Albrecht Altdorfer, « Congedo di San Floriano »

Albrecht Altdorfer (Altdorf [près de Nuremberg] ou Ratisbonne ?, v. 1480 – Ratisbonne, 1538)

Congedo di San Floriano (Saint Florian quittant le monastère), début du XVIe s.

Inscriptions :

  • (au sommet, dans le ciel) : « AA » [1]AA : monogramme d’Abrecht Altorfer.

Huile sur panneau, 81,4 x 67 cm.

Provenance : Collection Piccolomini Spannocchi, Sienne.

Sienne, Complesso museale di Santa Maria della Scala (dépôt de la Galleria degli Uffizi, Florence).

Albrecht Altdorfer (du nom de sa ville de naissance) est l’un des grands noms de la Renaissance allemande [2]Sa postérité a été mise à mal par l’éclat de l’œuvre de ses concurrents, parmi lesquels, principalement Albrecht Dürer, mais aussi Lucas Cranach et Hans Baldung Grien..

Florian [3]Florian de Lorch (ou Lorsch) est l’un des saints les plus populaires du sud de l’Allemagne où il aurait vécu au IVe s., durant les persécutions de Dioclétien. Ancien légionnaire et haut fonctionnaire romain converti au christianisme, Il se rend à Lauriacum, actuelle ville d’Enns, pour réconforter quarante soldats chrétiens emprisonnés par le préfet Aquilinus. Florian refuse … Poursuivre

Les autres scènes de la Florianslegende subsistantes

On ignore dans quelle configuration exacte ces panneaux étaient réunis à l’origine, soit au sein d’un retable, soit présentés de façon autonome, accrochés aux piliers d’une église. L’ensemble des panneaux subsistants est dorénavant réparti entre trois musées européens. Outre les deux panneaux de la collection Piccolomini Spannoccchi (Sienne), un troisième se trouve à Prague (Narodni Galerie), les trois autres à Nuremberg (Germanisches Nationalmuseum).

  • Albrecht Aldorfer, Congedo di san Floriano. Sienne, Complesso mussale di Santa Maria della Scala.
  • Albrecht AldorferThe capture of Saint Florian (Arrestation de saint Florian) 65 x 78,5 cm. Nuremberg, Germanisches Nationalmuseum.
  • Albrecht AldorferFlorian and the Governer (Florian devant le gouverneur), 66 x 78 cm. Nuremberg, Germanisches Nationalmuseum
  • Albrecht Aldorfer, Martyrdom of Saint Florian (Saint Florian roué de coups), 66,5 x 81 cm. Prague, Narodni Galerie. 
  • Albrecht Aldorfer, Martirio di san Floriano. Sienne, Complesso mussale di Santa Maria della Scala.
  • Albrecht AldorferThe salvage of the body of saint Florian (Récupération du corps de saint Florian), 65,5 x 81,5 cm. Nuremberg, Germanisches Nationalmuseum 

Notes

Notes
1 AA : monogramme d’Abrecht Altorfer.
2 Sa postérité a été mise à mal par l’éclat de l’œuvre de ses concurrents, parmi lesquels, principalement Albrecht Dürer, mais aussi Lucas Cranach et Hans Baldung Grien.
3 Florian de Lorch (ou Lorsch) est l’un des saints les plus populaires du sud de l’Allemagne où il aurait vécu au IVe s., durant les persécutions de Dioclétien. Ancien légionnaire et haut fonctionnaire romain converti au christianisme, Il se rend à Lauriacum, actuelle ville d’Enns, pour réconforter quarante soldats chrétiens emprisonnés par le préfet Aquilinus. Florian refuse d’offrir un sacrifice à une divinité romaine. Arrêté et jugé sommairement, il est précipité dans la rivière d’Enns, une meule attachée au cou. Après sa mort, une femme nommée Valeria voit le jeune homme en songe, qui lui demande de l’enterrer décemment sur ses terres. Selon la légende, cette femme trouve le cadavre du martyr échoué sur un rocher et le transporte sur une charrette tirée par des bœufs. Alors que les animaux assoiffés refusent d’avancer, une source miraculeuse jaillit à proximité.

Iconographie
SCÈNES DE LA VIE DU SAINT

%d blogueurs aiment cette page :