Drôlerie

La drôlerie désigne un type d’enluminure décorative figurant dans les marges des manuscrits et représentant une scène de fantaisie plus ou moins comique. Le plus souvent sans rapport direct avec le sujet du texte (parfois sans aucun rapport), ces créatures oniriques, animaux, monstres ou personnages loufoques, particulièrement présents dès la fin du XIIIème siècle, sont mis en scène dans des situations variées, symboliques mais également humoristiques, et parfois irrévérencieuses (Voir Jean Wirth, Les marges à drôleries des manuscrits gothiques (1250-1350), Genève, Droz, 2008).

%d blogueurs aiment cette page :