Dietisalvi di Speme, « Stimmate di San Francesco »

fullsizeoutput_3330

Dietisalvi di Speme (ou Diotisalvi di Speme, actif à Sienne de 1259 à 1291)

Les stigmates de saint François

Compartiment du Dittico di Santa Chiara (Diptyque de sainte Claire), vers 1280, tempéra sur panneaux, dimensions totale : 123 x 72 cm.

Inscriptions : /

Provenance : ?

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

Il s’agit de l’un des épisodes les plus couramment représentés, l’acmé de la vie de saint François d’Assise, épisode symbolique dont il gardera sa courte vie durant les marques sur son corps, nous dit l’hagiographie.

Conformément au texte de Jacques de Voragine, l’apparition du Christ sous la forme d’un séraphin cloué sur la croix donne lieu à la stigmatisation du saint. Mais ici, alors qu’habituellement jaillissent depuis chacune des cinq plaies occasionnés au Christ lors de sa Crucifixion, des rayons qui viennent frapper François aux mêmes endroits de son propre corps, ici, seuls trois rayons émanant d’un point situé entre les deux ailes verticales situées au bas du Christ se dirigent de manière indéterminée vers la silhouette du saint en oraison, les bras levés vers le ciel où flotte l’apparition miraculeuse.

Les seuls témoins de la scène sont les animaux, principalement des ours, qui peuplent la montagne rocheuse au sommet de laquelle s’élève une tour.