Segna di Buonaventura, « Madonna Addolorata »

fullsizeoutput_36bc

Segna di Buonaventura (Sienne, vers 1270 – vers 1330)

Vierge de douleurs

Panneaux d’un polyptyque démembré (San Paolo, La Madonna, San Giovanni Evangelista, San Romualdo), bois, dimensions totales (les quatre panneaux) : 69 x 154 cm.

Provenance : Église de la Badia Berardenga (près de Montalcino).

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

Marie tire son voile devant son visage. Sa jeunesse et la tristesse infinie de son regard évoque le visage des Vierges à l’Enfant si fréquemment vue dans la peinture du XIVe s. Le geste qu’elle fait en direction de la figure du Christ mort aujourd’hui manquante vise à nous inciter à contempler à notre tour un spectacle digne de compassion, n’était son absence … Qu’appelle-t-on, au juste, une Vierge de douleurs ?