Auteur non identifié, « Traslazione dell’immagine della Madonna di Provenzano nella chiesa a Lei consacrata »

fullsizeoutput_2e9

Office de la Biccherna

Auteur non identifié

Traslazione dell’immagine della Madonna di Provenzano nella chiesa a Lei consacrata (Transfert de l’image de la Madonne de Provenzano dans l’église qui lui est dédiée)

Juillet 1610-juin 1613

107,2 x 131,5 cm.

Archivio di Stato di Siena, n° 85

Inscription :

« MATRIS DEI TRIUMPHUM, QUO ILLIUS MIRANDA IMAGO IN ECCLESIAM SIBI IN PROVENZANO DICATAM PUBLICA POMPA MAXIMOQUE PRAESULUM, PRINCIPUM, SACRORUM VIRORUM UNIVERSIQUE SENATUS ET POPULI SENENSIS COMITATU X KALENDAS NOVEMBRIS ANNO MDCXI TRANSLATA ALCIBIADES TRECERCHIUS QUAESTOR ATQUE HYPPOLITUS EMORTUI PATRIS LOCO AB ANNO MDCX AD MDCXIII »

Provenance : Commune de Sienne

Le tableau atteint dorénavant des dimensions importantes qui soulignent à quel point le sens et la fonction d’origine des biccherne a évolué depuis l’origine.

Le 23 octobre 1611 eut lieu la translation de l’image miraculeuse de la Madonna di Provenzano dans l’église homonyme. Comme la tradition le voualit pour ce type de cérémonie, la musique est présente à l’entrtée de l’édifice pour saluer l’arrivée de l’image vénérée.

La moitié inférieure du tableau est ocupée par vingt-cinq blasons se détachant sur un fond d’or, représentant les familles : Martini, Azzolini, Gherardi, Mandoli, Cacciaguerra, Marinelli, della duchessa Maria Maddalena d’Austria moglie di Cosimo II, Tegliacci, Turamini, Ascarelli, Tolomei, Ciglioni, Allegretti, Ciani, Petrucci, Gabrielli, Petrucci, Biringucci, Accarigi, Trecerchi, Vieri, Borghesi, Gabrielli, Petroni, Lunadori, Borghesi, Gabbrielli (ce dernier répété deux fois).

Au milieu, de taille plus importante, les blasons des familles Médicis et Trecerchi.