‘Il Rustichino’, « San Carlo Borromeo »

fullsizeoutput_2eb

Office de la Biccherna

Francesco Rustici, dit ‘Il Rustichino’

San Carlo Borromeo (Saint Charles Borromée)

Juillet 1616-juin 1619

127 x 147,5 cm.

Archivio di Stato di Siena, n° 86

Inscription :

« DIVO CAROLO BORROMEO OB SALUTEM A DEO EXORATAM, SERENISSIMO COSIMO II, MAGNO DUCI ETRURIAE LONGA VALETUDINE LABORANTI, SENARUM CIVITATE COELESTI BENEFICIO LAETA AC DIUTINAM OPTIMO PRINCIPI FELICITATEM PUBLICIS VOTIS EXOPTANTE. IACOBUS GUIDINIUS BICHERNAE QUAESTOR DOMINI ANNO MDCXIX »

Provenance : Commune de Sienne

Ce tableau est peint sur toile pour la première fois : on mesure à quel point l’évolution de la biccherna ornée a perdu de vue sa propre origine.

Saint Charles Borromée, représenté ici, était, au début du XVIIe siècle un saint vénéré depuis la canonisation advenue en 1610, peu de temps après sa disparition. A Sienne, la dévotion au saint était d’autant plus vive qu’on lui attribuait la guérison d’une longue maladie de Cosme III.

Une très nombreuse série de blasons envahit dorénavant, sur deux colonnes, la surface du tableau, de part et d’autre de la figure du saint avec laquelle elle fait corps :

  • A gauche domine celui de Marie-Madeleine d’Autriche[1]; au-dessous, au centre celui de la Commune et du Peuple de Sienne suivi des familles : Giusti, Melari, Salvani, Vieri, Patrizi, Sergardi, Turamini, Del Taia, Tommasi, Docci, Malavolti, Zondadari, Tancredi (le dernier blason n’est pas identifié).
  • A droite, selon la même organisation, le blason de Christine de Lorraine[2] suivi de ceux des familles : Buonaccorsi, Malvezzi da Bologna, Guidini, Martini, Venturi, Petrocci, Tommasi, Brogioni, Bandinelli, Zuccantini, Tancredi, Palmieri, Cinuzzi, Bardi, Bellanti, Gabbrielli.

[1] Marie Madeleine d’Autriche (Graz, 7 octobre 1589 – Passau, 1er novembre 1631) : archiduchesse d’Autriche, devenue grande-duchesse de Toscane par son mariage avec Cosme II de Médicis.

[2] Christine de Lorraine (née le 16 août 1565 à Nancy et morte le 19 décembre 1637 à Florence) : fille aînée de Charles III, duc de Lorraine et de Bar, et de Claude de France. Epouse de Ferdinand Ier de Médicis, elle est aussi la mère de Cosme III de Médicis.