauvres), 1592. Huile sur toile appliquée sur un panneau de bois au sommet cintré, 68,5 x 50,5 cm. Provenance : Compagnie du Bienheureux Andrea Gallerani, Sienne. Sienne, Museo Diocesano di Arte Sacra.

Alessandro Casolani, « Pietà »

Alessandro Casolani (Mensano, 1552 – Sienne, 1606) Pietà, 1592. Huile sur toile appliquée sur un panneau de bois au sommet cintré, 68,5 x 50 cm. Provenance : Compagnie du Bienheureux Andrea Gallerani, Sienne. Sienne, Museo Diocesano di Arte Sacra.

Sigismond de Luxembourg

Sigismond de Luxembourg (Nuremberg, 1368 - Znaïm, 1437) : prince de la maison de Luxembourg, fils de l'empereur Charles IV et de sa quatrième femme, Élisabeth de Poméranie, sacré empereur du Saint-Empire en 1433.

Figura allegorica femminile

Figura allegorica femminile, 1675-1725. Marbre. Inscriptions : (sur la base) : « UNICUIQUE DAT / SUUM » Provenance : Chiusure (Asciano), Abbaye de Monte Oliveto Maggiore, Pharmacie. Statuette en marbre sculpté. Ensemble composé d'une base à section rectangulaire mixtilinéaire ornée de volutes phytomorphes fortement saillantes tant en bas qu'en haut. Au centre du miroir (specchiatura) latéral une …

Anonimo senese del Cinquecento (Vincenzo Tamagni ?), « Compianto sul Cristo morto »

Anonimo senese del Cinquecento (Vincenzo Tamagni [San Gimignano, 1492 – 1530] ?) Compianto sul Cristo morto (Déploration sur le Christ mort). de part et d'autre de la scène principale : Allegoria della Fortitudine (Allégorie de la Force d'âme) Allegoria della Fede (Allégorie de la Foi) Fresque. Provenance : In situ. Chiusure (Asciano), abbaye de Monte …

Antonio Maria Moller il Giovane, « Il Beato Bernardo Tolomei ha la visione della scala celeste »

Antonio Maria Moller il Giovane (v. 1592 – 1631)  Il Beato Bernardo Tolomei ha la visione della scala celeste (Le Bienheureux Bernardo Tolomei a la vision de l'échelle céleste), 1531.  Peinture à l’encaustique, élément d’un ensemble. Inscriptions : (dans le cartel au bas de la scène) : « FUNDATORES B(eatus) BERNARDUS PTOLOMEUS B.(eatus) PATRITUS DE PATRITIS ET …

Scala della biblioteca

Escalier de la bibliothèque Sur le premier palier de l'escalier qui conduit du cloître à la bibliothèque du monastère, le Sodoma a peint un Couronnement de la Vierge ; sur le palier précédent la dernière volée de l'escalier se trouve une fresque d'un peintre inconnu [1]Certains critiques attribuent l'œuvre à Vincenzo Tamagni. représentant la Déposition. …

Notes

Notes
1 Certains critiques attribuent l'œuvre à Vincenzo Tamagni.

‘Il Sodoma’, « Pilastro con iscrizioni »

Giovanni Antonio Bazzi, dit ‘Il Sodoma’ (Vercelli, 1477 – Sienne, 1549) Pilastro con iscrizioni (Pilastre avec inscriptions), 1505-1508. Fresque avec inscriptions. Inscriptions : (sur le pilastre) : "ITALIAM UNIVERSAM / C(U)M PIE(TA)TE AC SANG(UI)NIS SPLENDORE / MARIA MAGD(ALE)NA AUSTRIACA / FERD(INAN)DI II IMP(ERATO)RIS SEMPER AUGUSTI / MARGARITAE HISP(…)RUM ET COSTANTIAE / POLONORUM REGINAE SOROR / ILLUSTRASSET …

Pilastro con iscrizioni

ITALIAM UNIVERSAM / C(U)M PIE(TA)TE AC SANG(UI)NIS SPLENDORE / MARIA MAGD(ALE)NA AUSTRIACA / FERD(INAN)DI II IMP(ERATO)RIS SEMPER AUGUSTI / MARGARITAE HISP(...)RUM ET COSTANTIAE / POLONORUM REGINAE SOROR / ILLUSTRASSET / UT UNA C(U)M SOCRU(?) NCHRISTINA / LOTHARINGIA / SING(ULA)RI CHRIST(IA)NAEPIETATIS EXEMPLO / IAS ETIAM PRAERUPTAS VALLES / IN QUIBUS OLIVETANA CONGE(GATIO)NE / PRIMA IECIT FUNDAMENTA …

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631), Cardinale Giorgio Martinusio alla battaglia di Lippia contro i Turchi

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631), Cardinale Giorgio Martinusio alla battaglia di Lippia contro i Turchi (Le cardinal Giorgio Martinusio à la bataille de Lippia contre les Turcs), 1531.  Peinture murale à l’encaustique, élément d’un ensemble)  Inscriptions :  (en bas, dans un cartouche) : «  Provenance : In situ.  Chiusure, Abbazia di Monte …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Investitura del cardinale Ardicino della Porta »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Investitura del cardinale Ardicino della Porta (Investiture du cardinal Ardicino della Porta), 1531.  Peinture murale à l’encaustique, élément d’un ensemble. Inscriptions :  (en bas, dans un cartouche) : « ARDICINUS DE PORTA IUNIOR NOVARIAE CLARISSIMA ORTUS FAMILIA OB SINGURAREM DOCTRINAM SANTO SQ MORES IN PONTIFICEM PUBLICO VOTO …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratti dei padri Evangelista Tornioli e Benedetto senese »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratti dei padri Evangelista Tornioli e Benedetto senese Peinture murale à l’encaustique, élément d’un ensemble). Inscriptions :  (sur les deux rouleaux, de part et d’autre des portraits) : « EVAN/GELISTA TORNIOLVS QV/EM PAVLVS VTI / FERNATVM EC/CLESIE 1616. PREFECTVM EPISCO/PVM APVD ROMA/NOS SPIRITVS IN / SAXIA MAGISTRA/TV …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratti dei padri Matteo Gastaldi e Filippo Serrati »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratti dei padri Matteo Gastaldi e Filippo Serrati (Portraits en demi-buste des pères Matteo Gastaldi et Filippo Serrati), 1631. Peinture murale à l’encaustique, élément d’un ensemble. Inscriptions :  (sur deux rouleaux de part et d'autre des portraits) : « MAT/TEUS GASTAL/DUS NEAPOLITANU/ FRATER IOV(ANNES) BATP(...) / MARCHIONIS …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratto a mezzo busto dei padri Vito Benavolti e Filippo Guilligioni »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratto a mezzo busto dei padri Vito Benavolti e Filippo Guilligioni (Portraits en demi-buste des pères Vito Benavolti et Filippo Guillioni), 1631. Peinture murale à l’encaustique, élément d’un ensemble.  Inscriptions :  (sur deux rouleaux, de part et d'autre des portraits) : « VITUS / BENAVOL/TUS PATRITUS / …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratti dei padri Ippolito Borghesi e Cipriano Pavoni »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratti dei padri Ippolito Borghesi e Cipriano Pavoni (Portraits des pères Ippolito Borghesi et Cipriano Pavesi), 1631 Peinture murale à l’encaustique, élément d’un ensemble. Inscriptions :  (sur les deux rouleaux, de part et et d'autre des portraits) : « HIPPO/LYTUS BOR/GHESIUS SE/NENSIS OLIM ABBAS GENE/RALIS NUNC / …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Ritratti dei padri Ignazio Bavaro e Marco Coppola »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Ritratti dei padri Ignazio Bavaro e Marco Coppola (Portraits des pères Ignazio Bavard et Marco Coppola), 1531.  Peinture murale à l’encaustique, élément d’un ensemble. Inscriptions :  (sur deux rouleaux de part et d’autre des portraits) : « IGNA/TIUS BAVA/ROS NEAPOLITANUS / EXMARBUS INCLITIS / SIASTI(?) ET PISCARAE …

Antonio Maria Moller Il Giovane, « Mezzo busto dei padri Costanzio Amalfi e Bartolomeo Bacci »

Antonio Maria Moller Il Giovane (v. 1592 – 1631) Mezzo busto dei padri Costanzio Amalfi e Bartolomeo Bacci (Demi-bustes des pères Costanzio Amalfi et Bartolomeo Bacci), 1631. Peinture murale à l’encaustique élément d'un ensemble. Inscriptions : (sur deux rouleaux, de part et d'autre des portraits) : « COST/ANTIUS / AMALPHIE / HONESTA SEBASTA/NOR FAMI/LIA ORT(...)S DOCTRI/NA …

Antonio Maria Moller il Giovane, « Mezzo busto dei monaci olivetani Andrea Taventino e Gregorio Amati »

Antonio Maria Moller le Jeune (v. 1592 - 1631) Mezzo busto dei monaci olivetani Andrea Taventino e Gregorio Amati (Demi-buste des moines olivétains Andrea Taventino et Gregorio Amati), 1531. Peinture murale à l’encaustique, élément d'un ensemble. Inscriptions : (sur deux rouleaux de part et d'autre des portraits) : « GREGORIUS AMATIS C(I)V(E)S ROMANUS QUI OLIVETANAM DISCIPLINAM …

Antonio Bazzi detto ‘Il Sodoma’, « Testate del cataletto della Compagnia della Santissima Trinità »

Antonio Bazzi detto il Sodoma (Vercelli, 1477 - Sienne, 1549) Testate del cataletto per i confratelli della Compagnia della SS. Trinità, entre 1525 et 1528. Sienne, Museo Diocesano di Arte Sacra. Giovan Antonio Bazzi, detto ‘Il Sodoma’, Trinità Giovan Antonio Bazzi, detto ‘Il Sodoma’, Cristo Morto sorretto da due angeli  Giovan Antonio Bazzi, detto ‘Il Sodoma’,  Giovan …

Chiesa di San Bartolomeo alle Volte Alte

Église de San Bartolomeo alle Volte Alte  Loc. Le Volte Alte. Sienne. Informations : Tél. : 0577 314042 (S. Lorenzo a Sovicille) Fax : 0577 314042 (S. Lorenzo a Sovicille) Se rendre sur place : L'église est attribuée à Baldassarre Peruzzi. Sa façade rappelle celle de Santa Maria delle Nevi de Francesco di Giorgio Martini. Revêtue d'un …

Villa Chigi Farnese, Volte Alte.

