Antonio Gregori, « Ritorno della Compagnia di San Bernardino da l’Aquila »

fullsizeoutput_1ba0.jpeg

Office de la Gabella

Antonio Gregori (attribué à)

Ritorno della Compagnia di San Bernardino da l’Aquila (Retour de la Compagnie de saint Bernardi de l’Aquila)

1610, janvier-juin

64,8 x 86,8 cm.

Archivio di Stato di Siena, n° 84

Inscription :

« LA COMPAGNIA DI SAN BERNARDINO, ANDATA ALL’AQUILA PER VISITARE IL SUO CORPO, OFFERTI RICHHI DONI, RICEVUTO IL COLTELLO COL QUALE FU APERTO PER FARNE PRESENTE ALL’ILLUSTRISSIMA SIGNORIA, ESSEQUISCE LA RELIQUIA CON PUBBLICA ALLEGREZZA SOLENNEMENTE ACCETTATA E REVERENTEMENTE-CESARE SPENNAZZI, GISMONDO SANTI CAMARLENGO, GIULIO ORLANDINI PROVVEDITORE, PIERMARIA LUTI, ENEA SAVINI, GIULIO CESARE COLOMBINI, ESECUTORI DELLA GENERALE CABELLA L’ANNO 1609 DA KALENDE DI GENNAIO »

Provenance : Commune de Sienne

Comme l’indique l’inscription, le tableau[1] représente la procession qui eu lieu au retour de la compagnie de Saint Bernardin[2], de retour de l’Aquila où elle s’était rendue en 1610 afin de vénérer les reliques du Saint.

L’image constitue un bon témoignage de l’aspect de la place à cette époque. Le cortège[3] est entré sur la place par la via dei Rinaldini et se dirige vers le Palazzo Pubblico. On remarque que la place n’a pas encore l’aspect que nous lui connaisons aujourd’hui : la Fonte Gaia, notamment, comporte deux statues situées de part et d’autre, qui correspondent au projet initial du créateur de la fontaine, Iacopo della Quercia.

Sur la partie inférieure du tableau figurent, outre l’habituelle inscription, les sept blasons des familles : Savini, Orlandini, Spennazzi, Santi, Luti, Colombini (celui des Médicis, au centre est de dimensions plus importantes, comme il se doit …).

[1] Dorénavant, le terme de « tableau » correspond plus à la réalité de l’objet examiné que celui de « tablette ».

[2] Laïque, la compagnie de Saint Bernardin était, à l’origine, dédiée à Santa Maria degli Angeli, avant de se vouer à saint Bernardin lui-même. Une ancienne tradition veut que celui-ci ait été membre de la compagnie initiale.

[3] On aperçoit le baldaquin sous lequel ont voyagé quelques unes des reliques du saint en provenance de l’Aquila, qui vont être remises aux autorités de la ville.