Gano di Fazio, « Testa del vescovo Tommaso d’Andrea ed epigrafe dedicatoria »

Gano di Fazio (documenté à partir de 1302 – mort entre 1316 et 1317)

Testa del vescovo Tommaso d’Andrea ed epigrafe dedicatoria (Tête de l’évêque Tommaso d’Andrea et épigraphe), v. 1304.

Marbre, h. : 30 cm.

Inscriptions :

  • (épigraphe relative à la fondation de l’église de San Tommaso apostolo, le 21 septembre 1304) : « HA[N]C ECC/LESI|AM CU[M] ADIACE/N]TIB[US] HEDIFICIIS FECERU[N]T HEDIFI/CARI DO[MI]NUS IACOB[US ET SOCCU[S] FR[ATR]ES ET FILII OLIM D[OMI]NI / ANDREE DE CASUL[IS] AD HONORE[M] BEATI THOME AP[OSTO]LI P[RO] / PRO A[NI]MA VENERABIL[IS] PATRIS PIE MEMORIE D[OMI]NI THOME / PISTORIEN|SIS] EP[ISCOP]I GERMANI EORU[M] ET ANNO D[OMI]NI MCCC/IIII DIE BEATI MATHEI AP[OSTO]LI ET EVA[N]GELISTE FUIT / IN EI[US] FU[N]DAME[N]TO POSIT[US] PRIMARIUS LAPIS » [1]« Messires Jacopo et Sozzo, frères, et fils de feu messire Andrea de Casole, firent construire cette église et les bâtiments adjacents en l’honneur de l’apôtre Thomas, et pour l’âme du vénérable père de pieuse mémoire, messire Tommaso, évêque de Pistoia, leur frère ; et en l’an 1304, le jour de la fête de l’apôtre et évangéliste Matthieu, ils posèrent la première … Poursuivre

Provenance : Portail de l’oratoire de San Tommaso Apostolo, à Querceto.

Casole d’Elsa, Museo Civico Archeologico e della Collegiata (dépôt de l’Archidiocèse de Sienne – Colle di Val d’Elsa – Montalcino depuis 1996)

Comme le rappelle l’épigraphe conservée avec la tête de l’évêque Tommaso d’Andrea [2]Tommaso Andrei ou d’Andrea (Casole d’Elsa, avant 1250 – Pistoia, 1303) : évêque de Pistoia à partir de 1284 et jusqu’à sa mort. En 1298, c’est lui qui consacre le maître-autel de la Pieve di Sant’Andrea, à Pistoia, église pour laquelle, entre 1298 et 1301, Giovanni Pisano sculpte la Chaire de Sant’Andrea., l’œuvre fut commandée à Gano di Fazio par Giacomo et Sozzo di Andrea, frères du défunt, ceux-là mêmes qui financèrent la fondation de l’oratoire de San Tommaso à Querceto pour l’âme de leur père et en mémoire de leur frère défunt, qui de son vivant fut évêque de Pistoia. Cette tête sculptée dans le marbre provient du portail de cet oratoire situé à Querceto, près de Casole. Elle est remarquable par la caractérisation des traits du personnage, et un souci de réalisme suffisamment affirmé pour rendre probable la ressemblance avec son modèle (ce que semble confirmer le visage du gisant de l’évêque dont le tombeau se trouve dans la Collégiale de Casole).

Notes

Notes
1 « Messires Jacopo et Sozzo, frères, et fils de feu messire Andrea de Casole, firent construire cette église et les bâtiments adjacents en l’honneur de l’apôtre Thomas, et pour l’âme du vénérable père de pieuse mémoire, messire Tommaso, évêque de Pistoia, leur frère ; et en l’an 1304, le jour de la fête de l’apôtre et évangéliste Matthieu, ils posèrent la première pierre de la fondation. »
2 Tommaso Andrei ou d’Andrea (Casole d’Elsa, avant 1250 – Pistoia, 1303) : évêque de Pistoia à partir de 1284 et jusqu’à sa mort. En 1298, c’est lui qui consacre le maître-autel de la Pieve di Sant’Andrea, à Pistoia, église pour laquelle, entre 1298 et 1301, Giovanni Pisano sculpte la Chaire de Sant’Andrea.
%d blogueurs aiment cette page :