Villa Chigi Farnese, Volte Alte, Sovicille.  (XVIe s.), attribuée à Baldassarre Peruzzi.[8][10] En venant de Sienne, après avoir passé le hameau de Costalpino, on tourne à gauche sur le chemin de terre en suivant les indications pour Villa Chigi Farnese pendant deux kilomètres.

Niccolò Betti, « Adorazione dei pastori »

Niccolò Betti (Florence, v. 1550 - v. 1618) Adorazione dei pastori (Adoration des bergers), v. 1580. Huile sur toile, Inscriptions : (dans le phylactère déployé par un ange) : "GLORIA IN EXCELSIS DEO" (("Gloria in excelsis Deo et in terra pax hominibus bonae voluntatis." ("Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et sur terre, …

Museo della Collegiata

Musée de la Collégiale, Chianciano Terme. Se rendre sur place : Segna di Bonaventura, Crocifisso (1300) École de Nicola Pisano, Madonna lignea Maestro di Chianciano, Madonna e santi, polyptyque San Giovanni Battista che sostiene Chianciano (XVIe s.) Sala I Bottega di Nicola Pisano.Madonna con Gesù Bambino in trono (1265 – 1270), bois polychrome Santi (XIVe s.), Base reliquiario con  in rame …

Niccolò Betti

Niccolò Betti (Florence, v. 1550 - v. 1618) : peintre. Ses dates de naissance et de décès ne sont pas connues avec certitude. Il fut l'élève de Michele Tosini, plus connu sous le nom de Michele di Ridolfo del Ghirlandaio ((Michele Tosini, également dit Michele di Ridolfo del Ghirlandaio (Florence, 1503 – 1577) : peintre. Il fut l’élève de Lorenzo …

Bartolomeo di David, « Testate di bara della Compagnia di Sant’Onofrio »

Bartolomeo di David (Sienne, 1482 (?) – 1544) Testate di bara della Compagnia di Sant’Onofrio (Têtes d'un brancard funéraire de la Compagnie de Sant'Onofrio), 1532. Madonna col Bambino (Vierge à l'Enfant) Sant'Onofrio (Saint Onuphre) Sant'Andrea ? (Saint André ?) Cristo morto tra due angeli (Le Christ mort entre deux anges) Huile sur panneau, diam. : …

Bartolomeo Neroni detto ‘Il Riccio’, « Cataletto della Compagnia di Sant’Ansano »

Bartolomeo Neroni dit ‘Il Riccio’ (Sienne, v. 1510 – entre 1571 et 1573) Cataletto della Compagnia di Sant’Ansano (Brancard funéraire de la Compagnie de saint Ansano), 1569. Tempéra sur panneau, 59 x 39 cm (chaque panneau). Provenance : Compagnie de Saint Ansano. Sienne, Museo Diocesano (dépôt de l’archevêché de Sienne - Colle di Val d’Elsa …

Lippo Memmi, « Trionfo di san Tommaso d’Aquino »

Lippo Memmi Trionfo di san Tommaso d'Aquino, 1323 [1]anno della canonizzazione del santo.. Pise, Église de Santa Caterina d'Alessandria.

Notes

Notes
1 anno della canonizzazione del santo.

Lorenzo Brazzi, detto ‘Il Rustico’

Lorenzo Brazzi, detto ‘Il Rustico’ (Sienne, 1521 - 1572) : peintre. Connu sous le nom de "il Rustico", il est presque certainement responsable de la transformation du nom de famille, pour ses descendants, en Rustici (alors que les descendants de son frère Calisto continuent à s'appeler Brazzi). Ce fut l'un des meilleurs artistes de l'époque …

Scultore senese degli inizi del Trecento, « San Cerbone »

Scultore senese degli inizi del Trecento (sculpteur siennois du début du XIVe s.) San Cerbone (fragment), seconde ou troisième décennie du XIVe s. Bois sculpté et peint, 65 x 42 cm. Provenance : Cathédrale de San Cerbone, Massa Marittima. Massa Marittima, Museo d’Arte Sacra di San Pietro all’Orto. L'œuvre a été proprement redécouverte en 1999, …

Lippo Memmi, « Madonna col Bambino tra i Santi Giovanni Evangelista,Mattia che presenta un donatore, Stefano e Tommaso »

Lippo Memmi (Sienne, 1285 - 1361) Madonna col Bambino tra i Santi Giovanni Evangelista, Mattia che presenta un donatore, Stefano e Tommaso, première moitié du XIVe s. Dans les gâbles : San Paolo, Isaia, Cristo Benedicente Pietro e un profetaTempéra et or sur panneau, Provenance : Duomo, puis Chiesa di San Nicolò, Casciana Alta di …

Lippo Memmi, « Madonna dei Raccomandati. Madonna della Misericordia »

Lippo Memmi Madonna dei Raccomandati. Madonna della Misericordia, v. 1320. Inscriptions : (en lettres gothiques, à la base du trône) : « LIPPUS DE SENA NAT(US) NOS PICX(IT) AME(N)A » [1] Orvieto, Basilica Cattedrale di Maria Santissima Assunta auparavant Santa Maria della Stella. Lippo Memmi

Lippo e Federico Memmi, « Santa Lucia »

Lippo (Sienne, 1291 – 1356) e Federico Memmi (Sienne, documenté entre 1344 et 1347) Santa Lucia (Sainte Lucie), troisième décennie du XIVe s. Fresque détachée, 102 x 36,5 cm (mesures du support) Provenance : ancien oratoire de San Giovanni Battista annexée à la Collégiale de San Gimignano. ((Alessandro Bagnoli précise la localisation exacte de la fresque « sur le …

Sarah

Sarah, épouse d'Abraham, est née du même père que lui ((Dans le chapitre 20 de la Genèse, Abraham confirme le fait à Abimélec : "De plus, il est vrai qu'elle est ma sœur, fille de mon père ; seulement, elle n'est pas fille de ma mère ; et elle est devenue ma femme." Gn 20, …

Agar

Servante égyptienne à la cour du Pharaon, Agar décide de suivre Abraham et Sarah. L'union de ces derniers demeurant stérile, Sarah donne Agar pour concubine à son époux. (("Et Saraï dit à Abram : Voici, l'Éternel m'a rendue stérile ; viens, je te prie, vers ma servante ; peut-être aurai-je par elle des enfants. Abram écouta la …

Douze tribus d’Israël

"A la fin de sa vie, Jacob rassemble ses fils et chante un chant prophétique [1]Genèse 49, où il est question de chacun d’entre eux, avec à chaque fois une brève description ou caractérisation poétique." Lors de la division en deux royaumes, les deux tribus de Juda et Benjamin formèrent le royaume de Juda, les autres tribus d'Israël formèrent le royaume …

Notes

Notes
1 Genèse 49

Masolino da Panicale e Masaccio, « Sant’Anna metterza »

Masolino da Panicale (Panicale, 1383 - v. 1447) et Masaccio (San Giovanni Altura [actuellement San Giovanni Valdarno], 1401 - Rome, 1428) Sant’Anna con la Madonna, il Bambino e cinque angeli ou Sant’Anna metterza. Pala di Sant’Ambrogio (Sainte Anne trinitaire. Pala [retable] de Sant Ambrogio.), 1424-1425. Tempéra sur panneau, 175 x 103 cm.  Inscriptions : (dans l’auréole …

Mégara

Fille aînée de Créon, roi de Thèbes, que celui-ci maria à Héraclès en récompense de son combat contre le roi de l’ancienne cité d'Orchomène, et que le héros ramena chez son père adoptif, Amphitryon. Elle lui donna trois fils et une fille.

Eurysthée

Dans la mythologie grecque, roi de l’Argolide (région comprenant Mycènes et Tirynthe). Eurysthée est l’ennemi d’Héraclès et le commanditaire des douze travaux imposés à celui-ci.

Marco Pino

Marco di Giovan Battista dal Pino ou Marco Pino (Sienne, 1521 - Naples, 1583) : peintre. Formé à Sienne dans l’atelier de Domenico Beccafumi (1537-1542). Aux côtés de son maître, il travaille sur de grands projets, telles les fresques représentant l'Assomption de la Vierge pour l’abside de la Cathédrale de Sienne. Agé d’une vingtaine d’années, …

Marco Pino, « Tre tavolette di cataletto della Confraternita di S. Giovannino alla Staffa in Pantaneto »

Marco Pino (Sienne, 1521 - Naples, 1583) Tre tavolette di cataletto della Confraternita di S. Giovannino alla Staffa in Pantaneto (Trois têtes de civière funéraire de la Confraternité de San Giovannino alla Staffa in Pantaneto), Predica del Battista (Prédication du Baptiste) Battesimo di Cristo (Baptême du Christ) Cristo morto sorretto da angeli (Le Christ mort …

Andrea Pisano

Andrea da Pontedera (Pontedera, v. 1290 - Orvieto, 1348 ou 1349), plus connu sous le nom d'Andrea Pisano, bien qu'il n'ait aucun lien de famille avec Nicola et Giovanni Pisano : sculpteur, architecte, ingénieur militaire et peut-être, à l’origine, orfèvre. ((En 1346, il signe en compagnie de trois autres orfèvres pisans, Meo di Tale, Gaddo di Giovanni …

Meo di Tale, Gaddo di Giovanni da Cascina, Ceo di Colo et Andrea Pisano, « Croce reliquiario del legno della Santa Croce »

Meo di Tale (actif au cours de la première moitié du XIVe s.) e Gaddo di Giovanni da Cascina (actif à partir de 1331 - Pise, 1349), Ceo di Colo (actif au cours de la première moitié du XIVe s.) e Andrea Pisano (actif de 1330 à 1348) Croce reliquiario del legno della Santa Croce …

« Cataletto »

« […] perciò 'cataletto' vuol dire letto da morti » (« donc 'cataletto' signifie ‘lit pour les morts’. »). » C’est ainsi qu’au XVIIIe s., Antonio Muratori concluait une courte démonstration ((« I cadaveri de' nobili una volta si portavano alla sepoltura, non già nella bara, ma in un letto, il qual costume oggidì solamente si costuma per li Vescovi ed …

Vitrine (Collection de majoliques)

Principalement réalisée en Toscane, dans les Marches italiennes et en Émilie-Romagne, la faïence italienne de la Renaissance est appelée majolique car sa production pourrait avoir été stimulée par l'importation de céramiques espagnoles venant de Valence en Espagne en transitant par l'île de Majorque. Ces céramiques espagnoles étaient caractérisées par leurs reflets métalliques, dus à une technique de lustre ((Le lustre métallique est un type de glaçure à irisations obtenu …

Sano di Pietro, « San Michele Arcangelo, Sant’Agostino, San Benedetto, San Ludovico di Tolosa » / « San Luca, San Girolamo, Sant’Antonio Abate, San Bernardino »

Sano di Pietro (Sienne, v. 1405 - 1481) San Michele Arcangelo, Sant'Agostino, San Benedetto, San Ludovico di Tolosa / San Luca, San Girolamo, Sant'Antonio Abate, San Bernardino (Saint Michel Archange, saint Augustin, saint Benoît, saint Louis de Toulouse / Saint Luc, saint Jérôme, saint Antoine Abbé, saint Bernardin), Fragments de pilastres d’un retable. Tempéra sur …

Allievo di Sano di Pietro, « Madonna col Bambino »

Allievo di Sano di Pietro attivo nell'ottavo decennio del Quattrocento (Élève de Sano di Pietro, actif au cours de la huitième décennie du Quattrocento) Madonna col Bambino (Vierge à l’Enfant), v. 1480-1490) Tempera sur panneau, Provenance : compagnia della Misericordia. Massa Marittima. Museo d’Arte Sacra di San Pietro all’Orto.

