Abbondio

Abbondio de Côme (Tessalonique, ? – Côme, 468 ou 469) : d’origine byzantine, Abbondio, en français : Abonde, a été évêque de Côme de 450 à 459. Divers miracles lui ont été attribués.

Compagnon de saint Abbondanzio, ils furent, selon une hagiographie très imprécise, décapités ensemble sur la Via Flaminia, près de Rome.

L’historicité de ces deux saints presque homonymes soulève des doutes.

À Sienne, le monastère féminin des Santi Abbondio e Abbondanzio leur était consacré. Celui-ci était connu le nom populaire de Santa Bonda, résultant à la fois d’une abréviation et d’une féminisation de ce même nom (rare, et sans doute liée au fait qu’il s’agissait d’un monastère féminin).

Iconographie

Abbondio est représenté vêtu du costume d’évêque.

Il a généralement pour attribut iconographique

  • un enfant ressuscité (en route vers le lieu de son supplice, il aurait ressuscité le fils du sénateur Marciano [1])
  • un cerf

[1] Le sénateur Marciano et son fils Giovanni, convaincus par l’évidence du miracle, se convertirent aussitôt et demandèrent à être baptisés, ce qui eu pour effet leur condamnation immédiate à la décapitation en même temps que les deux saints.

%d blogueurs aiment cette page :