Tobie et l’Archange

Tobie a été envoyé par son père aveugle recouvrer une ancienne dette. La suite se trouve dans l’Ancien Testament (Livre de Tobie) :

 » Le garçon partit, et l’ange avec lui ; le chien partit aussi avec lui et il les accompagnait. Ils firent donc route ensemble. Survint la première nuit, et ils campèrent au bord d’un fleuve, le Tigre. Comme le garçon descendait se laver les pieds dans le Tigre, un grand poisson bondit hors de l’eau et voulut avaler son pied. Le garçon cria. Mais l’ange lui dit : ‘Attrape le poisson, et maîtrise-le.’ Le garçon saisit le poisson et le hissa sur la berge. » L’ange lui dit : ‘Éventre le poisson, enlève-lui le fiel, le cœur et le foie, mets-les à part pour les emporter, et jette les entrailles. Car le fiel, le cœur et le foie sont des remèdes efficaces.' » [1]

Le jeune garçon s’exécute, met le foie, le cœur et le fiel à part et mange la chair du poisson en guise de repas. Ce n’est que plus tard, après lui avoir d’abord aveuglément obéi, qu’il interrogea l’ange :

« Ils poursuivirent tous deux la route, jusqu’aux abords de la Médie. Le garçon interrogea alors l’ange : ‘Azarias, mon frère, le cœur, le foie et le fiel du poisson, en quoi sont-ils un remède ?’ L’ange lui répondit : ‘Si tu fais brûler le cœur et le foie du poisson devant un homme ou une femme attaqués par un démon ou un esprit mauvais, l’agresseur s’enfuit au loin, et ses victimes en seront délivrées pour toujours. Quant au fiel, si tu l’appliques sur les yeux d’un homme atteint de leucomes et si tu souffles dessus, les yeux seront guéris.' » [2]

Ainsi, Tobie obtient-il du même coup, grâce à l’ange, le remède (le fiel) contre la cécité de son père et celui (le cœur et le foi) grâce auquel il pourra chasser le démon qui empêche tout homme de s’approcher de Sarra, que Raphaël lui a présentée comme sa future épouse.

[1] Livre de Tobie (Tb 6, 1-4).

[2] Livre de Tobie (Tb 6, 6-9).