Zaccaria Zacchi, « Apostolo »

Zaccaria Zacchi (Arezzo, 1473 - Roma, 1544) Apostolo (Apôtre), v. 1500-1540. Terre cuite peinte, Provenance : Cathédrale de San Cerbone, Massa Marittima. Massa Marittima, Museo d’Arte Sacra di San Pietro all’Orto. Zaccaria Zacchi ((A colorire vivacemente il profilo biografico e artistico del volterrano tracciato fino ad ora si aggiungono i passi desunti dal alcune fonti cinquecentesche redatte da …

Goro di Gregorio, « Base di colonna »

Goro di Gregorio (documenté de 1311 à 1326) Base di colonna (Base de colonne), Fragment de l’autel avec l’urne de San Cerbone, marbre blanc Provenance : Cathédrale de San Cerbone, Massa Marittima. Massa Marittima. Massa Marittima, Museo d’Arte Sacra di San Pietro all’Orto.

Omophorion

L’omophorion ou omophore est une large et longue bande d'étoffe brodée et ornée de croix, que les patriarches ainsi que les métropolites portent autour du cou depuis les premiers siècles. Il est l'équivalent grec du pallium dans l'Église latine où celui-ci n'est porté que par le pape et certains archevêques métropolitains, alors qu'il est également …

Stefano di Giovanni detto ‘Il Sassetta’, « Angelo annunziante »

Stefano di Giovanni detto ‘Il Sassetta’ Angelo annunziante (Ange de l’Annonciation) Tempéra et or sur panneau, Provenance : Massa Marittima, Museo d’Arte Sacra di San Pietro all’Orto. Il s’agit de l’une des deux cuspides subsistant d’un polyptyque de Sassetta longtemps considéré comme celui de la Compagnie de l’Arte della Lana de Sienne exécuté par l’artiste …

Gano di Fazio, « San Paolo »

Gano di Fazio (documenté à partir de 1302 - av. 1318) San Paolo (Saint Paul), v. 1315-1320. Marbre blanc peint, h. : 80 cm. Provenance : Cathédrale de San Cerbone, Massa Marittima. Massa Marittima, Museo d’Arte Sacra di San Pietro all’Orto.

Sala dei Profeti

Salle des Prophètes Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre. [1]Les œuvres exposées, ainsi que leur emplacement, peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. Gano di Fazio, San Paolo Gano di …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées, ainsi que leur emplacement, peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

Pietro Lorenzetti, « Crocifisso »

Pietro Lorenzetti (Sienne, documenté de 1305 à 1348) Crocifisso (Crucifixion), Vitrail (plomb, verre coloré et peint en grisaille) Provenance : Cathédrale de San Cerbone, Massa Marittima. Massa Marittima, Museo d’Arte Sacra di San Pietro all’Orto.

Urbano da Cortona, « Lastra tombale del teologo agostiniano fra’ Michele Beccucci »

Urbano da Cortona (attivo a Padova dal 1447-Siena, 1504), Lastra tombale del teologo agostiniano fra’ Michele Beccucci (1479) Marbre. Inscriptions : « THEOLOGU[S] • MICHAEL • NOMEN • CUI • CONVENIT • EX • RE ANGELICUM • VITA • DOGMATE • ET • INGENIO • HCI (sic per HIC) • SITUS • E(ST) • GEN(IT)US …

Scultore tardogotico senese, « Lastra tombale del vescovo Antonio di Francesco Casini »

Scultore tardogotico senese Lastra tombale del vescovo Antonio di Francesco Casini, 1430. Marbre Inscriptions : « QUEM • GENUIT • PAPE • MEDICUS • FRANCISCUS • HONESTI : PRESULIS • ANTONII • CONTEGIT • OSSA • LAPIS : OBIIT • ANNO • DOMINI • M • CCCC • XXVIII • [I?] DIE • MENSIS • …

Sala della « Maestà » di Ambrogio Lorenzetti

Salle de la Maestà d’Ambrogio Lorenzetti Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées, ainsi que leur emplacement, peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Pietro Lorenzetti, Crocifisso …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées, ainsi que leur emplacement, peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

Sala dei Miracoli

Salle des Miracles Les œuvres sont présentées ci-dessous en partant de la première située à gauche de la porte d'entrée, puis en continuant dans le sens des aiguilles d'une montre [1]Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée. : Vitrine (Collection de majoliques) Francesco del Brina, Sant'Onofrio indica il …

Notes

Notes
1 Les œuvres exposées peuvent varier en fonction des choix opérés par l’administration du Musée.

Vincenzo Meucci

Vincenzo Meucci (Florence, 1694 – 1766) : peintre. Sa formation artistique s’effectue entre Florence et Bologne, où est l’élève d’abord de Sebastiano Galeotti puis de Giovanni Gioseffo dal Sole ; il est influencé à la fois par la culture baroque tardive et par les nouveautés du néoclassicisme. Parrainé par le marquis Giovan Battista Salimbeni de …

Anqua

Frazione de Radicondoli ÉDIFICES RELIGIEUX San Rufo, edificata nella seconda metà del XVI secolo per volere dei conti Pannocchieschi d'Elci, è inclusa nel complesso architettonico della villa di Anqua. Sul luogo sorgeva precedentemente una cappella risalente al XIV secolo. La chiesa conserva all'interno un dipinto ad olio della Vergine Assunta tra i santi.[4] San Niccolò a Elci[5] ÉDIFICES …

Ugo di Toscana

Hugues de Toscane ou Hugues le Grand (Lucques, v. 953 – Florence, 1001) : Margrave (all. Markgraf, traduit littéralement par « comte de la marche ») ou marquis de Toscane de 961 à sa mort, le jour de la saint Thomas, après avoir été duc de Spolète et marquis de Camerino de 989 à 996. Sa sépulture se trouve encore dans l’église de la Badia bénédictine, …

Héra

Héra, fille de Rhéa et de Cronos et sœur de Zeus (dont elle est également la femme), protectrice des femmes et déesse du mariage, gardienne de la fécondité du couple et des femmes en couches. C'est l'une des douze divinités qui occupent le rang le plus élevé dans la hiérarchie du panthéon grec. Elle appartient à la …

Bartolo di Fredi, « Retable de la Trinité »

Bartolo di Fredi (Sienne vers 1330 - 1410) Retable de la Trinité, 1397. Tempéra et dorure sur bois, Provenance : Ancienne Collection Paul Bourget. Dation du général Daille. Dépôt du Musée du Louvre, 1980. Chambéry, Musée des Beaux-Arts. « Alors aie trois vases que tu divises en trois différentes carnations, c'est-à-dire la plus obscure, la moitié …

‘Maestro di Tressa’, « Madonna col Bambino, due angeli e due santi »

‘Maestro di Tressa’ (actif à Sienne entre 1215 et 1240) Madonna col Bambino in trono fra i santi Pietro e Lucia e due angeli (Vierge à l’Enfant trônant entre les saints Pierre et Lucie et deux anges), v. 1230-1240.Tempéra sur panneau, 93 x 52 cm. Provenance :Sienne, Palazzo Chigi Saracini. Contrairement à ce qui deviendra une …

Stefano di Giovanni dit ‘Il Sassetta’, « The Journey of the Magi »

Stefano di Giovanni dit ‘Il Sassetta’ (Cortone ou Sienne, v. 1400 – Sienne, 1450) The Journey of the Magi (Le voyage des Mages), v. 1433. Tempéra et or sur panneau, 21,6 x 29,8 cm. Provenance : Maitland F. Griggs Collection, Legs de Maitland F. Griggs, 1943. New York, The Metropolitan Museum. « Ce petit panneau, montrant …

Gentile da Fabriano, « Adorazione dei Magi »

Gentile da Fabriano (Fabriano, v. 1370 - Rome, 1427) Adorazione dei Magi (L'Adoration des Mages), 1423. Tempéra et or sur bois, 301 x 283 cm. Inscriptions : (sur le cadre) : « OPVS GENTILI DE FABRIANO / MCCCCXXIII MENSIS MAII » [1]« Œuvre de Gentile da Fabriano / au mois de mai 1423. » Date et signature. (sur le …

Notes

Notes
1 « Œuvre de Gentile da Fabriano / au mois de mai 1423. » Date et signature.

