Le chœur des anges dans la Nativité

La présence d’un chœur d’anges présents autour de la grotte (ou de l’étable) de la Nativité est mentionnée dans l’Évangile de Luc, en relation avec l’Annonce aux bergers, et, plus explicitement, dans l’Évangile du pseudo Matthieu.

Évangile de Luc (2, 13-15) :

13 Et soudain, il y eut avec l’ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant :

14 « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime. »

15 Lorsque les anges eurent quitté les bergers pour le ciel, ceux-ci se disaient entre eux : « Allons jusqu’à Bethléem pour voir ce qui est arrivé, l’événement que le Seigneur nous a fait connaître. »

Évangile du pseudo Matthieu (XIII, 2) :

Et cette lumière ne s’éteignit ni le jour ni la nuit, aussi longtemps que Marie y accoucha d’un fils, que des anges entourèrent pendant sa naissance, et qu’aussitôt né et debout sur ses pieds ils adorèrent en disant : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté. »