Giorgio de Chirico

Giorgio de Chirico (Volo (Grèce), 1888 – Rome, 1978) : peintre et écrivain italien. Avec une œuvre qu’il considérait comme « peinture métaphysique [1]Par l’appellation « peinture métaphysique », on entend un art qui utilise les instruments techniques et les moyens plastiques (perspective, clair-obscur, couleur, …) caractéristiques de la peinture pour représenter des situations allant au-delà de l’expérience sensorielle, dans lesquelles les songes ou les visions, fruits d’un inconscient proclamé tel, occupent tout l’espace. … Poursuivre », il est le principal représentant d’un courant artistique qui a également contribué à poser les bases du Surréalisme.

Notes

Notes
1 Par l’appellation « peinture métaphysique », on entend un art qui utilise les instruments techniques et les moyens plastiques (perspective, clair-obscur, couleur, …) caractéristiques de la peinture pour représenter des situations allant au-delà de l’expérience sensorielle, dans lesquelles les songes ou les visions, fruits d’un inconscient proclamé tel, occupent tout l’espace. Dans la « peinture métaphysique », les lieux, bien que non dépourvus d’une forme de réalisme, prennent une dimension onirique grâce aux effets d’une perspective déformée, à la présence d’éléments rendus visiblement incongrus dans le contexte figuré (immenses espaces urbains, mannequins, fragments d’architecture antique, …), grâce à la représentation de paysages recomposés, aux couleurs et aux lumières improbables, desquels la figure humaine est le plus souvent absente.
%d blogueurs aiment cette page :