Stefano di Giovanni detto ‘Il Sassetta’, « Maria dolente ; San Giovanni dolente »

Stefano di Giovanni dit ‘Il Sassetta’, (Cortone ou Sienne (?), v. 1400 – 1450) Maria dolente ; San Giovanni dolente (La Vierge Marie dolente ; Saint Jean dolent), 1433. Éléments de la Croix de San Martino, tempéra et or sur panneau, 69,5 x 58,5 cm. Provenance : Église de San Martino, Sienne. Sienne, Palazzo Chigi …

Stefano di Giovanni detto ‘Il Sassetta’, « San Martino e il povero »

Stefano di Giovanni detto ‘Il Sassetta’, (Cortone ou Sienne [?], v. 1400 - 1450)San Martino e il povero (Saint Martin et le pauvre), 1433. Élément de la Croix de San Martino. Tempéra et or sur panneau, 36 x 34,5 cm. Provenance : Église de San Martino, Sienne. Sienne, Palazzo Chigi Saracini, Collezione Chigi Saracini. Le …

Collezione Chigi Saracini

Collection Chigi Saracini A l'intérieur du palais Chigi Saracini, les œuvres de la collection du même nom sont exposées dans l’enfilade des anciens appartements privés, telles qu’elles étaient visibles lorsque le palais était habité. Si le charme d’une telle installation est perceptible, les œuvres, cependant, sont parfois difficilement visibles du fait de leur éloignement, ce …

Margarito di Magnano, « Croce dipinta »

Margarito di Magnano dit Margarito d'Arezzo (documenté à Arezzo en 1269) Croce dipinta (Croix peinte), v. 1255. Tempéra sur panneau, 185 x 124 x 3,2 cm. Inscriptions : (dans le titulus crucis) : « [IH]S NAZAR(ENUS) REX IUDEOR(UM) » ((« Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum » (« Jésus de Nazareth, roi des Juifs »). L’inscription, d'une ironie méprisante, écrite en trois langues …

Stefano di Giovanni detto ‘Il Sassetta’, « Adorazione dei Magi »

Stefano di Giovanni dit ‘Il Sassetta’ (Cortone ou Sienne, v. 1400 - Sienne, 1450) Adorazione dei Magi (Adoration des Mages), v. 1433. Tempéra et or sur panneau, 31,1 x 38,3 cm. Provenance : Sienne, Palazzo Chigi Saracini, Collezione Monte dei Paschi di Siena. L’Adoration des Mages de la Collection Chigi-Saracini est l’un des deux fragments …

Tito Sarrocchi

Tito Sarrocchi (Siene, 1824 - 1900) Bozzetto per il monumento a Sallustio Bandini, 1878. Plâtre, 134 x 121 x 62 cm. Sienne, Palazzo Salimbeni, Collezione Monte dei Paschi

Giovanni Antonio Lappoli, « Allegoria dell’Immacolata Concezione e i Santi Nicola, Francesco, Elisabetta, Girolamo, Giovanni Battista »

Giovanni Antonio Lappoli (Arezzo, 1492- 1552) Allegoria dell’Immacolata Concezione e i Santi Nicola, Francesco, Elisabetta, Girolamo, Giovanni Battista (Allégorie de l’Immaculée Conception et les saints Nicolas, François, Élisabeth, Jean Baptiste), 1545. Huile sur panneau, 233 x 157 cm. Inscriptions : (en bas à droite) : « IOANN(E)S ANT(ONIUS) LAPPOLUS / ARET(INUS) EXPRIMEBAT QU/OD ALIUS ET VOTOET …

Côme Ier de Médicis

Cosimo I de’ Medici, ou Côme Ier de Médicis (Florence, 1519 - 1574) : restaure la dynastie des Médicis, duc de Florence du 20 septembre 1537 au 21 août 1569, il devient le premier grand-duc de Toscane à cette date.

Ferdinando I de’ Medici

Ferdinando I de' Medici, ou Ferdinand de Médicis (Florence, 1549 - 1609) : quatrième fils de Côme Ier de Médicis et d’Éléonore de Tolède (1522-1562), il embrasse d’abord la carrière ecclésiastique (il est nommé cardinal en 1562 à 14 ans ((C’est à cette époque qu’il acquière la villa construite vers 1564 à Rome par le cardinal Giovanni Ricci di Montepulciano, sur …

Ascanio I Piccolomini

Ascanio I Piccolomini (Sienne, 1548 – 1597) : membre de la famille du pape Pie II, archevêque coadjuteur [1]La coadjutorerie comporte le droit de succéder à l’évêque titulaire d’un diocèse. de Sienne de 157 à 1588, puis archevêque métropolite [2]L’archevêque métropolite préside una province (circonscription) ecclésiastique regroupant plusieurs sièges épiscopaux dits suffragants. de Sienne de 1588 …

Notes

Notes
1 La coadjutorerie comporte le droit de succéder à l’évêque titulaire d’un diocèse.
2 L’archevêque métropolite préside una province (circonscription) ecclésiastique regroupant plusieurs sièges épiscopaux dits suffragants.

Museo civico e Pinacoteca Crociani – Palazzo Neri Orselli

Musée civique et Pinacothèque Crociani. Palais Neri Orselli Via Ricci, 10. Montepulciano.Informations : tél. : +39 0578 717300  e.mail : civico.museo@libero.it Se rendre sur place : Présentation Le Musée occupe depuis 1957 les bâtiments du Palais Neri Orselli, l’un des plus anciens de Montepulciano puisqu’il remonte au XIIIe s., époque où le Gouvernement des Neuf …

Franco Bolognese

Franco Bolognese (fin du XIIe-début du XIVe s.?) : enlumineur qui fut peut-être actif à Bologne mais dont la mémoire n’est évoquée que par Dante (Purg. XI, 79). On ne dispose d’aucune information, ni sur sa vie, ni sur son œuvre.

‘Maestro del 1346’

‘Maitre de 1346’ (actif dans les années trente et quarante du Trecento) : peintre et enlumineur anonyme siennois sous le pseudonyme duquel est rassemblé un corpus d’œuvres possiblement assimilables à une seule et même main. Artiste attaché aux modèles issus de l’iconographie « lorenzettienne », il s’en éloigne par la rusticité de son style et des œuvres …

Allégorie de la Charité

La Charité est l’une des trois vertus théologales. Elle est représentée sous la forme allégorique d’une jeune femme vêtue de rouge, avec les attributs iconographiques suivants : un cœur embrasé [1]Ambrogio Lorenzetti (Maestà, Massa Marittima) lui ajoute une flèche. ; elle est parfois accompagnée d’enfants qu’elle a nourris, ce que confirme sa poitrine dénudée

Notes

Notes
1 Ambrogio Lorenzetti (Maestà, Massa Marittima) lui ajoute une flèche.

Allégorie de l’Espérance

L’Espérance est l’une des trois vertus théologales. Elle est représentée sous la forme allégorique d’une jeune femme vêtue de vert, accompagnée des attributs iconographiques suivants : une croix embrasée et parfois une ancre (symbole de fermeté dans la tempête) Ambrogio Lorenzetti (Maestà, Massa Marittima) lui fait porter une tour de quatre étages, symbole de l’Église. ((«Tu …

Allégorie de la Foi

La Foi est l’une des trois vertus théologales. Elle est représentée sous la forme allégorique d’une jeune femme vêtue de blanc, accompagnée des attributs iconographiques suivants : une croix et un calice ; son attribut peut également être un livre (contenant la doctrine chrétienne), un ostensoir (contenant l'hostie consacrée), un calice ou une colombe. ((Dans la Maestà de Lorenzetti, …

Basilio Magno

Basile de Césarée ou Basile le Grand (Césarée, 329 - 379) : évêque de Césarée (370-379), l'un des principaux Pères de l'Église. Il est reconnu comme Docteur de l'Église en 1568 par le pape Pie V. ICONOGRAPHIE Basile le Grand est représenté revêtu de la tenue de métropolite avec l'omophorion ((L’omophorion ou omophore est une large et longue bande d'étoffe brodée et ornée …

Goro di Gregorio, « Arca di San Cerbone »

Goro di Gregorio (Sienne, 1275 – 1335) Arca di San Cerbone (Chasse de saint Cerbone), 1324. Marbre, traces de polychromie et d’or, Inscriptions : (sur l’un des deux faces longues, en bas) « ANNO DOMINI MCCCXXIIII IDIT VII MAGISTER PERUCIUS OPERARIUS ECCLESIAE FECIT FIERI HOC OPUS MAGISTRO GORO GREGORII DE SENIS » ((« En l’année du seigneur 1324, Maître …

Ambrogio Lorenzetti, « Maestà »

Ambrogio Lorenzetti (Sienne, actif de 1319 à 1348) Madonna col Bambino in trono con Virtù teologali, angeli musicanti, santi e profeti. Maestà (Vierge à l’enfant trônant entre les Vertus théologales, des anges musiciens, des saints et des prophètes), 1335-1336.Or, argent, lapis-lazuli et tempéra sur panneau de peuplier, 161 x 206,5 cm.Inscriptions : (sur les marches …

Francesco Rustici, « Santa Caterina d’Alessandria e Santa Caterina di Siena in adorazione » ; Giandomenico Manenti, « Annunciazione »

Francesco Rustici (Sienne, 1592 – 1625) Santa Caterina d’Alessandria e Santa Caterina di Siena adorano l'annunciazione (Sainte Catherine d’Alexandrie et sainte Catherine de Sienne en adoration de l’Annonciation), Huile sur toile, Au centre de la pala de Francesco Rustici : Giandomenico Manenti (Sienne, documenté de 1657 à 1694) Annunciazione, ap. 1642. Huile sur toile, Provenance : In …

Henri VII de Luxembourg

Henri VII de Luxembourg ou Enrico [1]La forme ancienne Arrigo, en langue dite vulgaire, persiste dans certains textes. VII di Lussemburgo (Valenciennes, 1275 - Ponte d’Arbia, 1313) : comte de Luxembourg, roi d'Allemagne à partir de 1308, roi des Romains et empereur ((Henri VII est le premier empereur romain germanique issu de la Maison de …

Notes

Notes
1 La forme ancienne Arrigo, en langue dite vulgaire, persiste dans certains textes.

Alessandro Casolani, « Compianto sul Cristo morto »

Alessandro Casolani (Mensano, 1552 – Sienne, 1606) Compianto sul Cristo morto (Lamentation sur le Christ mort), v. 1594. Huile sur toile, 176 x 111,5 cm. Inscriptions : (sur le linceul) : « CASOLANI » [1]Signature au crayon, en lettres capitales. Provenance : Église de Santo Spirito, Sienne. [2]Réplique autographe de la toile visible dans l’église des Santi Quirico et Giulitta (Sienne).

Notes

Notes
1 Signature au crayon, en lettres capitales.
2 Réplique autographe de la toile visible dans l’église des Santi Quirico et Giulitta (Sienne).

