Tiberio Billò, « Cerere, Bacco e le sette vacche grasse »

fullsizeoutput_1bac.jpeg

Office de la Biccherna

Tiberio Billò

Cerere, Bacco e le sette vacche grasse (Céres, Bacchus et les sept vaches grasses)

1566-1567

63,5 x 67,8 cm.

Archivio di Stato di Siena, n° 67

Inscriptions :

« HUNC ANNUM A SALUTE NOSTRA MDLXVII MAGNA CĘLI TEMPERIE MIRAQUE CORPORUM SALUBRITATE NEC NON OMNIFARIA, INSIGNEM SEX SALTEM SIMILES CONSECUTUROS PHARAONICĘ PINGUES PER SO[M]NUM VISE PROMITTUNT VACCE, EXILES ENIM SICUT PREOCCUPAVIT EXPERGEFATIO ITA CLEMENS DISPERDAT DEUS »

Provenance : Commune de Sienne

Nous sommes face à une allégorie de l’abondance telle que décrite dans le récit biblique du rêve de Pharaon (Genèse, 41).

Au premier plan, on reconnaît Céres (coiffée d’une couronne de blé) et Bacchus (coiffé d’une couronne de feuilles de vigne) portant chacun d’eux une opulente corne d’abondance, debout de part et d’autre d’un troupeau de vaches en train de paître.

Un imposant blason de la famille Médicis couronne la scène, encadré d’une inscription trè complexe qui frmule le vœu que la période d’abondance actuelle ne soit pas suivie d’une période de disette, ainsi que c’est le cas dans le récit du rêve de Pharaon.

Dans la partie inférieure, onze blasons accompagnés de didascalies évoquent les familles des officiers de la Biccherna en fonction : Palmieri, Buonsignori, De Vecchi, Borghesi, Allegretti, Sergardi, Mignanelli, Orlandi, Pini, Ghelardi, Bocciardi.