Sources écrites de l’épisode de la Montée au Calvaire

La Montée au Calvaire est évoquée dans les quatre évangiles canoniques.

Matthieu (Mt 27, 31-33) :

31 Quand ils se furent bien moqués de lui, ils lui enlevèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l’emmenèrent pour le crucifier.

32 En sortant, ils trouvèrent un nommé Simon, originaire de Cyrène, et ils le réquisitionnèrent pour porter la croix de Jésus.

33 Arrivés en un lieu dit Golgotha, c’est-à-dire : Lieu-du-Crâne (ou Calvaire),

Marc (Mc 15, 20-22) :

20 Quand ils se furent bien moqués de lui, ils lui enlevèrent le manteau de pourpre, et lui remirent ses vêtements. Puis, de là, ils l’emmènent pour le crucifier,

21 et ils réquisitionnent, pour porter sa croix, un passant, Simon de Cyrène, le père d’Alexandre et de Rufus, qui revenait des champs.

22 Et ils amènent Jésus au lieu dit Golgotha, ce qui se traduit : Lieu-du-Crâne (ou Calvaire).

La narration que l’on trouve chez Luc est plus développée (Lc 23, 26-33) :

26 Comme ils l’emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix pour qu’il la porte derrière Jésus.

27 Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur Jésus.

28 Il se retourna et leur dit : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants !

29 Voici venir des jours où l’on dira : “Heureuses les femmes stériles, celles qui n’ont pas enfanté, celles qui n’ont pas allaité !”

30 Alors on dira aux montagnes : “Tombez sur nous”, et aux collines : “Cachez-nous.”

31 Car si l’on traite ainsi l’arbre vert, que deviendra l’arbre sec ? »

32 Ils emmenaient aussi avec Jésus deux autres, des malfaiteurs, pour les exécuter.

33 Lorsqu’ils furent arrivés au lieu dit : Le Crâne (ou Calvaire), là ils crucifièrent Jésus, avec les deux malfaiteurs, l’un à droite et l’autre à gauche.

Seul Jean (Jn 19, 16-18) précise que le Christ porte lui-même la croix :

16 Alors, il leur livra Jésus pour qu’il soit crucifié. Ils se saisirent de Jésus.

17 Et lui-même, portant sa croix, sortit en direction du lieu dit Le Crâne (ou Calvaire), qui se dit en hébreu Golgotha.

18 C’est là qu’ils le crucifièrent, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu.

La tradition, soucieuse de rendre possible des célébrations où puisse s’exprimer la ferveur populaire, a imaginé des épisodes secondaires à partir des textes des évangiles jugés sans doute insuffisamment éloquents pour permettre les représentations rituelles du Chemin de croix, donnant ainsi lieu à l’évocation de ce que l’on appelle les Stations de la croix dont la quantité a beaucoup varié au fil du temps avant de se stabiliser au nombre de 14.