‘Il Sodoma’, « Madonna col Bambino »

fullsizeoutput_28e8.jpeg

Giovanni Antonio Bazzi dit ‘Il Sodoma’ (Vercelli, 1477 – Sienne, 1549)

Vierge à l’Enfant, 1526-1527.

Huile sur panneaux, 68 x 48 cm.

Sienne, Museo dell’Opera del Duomo.

Comme les quatre autres figures qui constituent cet ensemble, celle de la Vierge est représentée dans un cadrage très serré qui renforce l’impression de proximité. Elle se détache sur un rideau vert amande à demi ouvert et qui laisse apparaître un paysage dans le lointain. Grâce à ce stratagème visuel, Sodoma génère deux sources de lumières distinctes et opposées, solution grâce à laquelle il peut faire bénéficier toute l’image d’une lumière naturelle d’une plus grande amplitude, la faisant jouer sur les visages, les carnations et les étoffes de toute nature. La Vierge semble plongée dans une mélancolie que son regard, perdu dans le vague et portant dans une direction opposée à celui de l’Enfant qu’elle tient dans les bras, traduit avec une densité émotive intense. A propos de ce panneau, Carli écrit qu’il « est d’un coloris intense et éclatant, parmi les meilleures interprétations de la typologie raphaélesque [1]. »

[1] CARLI 1979, p. 59.