Giandomenico Manenti, « Annunciazione »

Giandomenico Manenti (Sienne, documenté de 1657 à 1694) Annunciazione, post 1642. Huile sur toile, au centre de la pala de Francesco Rustici Bras droit du transept. « dentro di un tabernacolo sostenuto da serafini » Brogi 1862-1865, VII, 47/6 sans attribution Composition dérive de celle de Raffaello Vanni (Duomo di Massa Marittima)

Vincenzo Meucci, « San Crescenzio »

Vincenzo Meucci ((Vincenzo Meucci (Florence, 1694 –  1766) : peintre. Sa formation artistique s’effectue entre Florence et Bologne, où est l’élève d'abord de Sebastiano Galeotti puis de Giovanni Gioseffo dal Sole ; il est influencé à la fois par la culture baroque tardive et par les nouveautés du néoclassicisme. Parrainé par le marquis Giovan Battista Salimbeni de …

Dionisio Montorselli, « Santa Caterina a la visione del martirio di san Lorenzo »

Dionisio Montorselli (L’Aquila, 1653 - Sienne, 1712) ((Dionisio Montorselli (L’Aquila, 1653 - Sienne, 1712). Peintre, essentiellement actif à Sienne. C’est lorsqu’il séjourne à Rome en 1685 qu’il découvre la peinture de Pierre de Cortone et de Guido Reni, deux peintres dont il demeure très fortement influencé. Plusieurs de ses œuvres sont visibles dans différentes églises …

Francesco da Siena, « Monumento funebre di Celia Petrucci »

Francesco da Siena (Sienne, …? - …?) ((Francesco da Siena : peintre et sculpteur. A l'exception de sa ville d'origine, aucune donnée biographique concernant cet artiste, élève de Baldassare Peruzzi au début du XVIe siècle et actif à Rome dans la première moitié du siècle, ne nous est connue. Vasari l’évoque comme « creato e discipolo …

Museo di Storia Naturale dell’Accademia dei Fisiocritici

L’Académie des Sciences de Sienne, appelée également Académie des « Fisiocritici », a été fondée en 1691 dans le but de promouvoir les études dans le secteur de l’histoire naturelle. Au cours des siècles, elle a eu des associés importants comme Lazzaro Spallanzani, Carlo Linneo, Giovanni Battista Morgagni, Alessandro Volta et Louis Pasteur. Le musée installé dans …

Giacomo Cozzarelli

Giacomo Cozzarelli, Jacopo Cozzarelli ou Cozzarello (Sienne, 1453 – 1515) : sculpteur, peintre et architecte [1]Chiesa di Santa Maria Maddalena fuori Porta Tufi (l’édifice a été détruit dès 1526)., né dans une famille d’artistes parmi lesquels son cousin le peintre Guidoccio Cozzarelli. Élève et collaborateur de Francesco di Giorgio Martini dans les travaux réalisés dans l'église de l'Osservanza près de Sienne. Entre …

Notes

Notes
1 Chiesa di Santa Maria Maddalena fuori Porta Tufi (l’édifice a été détruit dès 1526).

YHU XPO

Abréviation de Ihesu Xpisto. ( From Ancient Greek Ἰησοῦς Χριστός (Iēsoûs Khristós, “Jesus Christ”), with the spelling reflecting the Greek letter forms.

Lando di Pietro, « Testa di Crocifisso »

Lando di Pietro (Sienne, 1311 - 1340) Testa di Crocifisso, 1338. Bois polychrome, Provenance : Sienne, Musée Aurelio Castelli. Vico Consorti (Grosseto, 1902 - 1979), « Calco della testa del Crocifisso di Lando di Pietro », 1949. Plâtre. Vico Consorti, (Grosseto, 1902 - 1979), Calco della testa del Crocifisso di Lando di Pietro, 1949. Plâtre. ((Domene dio …

Girolamo di Benvenuto, « Giudizio Universale »

Girolamo di Benvenuto (Sienne, 1470 - 1524) Giudizio Universale (Jugement dernier), Fresque détachée, marouflée sur toile, Provenance : Crypte de la Basilique de l’Observance, Sienne. Sienne, Musée Aurelio Castelli. Plutôt que la foule humaine habituellement convoquée dans la scène du Jugement dernier, Girolamo di Benvenuto en peint une sorte de synthèse, concentrée sur les principaux acteurs …

Giacomo Cozzarelli, « Compianto su Christo morto »

Giacomo Cozzarelli (Sienne, 1453 – 1515) Compianto su Cristo morto (Déploration du Christ mort), Terre cuite polychrome, Provenance : In situ. Sienne, Musée Aurelio Castelli. Giacomo Cozzarelli Maurizio Bettelli (dir.), Restauro di una terracotta del Quattrocento. Il « Compianto » di Giacomo Cozzarelli (cat. d’exp., Florence, 26 mai -22 juillet 1984, Opificio delle pietre dure), Florence, Franco Cosimo …

Vitruve

Vitruve :  architecte romain (on situe sa naissance aux alentours de 80 av. J.-C. et sa mort vers 15 av. J.-C.). Il est l’auteur d’un célèbre traité en dix livres, le De architectura, dont la rédaction entre 35 av. J.-C. et 25 av. J.-C., seul livre majeur qui nous reste sur l’architecture de l’Antiquité classique, et source majeure d’inspiration des architectes …

Titan

Les Titans — Titanides au féminin — sont les enfants d'Ouranos et de Gaïa et, plus généralement, constituent la première génération divine. Il n'existe nulle preuve qu'un culte leur ait été rendu. Selon Hésiode [1]La Théogonie, ils sont au nombre de six frères et six sœurs enfantés par Gaïa « des embrassements d'Ouranos » : …

Notes

Notes
1 La Théogonie

Ménélas

Fils d'Atrée et d'Érope, jeune frère d'Agamemnon, roi de Sparte et héros de la guerre de Troie, Ménélas est l'époux d'Hélène, que Pâris enlève vers Troie, entraînant ainsi l'expédition des chefs grecs pour la reprendre. Dans l'Iliade, il accepte de mettre fin à la guerre par un duel avec Pâris et l'aurait tué si ce …

Les divinités gréco(-romaines)

TRAVAIL EN COURS Chaos, l’entité primordiale Selon de nombreuses théologies de la Grèce antique, le dieux Chaos serait l'entité primordiale à l'origine de toutes les entités divines du monde grec antique, celui par qui tout a commencé ((« Au commencement exista le Chaos, puis la Terre à la large poitrine, demeure toujours sûre de tous les Immortels …

Francesco di Giorgio e bottega, « Il ratto di Elena »

1. Francesco di Giorgio, partie gauche de l’« Enlèvement d’Hélènef. Florence, Musée Stibbert. 2.Francesco di Giorgio, partie droite de l’« Enlèvement d’Hélène. Florence, Villa I Tatti. Francesco di Giorgio (Sienne, 1439 – 1501) et atelier Il ratto di Elena (Le rapt d’Hélène), v. 1464. Fragments d’une spalliera, tempéra et or sur panneau, 42,1 x 47,1 cm (Stibbert) …

Convento dell’Osservanza e Museo Aurelio Castelli

Couvent de l’Observance et Musée Aurelio Castelli Strada dell’Osservanza, 7. Sienne. Informations Tél. : +39 0577 332444 Horaires du Musée : du lundi au vendredi, 9.00-18.00 Visites sur demande Se rendre sur place : Le monastère franciscain attenant à la Basilique de l’Observance à été construit, comme cette dernière, au début du XVe siècle, à la …

« Spalliera »

Dans le domaine du mobilier, le vocable italien spalliera (de spalla, épaule) désigne avant tout le compartiment d’un siège sur lequel prennent appui les épaules : le dossier. Celui-ci prend parfois, dans les sièges de représentation, des dimensions et des formes particulières, et peut être doté de motifs ornementaux de toutes sortes. Les spalliere pouvaient …

Silène

Silène : satyre, père adoptif et précepteur de Dionysos, qui l'accompagne sans cesse, et lui-même dieu personnifiant l'ivresse.

Satyre

Créature légendaire née dans la mythologie grecque. Les premières représentations de satyres en font un être hybride, mi-homme, mi-bouc, souvent ithyphallique (qui présente un phallus en érection). Les satyres formaient le « cortège dionysiaque » (qui accompagne le dieu Dionysos).

MP ΘV

Titulature abrégée du grec Μήτηρ τοῦ Θεοῦ (Mētēr tou Theou : « Mère de Dieu ») : seules la première et la dernière lettres de chacun des deux mots grecs sont conservées. Le dogme de la maternité divine, objet de longs débats dans l’Église des origines, n’a été solennellement proclamé que le 11 octobre 431 …

ΙΧΘΥΣ

Le terme ichthýs (ΙΧΘΥΣ ou ΙΧΘΥϹ avec le sigma en demi-lune) est à la fois la translittération en caractère latin du grec antique : ἰχθύς (ichthýs : « poisson »), et l’acronyme utilisé par les premiers chrétiens pour mentionner Jésus-Christ. C’est la raison pour laquelle le symbole du poisson est très fréquent dans les catacombes romaines.

« Spolvero »

Le spolvero (polvere : « poudre ») est une technique de transfert d’un dessin sur un support mural humide destiné à être peint à fresque. Elle est réalisée de la manière suivante : l'esquisse de l'œuvre est réalisée à l'échelle 1 (en grandeur réelle) sur un support souple ((On utilise généralement aujourd’hui un papier résistant …

« Arriccio »

L’arriccio est une sous-couche de mortier d'aspect grossier (d'où son nom italien) qui a vocation à égaliser le support de maçonnerie sur lequel doit être exécutée une fresque ; c'est sur l'arricio que le peintre dessinait initialement l'esquisse de l'image qu'il allait réaliser afin d’en délimiter l’emplacement ; ce type d’esquisse porte le nom de …

« Intonaco »

L’intonaco est une couche d’enduit fin sur laquelle le peintre exécute le dessin définitif d’une fresque [1]Ce dessin présente souvent des différences, parfois notables, par rapport à la sinopie. et dépose le pigment coloré permettant de parachever les figures et les formes représentées.

Notes

Notes
1 Ce dessin présente souvent des différences, parfois notables, par rapport à la sinopie.

