Spinello Aretino, « Designazione dell’antipapa Pasquale III »

Spinello Aretino (Arezzo, vers 1350 – 1410)

Designazione dell’antipapa Pasquale III (Désignation de l’antipape Pascal III), 1408.

Fresque, 280 x 370 cm.

Provenance : In situ.

Sienne, Palazzo Pubblico, Sala di Balìa.

Frédéric Barberousse fait ordonner aux cardinaux de désigner un nouveau pape que l’histoire connaît sous le nom de l’antipape Pascal III [1], lequel devient donc, après la mort de Victor IV, le second antipape du règne d’Alexandre [2]. C’est sous la forme du couronnement de Pascal III que la scène est représentée.

[1] Pascal III, de son vrai nom Guido da Crema (Crema, v. 1100 – Rome, 1168), antipape de 1164 à 1168. Alors que le schisme apparu avec Victor IV semblait résolu avec sa mort, Rainald de Dassel, le représentant de Frédéric Barberousse en Italie, fait élire un nouveau pape sous le nom de Pascal III, le 22 avril 1164, à Lucques. Il est consacré par Henri II de Leez le 26. Cette élection aggrave encore le schisme et entraîne en plus une opposition des villes du nord de l’Italie à Frédéric Barberousse, qui formeront plus tard la Ligue lombarde. En 1165, il canonise Charlemagne, à la demande de l’empereur. Cette canonisation ne sera jamais reconnue par l’Église. Puis il s’installe à Rome lorsque Barberousse prend la ville en juillet 1167, forçant Alexandre III à fuir. Cette même année il couronne Frédéric et l’impératrice à Saint-Pierre. Il reste à Rome jusqu’à sa mort le 20 septembre 1168.

[2] Ce sont trois antipapes qui seront élus pendant le pontificat d’Alexandre III : Victor IV (1160-1164), Pascal III (1164-1168) et Calixte III (1168-1178).