Auteur non identifié, « L’arrivo di una ambasceria »

IMG_3995.jpeg

Office de la Biccherna

Auteur non identifié

L’arrivo di una ambasceria (L’arrivée d’une ambassade)

1498

51,1 x 53,9 cm.

Archivio di Stato di Siena, n° 46

Inscription :

« QUES[TA È] L’ENTRATA E L’USCITA [DI] BICHENA A’ TEMPO DE’ SAVI HOMINI AGUSTINO D’ATONNIO DI LUCA (DEL] VESCHOVO, [KEL]LIPO DI MEMO FRANCESCHONI, GIROLAMO D’ORAZIO, ANTONIO DI BIAGIO DI GUIDO TOLOMMEI, TOMASO DI MAESTRO FRANCESCHO NIN[I], QUATRO MAESTRI PER SEI MESI. CHARMIGNUOLO DI FRANCESCHO TRECECHI, BARTOLOMEO [D’]ANTONIO DI GUEFO, FRANCIO DI NICHOLÒ DI PE(TRO DI] LENZO, BUONSIGNORE DI MISERE GUIDANT(ONIO PI]CHOLOMINI ALTRE QUATRO MAESTRI C(HO]MINCIANDO IN DETTO UFFITIO ADDÌ PRIMO DI [GIENNAIO M]CCCCLXXXXVII E FINITO ADDÌ ULTIMO DI DICENBRE MCCCCLXXXXVIII BARTO[LOMEO DI IACOMO] BUONAVETTURI SCRITORE PER UN ANNO SERE […] ANNO »

Provenance : Acquis par la commune de Sienne en 1879

La plus grande surface de cette tablette, dont nous remarquons qu’elle est placée horizontalement, est occupée par la représentation de l’arrivée d’un groupe de cavaliers armés entrant dans la ville par une porte qui pourrait être celle de Camollia. L’expression de stupeur des hommes que nous voyons en train de pénétrer dans la ville peut donner à penser qu’il s’agit de l’arrivée d’une ambassade étrangère [1]. A cette époque, Venise et Florence étaient en conflit pour exercer l’autorité sur Pise. Dans ce contexte, Pandolfo Petrucci développa de nombreuses relations diplomatiques visant à consolider son pouvoir en développant des alliances suceptibles de renforcer son gouvernement personnel.

Les malencontreux repeints effectués, sans doute, au XVIe siècle, ne permettent pas une lecture correcte des blasons du bas de la biccherna. Seuls trois d’entre eux, relatifs aux familles Vescovi (le premier), Francesconi (le second) et Tolomei (le quatrième) ??? (compléter)

[1] Bien que rien ne permette d’identifier précisément les personnages, on a aussi parfois évoqué la scène comme l’entrée du roi de France Charles VIII à Sienne.