Ugolino di Nerio, “Madonna Addolorata”

IMG_7921

Ugolino di Nerio (documenté de 1317 à 1327)

Madonna Addolorata (Vierge de Douleurs)

Tempéra sur panneau, 67 x 46 cm.

Provenance : conservatorio femminile de Montepulciano.

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

Il s’agit ici d’un fragment d’une œuvre plus importante, un tabellone, tableautin situé à gauche de la transverse d’une croix peinte hélas mutilée (probablement victime d’un incendie comme semble l’indiquer les traces de brûlures qui sont apparues lors d’une restauration effectuée dans les années 1970).

Le mieux, pour évoquer ce petit chef d’œuvre, est de donner à nouveau la parole à Pietro Torriti pour qui elle « représente une des œuvres [de Ugolino] de la plus intense passion. La Vierge, emplie de douleur, semble quasiment s’extraire de l’espace restreint du capocroce dans lequel elle est comprimée et prélude aux dramatiques figures de Pietro Lorenzetti. » [1]

Il va de soi, une fois encore, que la reproduction ci-dessus, d’une qualité médiocre qu’aggrave le reflet impossible à éviter, ne peut être qu’un aide mémoire, à l’instar de toutes les reproductions dans le domaine de l’art.

[1] TORRITI 1977, p. 64.

 

%d blogueurs aiment cette page :