Guido da Siena, « Incoronazione della Vergine »

Guido da Siena (Sienne, seconde moitié du XIIIe siècle)

Coronation of the Virgin, vers 1280 (?)

Compartiment du Dossale di Badia Ardenga, tempera et or sur panneau, 34,3 x 166,7 cm.

Inscriptions (sur le livre ouvert tenu par le Christ) : Veni electa mea et ponam in te thronum meum » (Barthélémy de Trente) elle-même reprise du premier verset du Psaume 110.

Provenance : Badia Ardenga, Montalcino.

Londres, Courtauld Gallery.

Le Christ, de la main gauche, présente un livre ouvert sur lequel on peut lire la phrase « veni electa me et ponam in te thronum meum » qui se traduit par « venez mon élue et je vous établirai sur mon trône » Dans le psaume 44 du Cantique des Cantiques le texte se poursuit par « car le roi s’est épris de votre beauté ». Dans ce cas, la Vierge Couronnée est le symbole de l’Eglise – la Jérusalem Céleste – parée pour son Epoux. Actuellement encore, dans l’Eglise d’Orient, la couronne est le symbole des noces et participe à la cérémonie religieuse du mariage.

Jacopo Torriti, Le Couronnement de la Vierge. Mosaïque du choeur de la Basilique Sainte Marie Majeure à Rome.