Floriano

Florian (Florianus en latin) ou Florian de Lorch ou Florian de Lorsch, né vers 250 et mort vers 304, patron de la Pologne, de la ville de Linz, des ramoneurs, des pompiers et des brasseurs (bavarois et autrichiens) …

Iconographie

Florian, avant de prendre l’apparence d’un pompier (par confusion avec saint Laurent), a longtemps été représenté sous les traits du légionnaire qu’il fut,

  • armé d’une épée et d’un bouclier
  • portant parfois un étendard

Scènes de la vie du saint :

img_2959

1

En Italie, les représentations du saint semblent se limiter à sa seule figure isolée et non pas à des épisodes particulier. En Autriche, où il est particulièrement révéré, on trouve parfois des cycles de sa vie dans lesquels les scènes les plus importantes sont les suivantes :

  • Florian prend congé de ses parents (fig. 2)
  • son arrestation par les soldats à la demande du gouverneur qui veut lui faire abjurer sa religion ;
  • son martyre : il est précipité du haut d’un pont de bois dans la rivière de l’Enns, une meule attachée à son cou (cette scène est représentée dans un tableau d’Albrecht Altdorfer ; ce tableau [fig. 1] et son pendant [fig. 2] appartenaient à la collection siennoise de la famille Spannocchi, en principe inaliénable après avoir été léguée à la ville de Sienne ; ce qui n’a pas empêché que les deux œuvres fassent l’objet d’un échange avec les Offices de Florence, dont elle font aujourd’hui partie des collections) ;
  • son corps est recueilli par deux femmes et un homme qui le chargent sur une charrette au coucher du soleil ;
  • près de la chapelle élevée sur son tombeau, des pèlerins puisent l’eau d’une source miraculeuse.

img_2964

2

%d blogueurs aiment cette page :