Museo Civico Archeologico e d’Arte Sacra. Palazzo Corboli (Asciano)

Museo Civico Archeologico e d’Arte sacra. Palazzo Corboli.

Corso Matteotti, 122. 53041 Asciano
Tel. : 0577-714450 / 348-0847875
Mail : palazzocorboli@museisenesi.org

LE PALAZZO CORBOLI

L’édifice, construit sur le principal axe routier de la ville, porte le nom de l’une des familles qui en a été propriétaire mais, en réalité, le palais a été construit après 1214 par la puissante famille Bandinelli, comme en témoignent les blasons présents sur les crépis à faux bossages qui recouvrent les murs les plus anciens. « Cependant, l’actuel Palais Corboli est le résultat de la réunion de différents bâtiments qui appartenaient à plusieurs groupes familiaux [1] ».

Récemment, la mairie d’Asciano a racheté la totalité de l’édifice et une équipe d’archéologues de l’Université de Sienne a reconstitué les différents phases de la construction. Une présentation de leurs travaux est visible dans la salle 2. Le résultat de cette recherche a confirmée l’hypothèse faite en 1988 par Maria Monica Donato [2] qui supposait alors que le premier étage était destiné aux usages de représentation. L’une des salles de cet étage qui, à une époque moins glorieuse, a fini par devenir le grenier de la famille Bargagli, était probablement, au XIVe siècle, le siège du conseil auquel était confiée l’administration d’Asciano. C’est dans cette salle, aujourd’hui dite « d’Aristote », qu’a été peinte la fresque inspirée du VIe Apologue de la légende de Barlaam et Josaphat ainsi qu’un ensemble d’images ayant toutes pour objectif de rappeler en permanence aux dirigeants la bonne manière de servir le bien commun, ainsi que l’avait fait Sienne elle-même au Palazzo Pubblico.

PRÉSENTATION DU MUSÉE

Le Musée actuel est l’héritier de deux collections : celle du Museo Archeologico et celle du Museo di Arte Sacra. Jusqu’à une période récente (2003), ce dernier occupait les locaux de l’Oratorio della Compagnia di Santa Croce, bâtiment situé sur le flanc gauche de la Collégiale de Sant’Agata, où il était installé depuis 1952.

Depuis 2002, les deux musées ont été réunis et leurs collections respectives sont dorénavant visibles au Palazzo Corboli.

LES ŒUVRES EXPOSÉES

Rez-de-chaussée

Premier étage

Second étage

Troisième étage

[1] Francesca Tagliatesta, « Les représentations iconographiques du IVe apologue de la légende de Barlaam et Josaphat dans le Moyen Âge italien », in Arts Asiatiques, 64 (2009), pp. 3-26.

[2] Maria Monica Donato