Vitrine 25

Objets exposés dans la vitrine :

Ceramica a figure rosse (Céramique à figures rouges)

  • 1. Kylix bilingue (Kylix). Intérieur : Patte d’un cheval à figure noire. Extérieur : Jeune garçon sautant. Atelier de Oltos, 530-520 av. J.-C.
  • 2. Kylix. Comasta, v. 500 av. J.-C.
  • 3. Kylix. Etera che si lava (Hétaïre [1]À la fois maîtresse, courtisane et prostituée, l’hétaïre était, chez les anciens Grecs, une femme évidemment belle et libre, le plus souvent d’origine étrangère, de culture généralement supérieure à celle des femmes de condition sociale moyenne, élégante et raffinée qui, outre ses prestations sexuelles, entretenait avec son client des relations prolongées au point, … Poursuivre se lavant). Peintre de Chaire, 500 av. J.-C.
  • 4. Kylix. Symposium. Manière de Brigos, 480 av. J.-C.
  • 5. Kylix (Kylix cosmate avec barbiton [2]Le barbiton était un instrument à cordes proche de la lyre. Comme pour celle-ci, la caisse de résonance était faite d’une carapace de tortue.). Entourage du peintre de Colmar, 480 av. J.-C.
  • 6. Kantharos (Cantare à double visage féminin). Classe de Sabouroff, 460 av. J.-C.
  • 7. Stamnos. Apothéose d’Héraklès. A : Héraklès et Hermès. B : Apollon. Peintre de Kleophradès, 480 av. J.-C.
  • 8. Kylix. Intérieur : Jeune garçon avec un yo-yo. Extérieur : Scènes de conversation. Peintre de Tarquinia, 460 av. J.-C.
  • 9.Kylix. Intérieur et extérieur : Scènes de conversation. Peinte de Monaco 2660, 460 av. J.-C.
  • 10. Kylix. Intérieur : Guerrier prenant les armes. Extérieur : Komos [3]Le komos désigne généralement un cortège bruyant et festif de buveurs accompagnés de musiciennes, caractéristique dans les représentations de banquets et de fêtes dionysiaques. anacréontiques. Peintre de Philadelphia 2449, 460 av. J.-C.
  • 11. Kylix. Intérieur : Athlètes. Extérieur : Scène de palestre.
  • 12. Kylix. Scène érotique. Peintre du Coperchio, 430 av. J.-C.
  • 13. Kylix. Agonothetes (Agonothète [4]À la fois arbitre et organisateur de jeu, l’agonothète garantit le bon déroulement des épreuves., 450 av. J.-C.
  • 14. Kylikes con scene di conversazione (Kylix avec scènes de conversation). Groupe sub-meidiaque [5], 420av. J.-C.15. Tondo de kylix. Peintre de Marlay, 430 av. J.-C.16. Skyphos. A : Dionisio e Ariana (Dyonisos et Ariane). B : Satiro e menade (Satyre et ménade). Peintre de Lewis, v. 450 av. J.-C.17. Skyphos. A; Partenza del guerriero (Départ du guerrier). B : Conversazione (Conversation). Peintre de Bruxelles 330 (v.. 450 av. J.-C.18. Skyphos. A et B : Satiro e menade (Satyre et ménade). … Poursuivre, en présence du porcher Eumée [6]Eumée est prince de naissance, fils du roi de l’île de Syra. Encore enfant, il est enlevé par une esclave, avant d’être vendu à Laërte, roi d’Ithaque, dont il se voit confier la garde des porcs.). Vase éponyme du Peintre de Pénélope, 460-450 av. J.-C.

