Chiesa dei Santi Niccolò e Giacomo

Église des Santi Niccolò e Giacomo

L’église a été entièrement reconstruite en 1957 sur un édifice d’origine romane, dont seules subsistent encore quelques traces sur le flanc gauche.

Intérieur de l’édifice

La scarselle [1]En architecture, la scarselle est une abside de petite taille et de plan rectangulaire ou carré qui fait saillie à l’extérieur de la structure principale. Le terme scarsella, en florentin ancien, désigne, en particulier, une bourse en cuir pour l’argent : l’escarcelle., à l’intérieur de l’église, abrite un chef-d’œuvre de la sculpture siennoise du XVe siècle : il s’agit du groupe de la Pietà en terre cuite polychromée due à Francesco di Giorgio Martini et à l’un de ses collaborateurs, probablement Giacomo Cozzarelli, datable vers la fin des années quatre-vingt du XVe siècle. L’œuvre, dont l’esquisse est conservée à l’Istituto tecnico industriale statale Galileo Galilei de Rome, provient du monastère olivétain détruit de San Benedetto, à l’extérieur de la Porta Tufi, à Sienne.

Notes

Notes
1 En architecture, la scarselle est une abside de petite taille et de plan rectangulaire ou carré qui fait saillie à l’extérieur de la structure principale. Le terme scarsella, en florentin ancien, désigne, en particulier, une bourse en cuir pour l’argent : l’escarcelle.