Chiesa dei Santi Niccolò e Giacomo

Église des Santi Niccolò e Giacomo L’église a été entièrement reconstruite en 1957 sur un édifice d'origine romane, dont seules subsistent encore quelques traces sur le flanc gauche. Intérieur de l’édifice La scarselle ((En architecture, la scarselle est une abside de petite taille et de plan rectangulaire ou carré qui fait saillie à l'extérieur de la …

Pietro di Francesco Orioli, « Adorazione dei pastori »

Pietro di Francesco Orioli (Sienne, 1458 - 1496)Adorazione dei pastori (Adoration des bergers), v. 1493. Tempéra sur panneau, 66,5 x 49,5 cm. Provenance : Sienne, Collection Monte dei Paschi. Ce petit panneau représente fidèlement un passage de l'Évangile selon Luc ((« Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les …

Carmel

Le Carmel (it. : Carmine) est ordre monastique Après avoir dès l’origine vécu en ermites sur le mont Carmel, beaucoup des frères carmélites en sont partis vers 1240, alors que la menace sarrasine devenait plus aiguë. Parvenus en Europe, ils « se sont installés dans les villes et, en 1247, leur règle a été modifiée …

Art byzantin (style et iconographie)

Héritier de l’art romain et de la Grèce antique, l’art byzantin ((L’adjectif byzantin (du nom de l’antique cité grecque de Byzantium (Byzance), sur l’embouchure du Bosphore, rebaptisée Constantinople lorsque Constantin Ier en fait la capitale de l’empire romain d’Orient en 324, et devenue capitale de l’Empire ottoman après sa conquête par les Turcs en 1453, …

Icône

Dans son acception moderne, le terme désigne une image religieuse réalisée selon les codes immuables de l’art byzantin, le plus souvent sur un panneau de bois mobile, et destinée au culte individuel ou à celui de la communauté. L’icône ne représente pas le monde qui nous entoure ; la transfiguration en est l’une des clés …

І︮С︯ Х︮С︯

Dans la tradition chrétienne orientale, le monogramme ICXC ou І︮С︯ Х︮С︯ (avec suscriptions de titulus indiquant l'abréviation du scribe) est utilisé pour Iησοῦς Χριστός [1]Seules la première et la dernière lettre de chacun des deux mots grecs dans leur graphie cyrillique sont conservées. : Iesus Christos (Jésus-Christ). Le monogramme IC XC est lui-même la contraction de …

Notes

Notes
1 Seules la première et la dernière lettre de chacun des deux mots grecs dans leur graphie cyrillique sont conservées.

Chi-Rho

Le Chi-Rho (XP [1]On trouve aussi la variante XPS.) est l’une des plus anciennes forme du Christogramme (ou monogramma Christi) formé par la surimpression des deux premières lettres capitales grecques XP — chi (Χχ) et rho (Ρρ) — du mot ΧΡΙΣΤΟΣ (Christos, le Christ), de telle sorte que le jambage vertical du rho se trouve …

Notes

Notes
1 On trouve aussi la variante XPS.

Abréviations traditionnelles

Historiquement, le principe consistant à abréger certains mots représentait surtout un gain de temps dans le patient travail des copistes. Pour les imprimeurs, cet artifice permettait davantage de souplesse dans la mise en page, en particulier pour la justification des paragraphes. Les abréviations, très courantes dans les textes imprimés jusqu'au milieu du XVIe siècle, ont disparu …

Pittore bizantino degli inizi del Trecento, « Madonna del Carmine »

Peintre byzantin du début du XIVe s. Madonna del Carmine (Madone du Carmel), v. 1300. Tempéra sur panneau, 28 x 22 cm [1]Les dimensions incluent le cadre incorporé à l’œuvre.. Inscriptions : (de part et d’autre de l’auréole de la Vierge) : « MP / ΘV » ((« MP ΘV » : titulature abrégée du grec Μήτηρ τοῦ Θεοῦ …

Notes

Notes
1 Les dimensions incluent le cadre incorporé à l’œuvre.

Popolo

Selon Mario Ascheri, il est probable que la main-mise impériale ait évité à Sienne les luttes sanglantes qui eurent lieu entre nobles et « peuple » dans d’autres cités. « [À Sienne], comme ailleurs au cours des premières décennies du Duecento, Popolo commença à désigner une partie seulement de la population : celle qui avait participé, y compris …

Carlo Milanesi

Carlo Milanesi (Sienne, 1816 – 1867), érudit, frère de Gaetano. Employé à la Surintendance générale des archives toscanes, puis, à partir de 1858, enseignant en paléographie, il fut également l’un des collaborateurs les plus actifs de l’Archivio storico italiano avant d’en assurer la direction à en 1865.

Abaque

Dans l’architecture antique, l'abaque désigne la partie supérieure du chapiteau d'une colonne sur laquelle repose l'architrave. Cette tablette de pierre le plus souvent carrée accentue la saillie du chapiteau en augmentant l’assiette de soutènement de l’architrave. Dans le vocabulaire de l'architecture médiévale, on utilise généralement le terme de tailloir, synonyme d'abaque.

Fonte Nuova

Après avoir suivi la route de l'oratoire du quartier de la Lupa et longé le côté de l'église, on atteint la place sur laquelle se dresse la Fonte Nuova (Fontaine Neuve). Il s’agit de l'une des plus belles fontaines historiques de la ville. L’édifice été construit au XIVe siècle sur un projet de Camaino di …

Le limbe (selon Dante)

Le limbe (limbo [1]Dante parle du limbe, au singulier, et semble mêler le limbe des patriarches et celui des enfants.) tel que le décrit Dante s’écarte peu de la théologie chrétienne de l’époque. Dante le situe sur le « rebord » supérieur de l’Enfer, dans le premier cercle, séparé de l’antichambre de l’enfer par la …

Notes

Notes
1 Dante parle du limbe, au singulier, et semble mêler le limbe des patriarches et celui des enfants.

Suffrages

Dans la liturgie catholique, les suffrages, au pluriel, désignent des prières qui, certains jours de l’année, se disent à la fin de l’office pour la commémoration des saints, associée à une demande d’intercession pour le salut de l'âme d’un défunt au Purgatoire. Réciproquement, les suffrages des saints sont les prières que la Vierge, les saints ou …

Abélard (et Héloïse)

Pierre Abélard, Abailard, ou encore Abeilard (en lat. : Abaelardus), Petrus en religion (Le Pallet (Nantes), 1079 - Prieuré de Saint-Marcel (Chalon-sur-Saône), 1142) : théologien et philosophe. Il est admis qu‘il commença par professer la dialectique. « Il établit son école sur la montagne Sainte-Geneviève et attira autour de lui une foule d'auditeurs. Le peuple le vénérait, et l'évêque de Paris lui-même …

Art

« Il n’est pas besoin de rappeler la traditionnelle méfiance des philosophes envers l’art et les artistes. Naguère encore, Sartre a écrit de belles pages rageuses sur l’ “ arrivisme ” du Tintoret et de Titien. D’un autre côté, l’intensité des expériences esthétiques singulières et la simplicité de l’acte créateur réclament, dit-on, le silence et …

« Thema Mundi »

Dans sa forme, le Thema Mundi consistait essentiellement en une carte représentant le moment où l’univers est né dans un contexte explicitement astrologique. « Bien que la plupart des doctrines astrologiques fondamentales concernant les relations entre les plantes, le zodiaque et les signes aient été assez bien normalisées au premier siècle avant J.-C., les descriptions …

Fra Angelico, « Saint Anthony Abbot Shunning the Mass of Gold », Museum of Fine Arts

Fra Angelico (Florence, v. 1395 - 1455) Saint Anthony Abbot Shunning the Mass of Gold (Saint Antoine abbé fuyant le tas d'or), v. 1435-1440. Tempéra et or sur panneau, 19,7 x 28,1 cm. Provenance : Comte Friedrich Wilhelm IV de Prusse ; Comte Franz von Ingenheim, Reisewitz bei Friedenthal-Giesmanndorf, Silésie ; Marczel von Nemes, Munich …

Aumusse

Originairement, l’aumusse était une coiffure de fourrure descendant de la tête sur les épaules ou un peu plus, ouverte en avant. De son bord inférieur pendaient souvent de petites queues de la même fourrure. Elle se porte encore en hiver, dans certains chapitres du nord des Alpes, où elle a pris la forme d'une courte …

Froc

Ce terme désigne plus particulièrement, la partie de l’habit des moines qui couvre la tête et tombe sur la poitrine et les épaules. Par extension, il qualifie également un vêtement monastique comportant un capuchon et couvrant le corps de la tête aux pieds.

Cotte

La cotte est une sorte de tunique courte portée par-dessus les sous-vêtements ou les vêtements. Elle pouvait être portée par les hommes comme par les femmes (y compris lorsqu’elle était de maille).

Primum mobile

Le Primum mobile (« premier en mouvement ») est la sphère céleste mobile la plus externe dans le modèle géocentrique de l'univers représenté dans l'astronomie de l’Antiquité, du Moyen Âge et de la Renaissance. C’est elle le moteur qui communique à son tour le mouvement aux ciels où résident les étoiles et les planètes. Le …

Prieuré

Le terme « prieuré » est apparu au XIe siècle pour désigner un monastère placé sous la dépendance d'une abbaye ainsi que l’église de cette abbaye. Ce nom vient du fait qu'on a donné au moine qui le dirigeait le titre de « prieur » correspondant à une dignité ecclésiastique ; dans les abbayes ce …

Monastère

Monastère (lat. monasterium, du grec monos, « seul ») : ensemble de bâtiments où vit une communauté religieuse de moines ou de moniales. [1]Il existe des monastères dans les religions chrétiennes et bouddhiste. De par son organisation, on peut parler d'abbaye si l'établissement religieux monastique est dirigé par un abbé, ou de prieuré s'il est de moindre importance. Les Bénédictins ou les Prémontrés habitent des abbayes ou des prieurés, tandis que les résidences des ordres …

Notes

Notes
1 Il existe des monastères dans les religions chrétiennes et bouddhiste.

Couvent

Un couvent est un établissement religieux, généralement chrétien, où des clercs mènent une vie religieuse en communauté. Le couvent n'a pas de vocation monastique, il est donc plus ouvert sur le monde que le monastère, et généralement situé en ville. On parle de couvent plutôt que de monastère : pour l'ensemble des lieux de vie d'une communauté religieuse non monastique, composée de clercs réguliers ou de religieuses pour les ordres mendiants, lorsque l'établissement n'a …

Giovanni di Paolo, « The Creation of the World and the Expulsion from Paradise »

Giovanni di Paolo (Sienne, vers 1400 – 1482) The Creation of the World and the Expulsion from Paradise (La Création du monde, et Adam et Ève chassés du paradis terrestre), 1445. Tempéra et or sur panneau, 46,4 x 52,1 cm. Provenance : Sienne, Église de San Domenico, Chapelle dominicaine (1445–vers 1525/49) ; San Domenico, Chapelle …

Sérapion de Thmuis

Sérapion, surnommé « le Scolastique » [1]Au Moyen Âge, on appelait scolastique un philosophe ou un théologien qui suivait les méthodes usitées dans les écoles. selon saint Jérôme : évêque de la ville égyptienne de Thmuis (Égypte) au milieu du IVe siècle, et écrivain religieux de langue grecque.

