Giusto

Juste (Giusto, Giustino), né à Volterra, est mort à Trieste en 303.

Le miracle le plus célèbre de Giusto est d’avoir obtenu que ses prières, visant à obtenir le secours du Ciel, soient exaucées. Alors que la ville de Volterra était assiégée par les Vandales et que la nourriture venait à manquer, des anges apparurent, porteurs de farine qu’il fit distribuer en demandant qu’elles soient cuites au plus vite afin de secourir les populations dans le besoin. Pour obtenir cette intervention miraculeuse, Giusto fut accompagné dans ses prières par Clément de Volterra. Tous les deux sont co-Patrons de Volterra.

Iconographie

Giusto est représenté sous les traits

  • d’un homme d’âge mûr
  • aux cheveux et à la barbe blanchissante
  • souvent vêtu de son costume d’évêque.

Parfois, il est accompagné de boules de pain.

Scènes de la vie du saint :

  • Il prêche.
  • La ville de Volterra étant assiégée par les Vandales, Juste et Clément (de Volterra) prient pour obtenir de l’aide et des anges apparaissent, apportant de la farine que les deux saints distribuent aux populations afin de cuire rapidement du pain.
  • Les pains sont distribués aux soldats afin qu’ils les jettent aux ennemis (il s’agit de faire savoir qu’a eut  lieu un miracle).
  • Comprenant que la ville va être sauvée par une intervention miraculeuse, les Vandales s’enfuient, tandis que les deux saints prient dans une grotte.
  • Les prières de Juste et Clément délivrent la contrée des serpents, images du paganisme et de l’hérésie qui l’infestaient.
  • Des miracles sur sa tombe.
%d blogueurs aiment cette page :