Benedetto di Bindo, « Articoli del Credo »

fullsizeoutput_2773.jpeg

Benedetto di Bindo (Sienne, documenté de 1389 à 1417)

Articoli del Credo (Articles du Credo), vers 1410-1415?

Tempera et or sur panneaux, 46,5 x 57,5 cm. (chaque panneau)

Provenance : Sacristie de la Cathédrale.

Sienne, Museo dell’Opera del Duomo.

Les neuf tablettes rassemblées ici proviennent de l’une des armoires-reliquaire de la sacristie que l’ensemble de la critique attribue aujourd’hui à Benedetto di Bindo. Chacune d’elles représente un article du Credo dans la version dite Symbole de Nicée-Constantinople, ou première version du Credo, préparée lors des deux conciles concernés, celui de Nicée (325) ainsi que celui de Constantinople (381).

Chaque image doit agir comme une sorte d’aide mémoire à l’attention de celui qui était amené à manipuler les portes des armoires au sein d’une sacristie dont l’entrée était réservée au clergé [1] :

  1. « CREDO IN UNUM DEUM »
  2. « PATREM OMNIPOTEMTE FACTOREM CELI ET TERRE VISIBILIUM / OMNIUM ET INVISIBILIUM »
  3. « ET IN UNUM DOMINUM IESUM CRISTUM FILIUM DEI UNIGENITUM »
  4. « DEUM DE DEO LUMEN DE LUMINE DEUM VERUM DE VERO DEO »
  5. « GENITUM NON FACTUM CONSUBSTANTIALEM PATRI PER QUEM OMNIA FACTA SUNT »
  6. « QUI PROPTER NOS HOMINES ET PROPTER NOSTRA SALUTEM DESC / ENDIT DE CELIS »
  7. « CRUCIFIXUS ETIAM PRO NOBIS SUB PONTIO PILATO ET SEPULTUS EST »
  8. « ET RESUREXIT TERTIA DIE SECUNDUM SCRIPTURAS »
  9. « ET ASCENDIT IN CELUM SEDET AD DESXTERAM PATRIS »

[1] Elle l’est d’ailleurs encore de nos jours, hélas, cachant aux yeux des profanes les fresques de Benedetto, également auteur des panneaux peints de ces vantaux.