Notes

Notes
1 Au Moyen Âge, on appelait scolastique un philosophe ou un théologien qui suivait les méthodes usitées dans les écoles.

Masaccio, « Saint Pierre distribuant les biens de l’Église »

Masaccio, Tommaso di Ser Giovanni Cassai dit (Castel San Giovanni, aujourd’hui San Giovanni Valdarno, 1401 - Rome, v. 1428) San Pietro distribuisce i beni comuni della Chiesa e morte di Anania (Saint Pierre distribuant les biens communs de l'Église et mort d’Ananias), v. 1427. Fresque, 230 x 162 cm. Provenance : In situ. Florence, Église …

Rutilio Manetti, « Messa di san Cerbone »

Rutilio Manetti (Sienne, 1571 – 1639) Messa di san Cerbone (Messe de Saint Cerbone), 1630. Huile sur toile, 444 x 264 cm. Inscriptions : (en bas à gauche) : « OPUS RUTILII MANE[TT]US SEN. A.D. LDCXXX » Provenance : Sienne, Église de Santa Maria in Provenzano. La légende, particulièrement prolixe s’agissant de Cerbone di Piombino, raconte que …

‘Maître de l’Observance’, « Saint Anthony Tempted by the Devil in the Guise of a Woman »

‘Maître de l’Observance’ (peintre ou groupe de peintres actif durant le second quart du XVe siècle, auquel est attribué un corpus d’œuvres réunies en 1942 par Alberto Graziani ((Alberto Graziani, « Il Maestro dell’Osservanza (1942) », dans Propozioni, II, 1948, pp. 75-87 (réédité dans Proporzioni. Scritti e Lettere di Alberto Graziani, a cura di T. Graziani Longhi, 2 vol., …

‘Maître de l’Observance’, « The Death of Saint Anthony »

‘Maître de l’Observance’ (peintre ou groupe de peintres actif durant le second quart du XVe siècle, auquel est attribué un corpus d’œuvres réunies en 1942 par Alberto Graziani ((Alberto Graziani, « Il Maestro dell’Osservanza (1942) », dans Propozioni, II, 1948, pp. 75-87 (réédité dans Proporzioni. Scritti e Lettere di Alberto Graziani, a cura di T. Graziani Longhi, 2 vol., …

‘Maître de l’Observance’, « The Meeting of Saint Anthony and Saint Paul the Hermit »

‘Maître de l’Observance’ (peintre ou groupe de peintres actif durant le second quart du XVe siècle, auquel est attribué un corpus d’œuvres réunies en 1942 par Alberto Graziani ((Alberto Graziani, « Il Maestro dell’Osservanza (1942) », dans Propozioni, II, 1948, pp. 75-87 (réédité dans Proporzioni. Scritti e Lettere di Alberto Graziani, a cura di T. Graziani Longhi, 2 vol., …

‘Maître de l’Observance’, « Saint Anthony Beaten by Devils »

‘Maître de l’Observance’ (peintre ou groupe de peintres actif durant le second quart du XVe siècle, auquel est attribué un corpus d’œuvres réunies en 1942 par Alberto Graziani ((Alberto Graziani, « Il Maestro dell’Osservanza (1942) », dans Propozioni, II, 1948, pp. 75-87 (réédité dans Proporzioni. Scritti e Lettere di Alberto Graziani, a cura di T. Graziani Longhi, 2 vol., …

‘Maître de l’Observance’ (Sano di Pietro ?), « Saint Anthony the Abbot in the Wilderness » ou « Saint Anthony Tempted by a Heap of gold »

‘Maître de l’Observance’ (peintre ou groupe de peintres actif durant le second quart du XVe siècle, auquel est attribué un corpus d’œuvres réunies en 1942 par Alberto Graziani ((Alberto Graziani, « Il Maestro dell’Osservanza (1942) », dans Propozioni, II, 1948, pp. 75-87 (réédité dans Proporzioni. Scritti e Lettere di Alberto Graziani, a cura di T. Graziani Longhi, 2 vol., …

‘Maître de l’Observance’, « Saint Anthony blessed by an Old Ermit »

‘Maître de l’Observance’ (peintre ou groupe de peintres actif durant le second quart du XVe siècle, auquel est attribué un corpus d’œuvres réunies en 1942 par Alberto Graziani ((Alberto Graziani, « Il Maestro dell’Osservanza (1942) », dans Propozioni, II, 1948, pp. 75-87 (réédité dans Proporzioni. Scritti e Lettere di Alberto Graziani, a cura di T. Graziani Longhi, 2 vol., …

‘Maître de l’Observance’, « Saint Anthony Distributing His Wealth to the Poors »

‘Maître de l’Observance’ (peintre ou groupe de peintres actif durant le second quart du XVe siècle, auquel est attribué un corpus d’œuvres réunies en 1942 par Alberto Graziani ((Alberto Graziani, « Il Maestro dell’Osservanza (1942) », dans Propozioni, II, 1948, pp. 75-87 (réédité dans Proporzioni. Scritti e Lettere di Alberto Graziani, a cura di T. Graziani Longhi, 2 vol., …

‘Maître de l’Observance’, « Die Messe des Heiligen Antonius Abbas »

‘Maître de l’Observance’ (peintre ou groupe de peintres actif durant le second quart du XVe siècle, auquel est attribué un corpus d’œuvres réunies en 1942 par Alberto Graziani ((Alberto Graziani, « Il Maestro dell’Osservanza (1942) », dans Propozioni, II, 1948, pp. 75-87 (réédité dans Proporzioni. Scritti e Lettere di Alberto Graziani, a cura di T. Graziani Longhi, 2 vol., …

Francesco di Bartolommeo Alfei

Francesco di Bartolommeo Alfei (Montalcino, 1421 - Sienne, après 1491) : peintre. [1]Garollo, Gottardo, Dizionario biografico universale, Milan, Ulrico Hoepli, 1907, p. 60. Comme d’autres siennois, contrairement à la plupart de leurs contemporains florentins de la Renaissance, Alfei demeure attaché à un style pictural gothique et fortement mystique. Il n’existe aucune œuvre connue qui soit documentée …

Notes

Notes
1 Garollo, Gottardo, Dizionario biografico universale, Milan, Ulrico Hoepli, 1907, p. 60.

« Vesperbild »

L’Allemand Vesperbild, littéralement « image des vêpres », désigne un type d’image sculptée né en Allemagne au XIVe siècle, qui, à l’instar de la Déploration du Christ, ne trouve sa source iconographique dans aucun des Évangiles canoniques. On peut donc supposer que ce modèle de représentation est le fruit de l’imagination des artistes et de leurs commanditaires. …

Pisanello (?), « Kaiser Sigismund »

Antonio di Puccio Pisano ou Antonio di Puccio da Cereto dit Pisanello (Pise ou Vérone, v. 1395 - Rome, v. 1455) ? Kaiser Sigismund (L’empereur Sigismond), v. 1430-1437. Huile et tempéra sur parchemin marouflé sur panneau, 58,5 × 42 cm. Provenance : ? Vienne, Kunsthistorisches Museum. Le portrait de Sigismond, dernier empereur de la dynastie de Luxembourg …

Calendrier de l’année médiévale

En 46 av. J.C., Jules César décide de remplacer le calendrier lunaire, jusque-là en vigueur, par un calendrier solaire, dit "julien", du nom de l'empereur. Tout comme notre calendrier actuel, ce dernier est divisé en douze mois et 365 jours, une journée supplémentaire étant ajoutée tous les quatre ans au titre de l’année bissextile. Seule différence avec …

‘Maestro dell’Osservanza’, « Pala di Sant’Antonio Abate » (dispersée)

1. Reconstitution du retable (d’après Miklòs Boskowits). La Pala di Sant'Antonio Abate (v. 1436) peinte par le ‘Maître de l’Observance’, dont les panneaux subsistants sont aujourd'hui dispersés, présentait, selon les hypothèses actuelles, plusieurs scènes de la vie de saint Antoine le Grand d'une beauté sans pareille, probablement réparties, à l’origine, autour de la figure centrale …

‘Maître de l’Observance’, « Saint Antoine Abbé »

‘Maître de l’Observance’ [peintre ou groupe de peintres actif durant le second quart du XVe siècle, auquel est attribué un corpus d’œuvres réunies en 1942 par Alberto Graziani ((Alberto Graziani, « Il Maestro dell’Osservanza (1942) », dans Propozioni, II, 1948, pp. 75-87 (réédité dans Proporzioni. Scritti e Lettere di Alberto Graziani, a cura di T. Graziani Longhi, 2 vol., …

Sebastiano del Piombo, « San Sinibaldo »

Sebastiano Luciani, dit Sebastiano del Piombo (Venise, 1485 – Rome, 1547) San Sinibaldo (Saint Sébald), v. 1509. Face interne de la porte droite d’un Ante d'organo con santi, huile sur toile, 293 x 137 cm.. Provenance : église de S. Bartolomeo al Rialto, Venise. Venise, Gallerie dell'Accademia.

Flagellation

In uno spazio volutamente “disarticolato” in tutte le direzioni e “opprimente” nei larghi vuoti (cito da una documentata scheda di Cecilia Alessi, che ringrazio per avermela inviata in lettura), si svolge il “dramma sacro” della Flagellazione, segnato dalla violenza degli aguzzini, dal supplizio di Cristo e – aggiungo - dall’angoscia degli spettatori del passato e …

Torello da Poppi

Torello (Vittorello) de Poppi (Poppi, 1202 - 1282) : bienheureux ermite, tertiaire vallombrosien ou membre du Tiers Ordre franciscain. Outre sa sainteté, déclarée par les populations locales dès sa mort, soit plusieurs siècles avant que l’Église n’en fasse officiellement un bienheureux, Torello est connu à travers le miracle de sa conversion telle que la raconte une …

Giovanni Gualberto

Jean Gualbert (Tavarnelle Val di Pesa, entre 995 et 999 - Badia a Passignano, 1073) : saint, abbé et fondateur et abbé de la congrégation des Vallombrosiens. [1]Ordre contemplatif, fondé à Vallombreuse (Reggello) en 1039, ayant adopté la Règle de saint Benoît interprétée de manière plus austère. iconographie Jean Gualbert est représenté vêtu de l’habit sombre …

Notes

Notes
1 Ordre contemplatif, fondé à Vallombreuse (Reggello) en 1039, ayant adopté la Règle de saint Benoît interprétée de manière plus austère.