Notes

Notes
1 À la fois maîtresse, courtisane et prostituée, l’hétaïre était, chez les anciens Grecs, une femme évidemment belle et libre, le plus souvent d’origine étrangère, de culture généralement supérieure à celle des femmes de condition sociale moyenne, élégante et raffinée qui, outre ses prestations sexuelles, entretenait avec son client des relations prolongées au point, parfois, de parvenir à influencer ses décisions.
2 Le barbiton était un instrument à cordes proche de la lyre. Comme pour celle-ci, la caisse de résonance était faite d’une carapace de tortue.
3 Le komos désigne généralement un cortège bruyant et festif de buveurs accompagnés de musiciennes, caractéristique dans les représentations de banquets et de fêtes dionysiaques.
4 À la fois arbitre et organisateur de jeu, l’agonothète garantit le bon déroulement des épreuves.
5 , 420av. J.-C.
  • 15. Tondo de kylix. Peintre de Marlay, 430 av. J.-C.
  • 16. Skyphos. A : Dionisio e Ariana (Dyonisos et Ariane). B : Satiro e menade (Satyre et ménade). Peintre de Lewis, v. 450 av. J.-C.
  • 17. Skyphos. A; Partenza del guerriero (Départ du guerrier). B : Conversazione (Conversation). Peintre de Bruxelles 330 (v.. 450 av. J.-C.
  • 18. Skyphos. A et B : Satiro e menade (Satyre et ménade). Peintre d’Aberdeen, 440-430 av. J.-C.
  • 19. Syphos. A et B : Scena di palestra (Scène de palestre), fin du Ve s. av. J.-C.
  • 20. Skyphos. A et B : Conversazione (Conversation). Peintre de Montlaures, 410-400 av. J.-C.
  • 21. Skyphos. A et B : Suonatore di lira fra due due donne (Joueur de lyre entre deux femmes). Production lucanienne. Provenance : Chiusi, Romitorio (440-430 av. J.-C.)
  • 22. Kylix. Interieur : Conversazione (Conversation). Extérieur : Simposio (Symposium). Peintre de Londres D 12, v. 450 av. J.-C.
  • 23. Kylix. Intérieur : Conversazione (Conversation). Extérieur : Donne fra giovani (Femmes parmi de jeunes garçons). Peintre de Bruxelles 330, v. 450 av. J.-C.
  • 24. Kylix. Intérieur : Giovane presso una vasca (Jeune garçon près d’une vasque), 460-450 av. J.-C.
  • 25. Cratere a campana (Cratère en cloche). A : Scena di musica. B. Conversazione (Conversation). Groupe de Polygbotos, v. 449 av. J.-C.
  • 26. Cratere a colonette (Cratère à colonettes). A : Borea rapisce Oreithia. B : Conversazione (Conversation), 450 av. J.-C.
  • 27. Skyphos. A : Telemaca annuncia a Penelope la partenza alla ricerca del padre Ulisse (Télémaque annonce à Pénélope son départ à la recherche de son père [Ulysse] ((Vingt ans après le départ d’Ulysse, Télémaque, devenu un jeune homme reçoit l’aide de la déesse Athéna qui lui redonne espoir, et lui laisse entendre qu’Ulysse est toujours en vie. Déterminé à découvrir ce qu’est devenu son père, Télémaque entreprend son voyage.). B : La nutrice Euriclea riconosce Ulisse travestito da mendicante, alla presenza del porcaio Eumeo (La nourrice Euriclée reconnaît Ulysse travesti en mendiant ((Lors de son retour à Ithaque, Ulysse se présente dans son palais déguisé en mendiant. Il est reconnu par sa nourrice Euryclée : agenouillée pour lui laver les pieds en signe d’hospitalité, celle-ci reconnaît sur le genou du mendiant la blessure qu’Ulysse s’est faite autrefois à la chasse au sanglier. La légende raconte que le chien d’Ulysse, Argus, meurt de joie en reconnaissant – le premier ! – son maître. De son côté, Pénélope se refuse toujours à croire au retour de son époux qui lui apparaît pourtant sous ses véritables traits.
  • 6 Eumée est prince de naissance, fils du roi de l’île de Syra. Encore enfant, il est enlevé par une esclave, avant d’être vendu à Laërte, roi d’Ithaque, dont il se voit confier la garde des porcs.