Vitrine 31

Objets exposés dans la vitrine :
  • 1. Bronzetto votivo (Petit bronze votif) Provenance : I Forti. Début du IVe s. av. J.-C.
  • 2. Bronzetto votivo (Petit bronze votif). Provenance : La Badola. Première moitié du IVe s. av. J.-C.
  • 3. Bronzetto votivo (Petit bronze votif). Provenance : Pienza, Casa al Savio. Fin du Ve – début du IVe s. av. J.-C.
  • 4. Patere e anse (Patères et anses), Ve s. av. J.-C.
  • 5. Anse (Anses), Ve s. av. J.-C.
  • 6. « Graffioni » ou Kreagrai [1]On connaît deux versions de cet étrange instrument dont la forme évoque une grosse araignée : l’une, avec des pointes arrondies autour d’un anneau central, l’autre avec des dents perpendiculaires par rapport à une barre transversale. Dans la littérature spécialisée, cet objet apparaît sous des noms divers (Pempobolon, Kreagra, Harpax, Harpago), qui renvoient tous, soit … Poursuivre, Ve s. av. J.-C.
  • 7. Grattugia (Rape), fin du VIe s. av. J.-C.
  • 8. Tirabraci con manico in osso (Tire-braises avec manche en os), Ve s. av. J.-C.
  • 9. Colini (), Ve s. av. J.-C.
  • 10. Simpulum (Simpulum [2]Le simpulum était une sorte de louche à long manche, avec laquelle on puisait le vin dans les cratères lors des libations ou des sacrifices.), Ve s. av. J.-C.
  • 11. Kyatoi, Ve s. av. J.-C.
  • 12. Boccaletto (Petit bocal), fin du IVe s. av. J.-C.
  • 13. Candelabro (Candélabre), IVe s. av. J.-C.
  • 14. Candelabro a mano (Candélabre à main), Ve s. av. J.-C.

Notes

Notes
1 On connaît deux versions de cet étrange instrument dont la forme évoque une grosse araignée : l’une, avec des pointes arrondies autour d’un anneau central, l’autre avec des dents perpendiculaires par rapport à une barre transversale. Dans la littérature spécialisée, cet objet apparaît sous des noms divers (Pempobolon, Kreagra, Harpax, Harpago), qui renvoient tous, soit à de grosses fourchettes permettant de cuire la viande sur un feu (Kreagra, comme ici), soit à des armes d’assaut, soit, encore, très étrangement, à un objet créé spécialement pour torturer les chrétiens comme on le voit sur une lunette du Museo Chiaramonti, au Vatican, où apparaissent deux de cet instruments étrusques au pied de la croix.
2 Le simpulum était une sorte de louche à long manche, avec laquelle on puisait le vin dans les cratères lors des libations ou des sacrifices.