Matteo di Giovanni, « Maestà. Madonna in trono col Bambino, i Santi Giovanni Evangelista, Nicola, Gregorio, Girolamo e due Angeli »

Matteo di Giovanni (San Sepolcro, vers 1430 – Sienne, 1495) 

Maestà. Madonna in trono col Bambino, i Santi Giovanni Evangelista, Nicola, Gregorio, Girolamo e due Angeli (Vierge à l’Enfant trônant, les saints Jean l’Évangéliste, Nicolas, Jérôme Grégoire et deux anges), 1480.

Tempera et or sur bois, 187,5 x 242,5 cm.

Inscriptions :

  • au pieds du trône : « […] NNIS SEN […] MCCCCLXXX
  • dans l’auréole de la Vierge : « [A]VE REGINA CELORUM AVE DOM » [1]
  • le long de la bordure du manteau de la Vierge, en partant de la gauche : « VERGIN / CLAMAM / ESV / TIL / EA / SAL / REGIN / RICC / VITA CULCEO / SPRI / VOSTRA SALV / INNAC LACR / A » [2]

Provenance : Autel Celsi de la Cathédrale, Sienne.

Sienne, Museo dell’Opera del Duomo.

9B04860A-ACFB-40A2-B9A3-A43510F71333

La prédelle

La prédelle comporte cinq compartiments encadrés de part et d’autre par l’emblème du peuple de Sienne (lion rugissant sur champ rouge). Chacun des cinq compartiments est en relation directe avec l’un des cinq personnages qui participe à la “sainte conversation” du panneau principal.

97FD700C-3CCA-4C6D-A361-81D8DC15E626D5AF5007-7AA4-4283-A0AC-BDB6DC5CF2F594955A90-B937-4829-BCA2-2A102C4675690CD66B4E-4B59-4FE5-83A0-4CE05C2F00C779C44AAC-C351-48A5-A058-4E2F7DEC95E9

[1] « Ave, Regina caelorum, Ave, Domina Angelorum : Salve, radix, salve, porta

Ex qua mundo lux est orta. Gaude, Virgo gloriosa, Super omnes speciosa, Vale, o valde decora, Et pro nobis Christum exora. »  Extrait de l’Ave Regina Coelorum, psaume ou antiphone marial (voir note 2).

[2] « Salve, Regina, Mater misericordiae, vita, dulcedo, et spes nostra, salve. Ad te clamamus, exsules filii Hevae, ad te suspiramus, gementes et flentes in hac lacrimarum valle. »  Première strophe du Salve Regina, l’un des quatre antiphones mariaux. Les trois autres sont : le Regina Coeli, l’Ave Regina Coelorum et l’Alma Redemptoris Mater.