« Località »

Le terme italien località est souvent utilisé avec un sens générique pour désigner des centres ou des zones habitées qui ne peuvent pas être indiqués avec des termes plus précis (tels que città (ville), paese (village), villagio (village), etc.)

Sano di Pietro, « Madonna del Rifugio »

Sano di Pietro (Sienne, 1405 ou 1406 - Sienne, 1481) Madonna del Rifugio, 1460. Tempéra et or sur panneau, Provenance : ? Sinalunga, Chiesa di San Bernardino. Une légende veut que cette image vénérée à Sinalunga et, plus largement, en Toscane, ait été le portrait de la Vierge peint par l’évangéliste Luc, que le bienheureux Pietro Fratangioli de …

Verre églomisé

Connue dès l’Antiquité, et réemployée à partir du XIIe s., la technique du verre églomisé consiste à fixer par adhésion une mince feuille d'or ou d'argent sous le verre ; le dessin est exécuté à la pointe sèche. L’ensemble est maintenu entre deux couches ou plaques de verre.

Polyptyque mural

La dorure des polyptyques muraux n'a rien de surprenant puisque l'effet scintillant de l'or a longtemps été associé aux décorations de l'autel. [1]Voir : Lois Heidmann Shelton, Gold in altarpieces of the early Italiam Renaissance. A Theological and Art Historical Analysis of Its Meaning and of the Reasons for Its Disappearance, Yale University, 1988. Cette …

Notes

Notes
1 Voir : Lois Heidmann Shelton, Gold in altarpieces of the early Italiam Renaissance. A Theological and Art Historical Analysis of Its Meaning and of the Reasons for Its Disappearance, Yale University, 1988.

Croix astile

C'est le nom donné aux croix fixées au sommet d'une tige afin d'être vues lors des processions. [1]L'expression "la croix et la bannière" trouve son origine dans l'extrême complication qui caractérisait l'organisation des processions exigeant le respect d’un protocole complexe.

Notes

Notes
1 L'expression "la croix et la bannière" trouve son origine dans l'extrême complication qui caractérisait l'organisation des processions exigeant le respect d’un protocole complexe.

Tilde

Marque abréviative fréquente dans les manuscrits médiévaux, le tilde est un signe graphique - un trait horizontal qui peut être sinueux - placé au dessus d’une lettre afin de signaler que la lettre suivante a été omise dans l’écriture pour économiser de la place (ex : bõ pour bon, etc.).

« Terminus ante quem »

Locution latine [1]Cette locution latine signifie : date avant laquelle ; date jusqu’à laquelle. utilisée dans les domaines juridique et historique pour désigner une date : avant laquelle un événement de datation incertaine a pu se produire ; jusqu’à laquelle un processus de datation incertaine a pu perdurer. Plus précisément : point le plus proche dans le temps (selon les connaissances actuelles) après lequel …

Notes

Notes
1 Cette locution latine signifie : date avant laquelle ; date jusqu’à laquelle.

« Terminus post quem »

Locution latine [1]Cette locution latine signifie : date après laquelle ; date à partir de laquelle. utilisée dans les domaines juridique et historique pour désigner la date : après laquelle a pu se produire un événement dont la datation est incertaine à partir de laquelle a pu commencer un processus de datation incertaine Plus précisément : point le plus …

Notes

Notes
1 Cette locution latine signifie : date après laquelle ; date à partir de laquelle.

Chapelle-niche

« À la fin du XIIIe et au XIVe siècle, est apparu un [nouveau] type de chapelle intégré dans l’épaisseur des murs de la nef : la chapelle-niche. La popularité de telles structures est attestée par le fait que, dans de nombreuses églises, elles étaient incluses dans des successions d'évidements muraux spécialement construits à cet …

Sano di Pietro, « San Girolamo à la visione di Santa Blesilla mentre scrive à Santa Paola »

Sano di Pietro (Sienne, v. 1405 – 1481) San Girolamo a la visione di Santa Blesilla [1]Voir : Blesilla. mentre scrive a Santa Paola. Tempera et or sur panneau, Provenance : Cologne, Kolumba Diözesamuseum.

Notes

Notes
1 Voir : Blesilla.

Creighton Gilbert

Creighton Eddy Gilbert (Durham [North Carolina], 1924 - West Haven [Connecticut], 2011) : historien d’art américain, spécialiste de la Renaissance italienne et de Michel-Ange. Il suit les cours donnés aux États-Unis par Erwin Panofsky et Lionello Venturi et enseigne à la Yale University. Son travail porte en particulier sur Fra Angelico (Lex amoris. La legge dell'amore …

Chiesa di San Francesco

Église de San Francesco Montepulciano Se rendre sur place : Pittore senese del sesto decennio del Trecento vicino a Luca di Tommè, Madonna col Bambino tra San Leonardo, San Pietro, San Paolo e San Francesco

Esdras

Esdras ou Ezra est issu de la tribu de Lévi et descend d'Aaron. Ce prêtre et scribe juif a mené environ 5 000 exilés Judéens de Babylone à Jérusalem en 459 av. J.-C. Il est, avec Néhémie [1]La seule source d'informations concernant Néhémie est un texte autobiographique semblable aux textes des hauts fonctionnaires égyptiens, qui se trouve dans la Bible au Livre de Néhémie.,  le principal « maître d'œuvre » de la reconstruction de Jérusalem et de la création du nouvel Israël. Selon Flavius Josèphe, …

Notes

Notes
1 La seule source d'informations concernant Néhémie est un texte autobiographique semblable aux textes des hauts fonctionnaires égyptiens, qui se trouve dans la Bible au Livre de Néhémie.

Pagno di Lapo Portigiani 

Pagno di Lapo Portigiani (Fiesole, 1408 – Florence, 1470 ?) : sculpteur florentin ; il a étudié et collaboré avec Donatello et Michelozzo à Pise (1426-1428), puis travaillé avec d’autres sculpteurs à Sienne autour de 1430 ((Le 18 septembre 1428, Pagno reçoit un paiement de l’Opera del Duomo de Sienne pour sa collaboration à la réalisation des fonts baptismaux du Baptistère de …

Verger de Soulas

Le Verger de soulas, ou Verger de consolacion, est un manuscrit français des XIIIe-XIVe s. (Paris, BnF, Département des manuscrits). « Dans ce manuscrit, un abrégé de la doctrine chrétienne, l'illustration tient une place prédominante car didactique. Elle comprend 16 pages de peintures en pleine page, avec des schémas, des tableaux, et des pages casiers : …

Fra Angelico

Guido di Pietro ou Fra Angelico [1]C'est Giorgio Vasari qui, le premier, qualifie le peintre d’ « Angelico »., également connu en Italie sous les noms de Beato Angelico (Bienheureux Angelico), Fra Giovanni da Fiesole, Fra Giovanni Angelico ou simplement l’Angelico (Vicchio di Mugello [?], entre 1387 et 1395 - Rome, 1455) : peintre, frère ((Lat. frater : …

Notes

Notes
1 C'est Giorgio Vasari qui, le premier, qualifie le peintre d’ « Angelico ».

Raffaello Vanni, « Estasi di San Carlo Borromeo »

Raffaello Vanni (Sienne, 1587 - 1673) Estasi di San Carlo Borromeo Huile sur toile, Provenance : Sant’Angelo in Colle, église de San Michele Arcangelo. La peinture présente d’évidents elements stylistiques qui permettent de la situer parmi les œuvres de la production tardive de Raffaello Vanni. Cette attribution est confirmée par le rapprochement avec des œuvres …

Chiesa di Sant’Egidio, Montalcino

Église de Sant’Egidio [1]Egidio : Gilles). Montalcino

Notes

Notes
1 Egidio : Gilles).

‘Maestro del 1346’ (?), « Madonna col Bambino »

‘Maestro del 1346’ (« Maitre de 1346 », peintre siennois actif dans les années trente et quarante du Trecento) ? Madonna col Bambino (Vierge à l’Enfant), second tiers du XIVe s. Tempéra sur panneau, Provenance : Église de San Pietro à Sant’Angelo in Colle. [1]L’œuvre se trouvait dans l’église de san Pietro depuis 1760. Sant’Angelo in Colle (Montalcino), …

Notes

Notes
1 L’œuvre se trouvait dans l’église de san Pietro depuis 1760.

Chiesa della Madonna della Misericordia

Église de la Madonna della Misericordia Sant’Angelo in Colle (Montalcino) Se rendre sur place : Les travaux de construction de l’église, destinée à conserver le panneau appelé Madonna della Misericordia qui se trouvait dans l'église de San Pietro, ont commencé en 1889 et ont duré longtemps puisqu’ils ne s'achèvent qu’en 1909 ; la sacristie et …

Drôlerie

La drôlerie désigne un type d'enluminure décorative figurant dans les marges des manuscrits et représentant une scène de fantaisie plus ou moins comique. Le plus souvent sans rapport direct avec le sujet du texte (parfois sans aucun rapport), ces créatures oniriques, animaux, monstres ou personnages loufoques, particulièrement présents dès la fin du XIIIème siècle, sont mis …

Bernardo Daddi

Bernardo Daddi (Florence, v. 1290 - 1348) : peintre, documenté à Florence de 1320 [1]Bernardo Daddi est enregistré à l'Arte dei Medici e Speziali dès 1319. à 1348.  Ses premières œuvres montrent un lien étroit avec les disciples de Giotto dont il a également été l’élève. Par rapport aux traits stylistiques de Giotto, Daddi réalise une peinture …

Notes

Notes
1 Bernardo Daddi est enregistré à l'Arte dei Medici e Speziali dès 1319.

Niccolò di ser Sozzo, « La Vergine Assunta fra angeli e santi »

Niccolò di ser Sozzo (Sienne, actif à partir de 1350 [1]Son nom est cité pour la première fois en 1348, dans un document officiel de la ville de Sienne. - 1363) La Vergine Assunta fra angeli e santi (La Vierge de l’Assomption parmi des anges et des saints), milieu du XIVe s. Frontispice enluminé du Caleffo Bianco …

Notes

Notes
1 Son nom est cité pour la première fois en 1348, dans un document officiel de la ville de Sienne.