Passaggio

Passage

Dans ce lieu de passage de petites dimensions, sont exposées deux œuvres elles aussi très modestes, dont l’une est cependant intéressante puisqu’elle représente le primicerio (fr. : primicier [1]« XIIe siècle, princier, ‘prince, chef, grand seigneur’ ; XIVe siècle, par réfection étymologique, primicers, ‘celui qui porte le premier cierge devant le roi ou l’évêque’. Issu du latin primicerius ,‘grand dignitaire’, et, proprement, ‘le premier noté sur des tablettes de cire’, lui-même … Poursuivre) Francesco Crociani, collectionneur dont les 189 peintures constituent le noyau des collections du Musée qui porte son nom. [2]Par testament en date de 1859, Francesco Crociani a légué à la communauté de Montepulciano sa collection de tableaux afin de permettre la création à Montepulciano d’un Musée destiné à porter son nom.

  • Candido Sorbini (Montepulciano, seconde moitié du XIXe s.), Ritratto del primicerio Francesco Crociani (Portrait du primicier Francesco Crociani), 1869. Huile sur toile 91 x 71 cm. Selon toute probabilité, ce portrait – faible assez – de l’ecclésiastique Francesco Crociani, que l’on voit au-dessus d’une cheminée de pierre, est celui qui a été exécuté à sa mémoire en 1869, « in benemerenza e ossequio » [3]La formule signifie grosso modo : « En reconnaissance de son mérite et avec un profond respect »., sur commande de la commune de Montepulciano.
  • Samuel Prout (Plymouth, 1783 – Camberwell, 1852), Il Portico d’Ottavia a Roma (Le portique d’Octavie à Rome). Aquarelle.

Notes

Notes
1 « XIIe siècle, princier, ‘prince, chef, grand seigneur’ ; XIVe siècle, par réfection étymologique, primicers, ‘celui qui porte le premier cierge devant le roi ou l’évêque’. Issu du latin primicerius ,‘grand dignitaire’, et, proprement, ‘le premier noté sur des tablettes de cire’, lui-même composé à partir de primus, ‘le plus avancé, premier’, et cera, ‘cire’. 1. Religion catholique : Celui qui avait la première dignité, le premier rang, dans certaines églises, dans certains chapitres, etc. 2. Histoire. Titre que portaient quelques dignitaires de la cour impériale de Byzance durant le Bas-Empire ». Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition.
2 Par testament en date de 1859, Francesco Crociani a légué à la communauté de Montepulciano sa collection de tableaux afin de permettre la création à Montepulciano d’un Musée destiné à porter son nom.
3 La formule signifie grosso modo : « En reconnaissance de son mérite et avec un profond respect ».