Giovanni di Paolo, “Presentazione di Maria al Tempio”

Giovanni di Paolo (actif à Sienne vers 1400 – 1482)

Presentazione di Maria al Tempio (Présentation de Marie au Temple), 1427 (?).

Compartiment de la prédelle du polyptyque Branchini, tempéra sur bois, 50 x 50,7 x 3,3 cm.

Inscriptions : /

Provenance : Don de l’abbé Ciaccheri.

Sienne, Pinacoteca Nazionale.

La scène, telle que l’a peinte Giovanni di Paolo, est directement inspirée de la fresque perdue d’Ambrogio Lorenzetti sur la façade de l’Ospedale di Santa Maria della Scala, mais, au passage, « en interpolant deux mendiants [empruntés à] Gentile [da Fabriano]. [1]Dóra Salley, dans SEIDEL, Max (sous la direction de), Da Jacopo della Quercia a Donatello. Les arti a Siena nel primo Rinascimento. Catalogue d’exposition, Milano, Motta Editore, 2010, p. 212. »

On notera l’extrême préciosité de cette œuvre, renforcée par la forte présence d’un fond d’or dont les siennois, on le sait, auront tant de mal à se départir. Au beau milieu du XVe siècle, alors que les peintres de Florence sont en train de révolutionner la représentation picturale et de créer ce que nous appelons encore la « Renaissance », Sienne ne se résout pas à abandonner ce matériaux précieux et à y faire miroiter une lumière supposée évoquer celle du surnaturel et du divin. S’il est évident que les leçons de perspective en provenance de Florence sont bien parvenues jusqu’à Sienne, il est tout aussi évident que son usage n’intéresse pas Giovanni au point d’en rechercher la rigueur scientifique : il suffit que le Temple soit en mesure d’accueillir les protagonistes de la scène.

Notes

Notes
1 Dóra Salley, dans SEIDEL, Max (sous la direction de), Da Jacopo della Quercia a Donatello. Les arti a Siena nel primo Rinascimento. Catalogue d’exposition, Milano, Motta Editore, 2010, p. 212.
%d blogueurs aiment cette page :