Vierge de Miséricorde

On appelle Vierge de Miséricorde (ou Vierge au manteau) une des variantes iconographiques du thème de la Vierge Marie dans la peinture chrétienne.

Iconographie :

La Vierge Marie est généralement représentée

  • debout [1]
  • écartant les deux ans de son manteau qui est grand ouvert pour accueillir les personnages qu’elle entend protéger ; ces personnages peuvent être religieux ou laïcs ; ils sont la plupart du temps agenouillés et en prière
  • pour lui permettre d’augmenter le nombre de personnages qu’elle accueille sous son manteau, des anges viennent parfois suppléer au geste de la Vierge pour en maintenir écartés les deux pans ; le manteau, également appelé pallium,  prend parfois des dimensions exceptionnelles [2]
  • plus grande, symboliquement, que les autres personnages ; la taille de la Vierge permet également de placer un plus grand nombre de personnages sous son manteau

[1] Il existe des contre-exemples : on peut parfois voir la Vierge assise, son fils placé sur ses genoux.

[2] Sur ce point comme sur celui relevant de la note précédente, loi, à  titre d’exemple,  la Madonna del Manto de Domenico di Bartolo, à Sienne.

%d blogueurs aiment cette page :