Pittore senese del XVI secolo, « Assunzione della Vergine tra angeli e santi »

52345E9F-2ABB-44B1-A0BF-C1E58014C795

Pittore senese del XVI secolo,

Assomption de la Vierge parmi des anges et des saints 

Fresque

Montalcino, Église de Santa Maria d’elle grazie.

L’Assomption de la Vierge est représentée selon un modèle déjà quelque peu archaïsant au XVe siècle : Marie est assise dans une mandorle qui est emportée vers les cieux soulevée par une dizaine de séraphins. Ce qui ne laisse pas de surprendre, dans cette représentation, c’est la présence anachronique de l’Enfant Jésus sur les genoux de sa Mère lors d’un événement qui, selon la légende chrétienne, s’est produit chronologiquement après la mort et la résurrection du Christ. Ne faut-il pas  voir ici une « Gloire » de la Vierge plutôt qu’une Assomption ?

A l’exception du groupe central formé par la Vierge et l’Enfant, la composition s’inscrit dans une symétrie qui va jusqu’à utiliser un même calque inversé pour représenter les anges qui accueillent ou présentent la Vierge dans les cieux.

C52800DA-1635-44EF-8F81-E23B7157093B.jpeg

%d blogueurs aiment cette page :