Bartolo di Fredi, « Retable de la Trinité »

Bartolo di Fredi (Sienne vers 1330 – 1410)

Retable de la Trinité, 1397.

Tempéra et dorure sur bois,

Provenance : Ancienne Collection Paul Bourget. Dation du général Daille. Dépôt du Musée du Louvre, 1980.

Chambéry, Musée des Beaux-Arts.

« Alors aie trois vases que tu divises en trois différentes carnations, c’est-à-dire la plus obscure, la moitié plus claire que ta couleur rosée, et les deux autres plus claires par degrés. Or prends le vase de la couleur la plus claire, et avec un pinceau de soies bien doux prends de cette couleur de chair, presse le pinceau entre les doigts, et va chercher tous les reliefs de ton visage. Ensuite prends le vase de la couleur mitoyenne, recherche avec elle tous les mi lieux, tant du visage que des mains, des pieds et du buste, quand tu fais une figure nue. Prends alors le vase de la troisième carnation et va vers l’extrémité des ombres, t’arrêtant là où le mélange enlèverait à la terre verte sa valeur ; et de cette manière reviens plu sieurs fois, fondant une teinte avec l’autre tant que le tout soit bien couvert et que la nature du sujet t’y autorise. » Cennino Cennini (1370-1440), Libro dell’arte

%d blogueurs aiment cette page :