‘Il Vecchietta’, « Dottori della Chiesa »

6127061B-0556-4AA4-A3EF-972511120CFA.jpeg

Lorenzo di Pietro, dit ‘Il Vecchietta’ (Castiglione d’Orcia, 1410 ? – 1480)

Dottori della Chiesa (Docteurs de l’Église)

Fresque.

Sienne, Santa Maria della Scala, Ancienne Sacristie (voûte).

Situés au-dessus et au-dessous de la figure centrale du Christ, sont représentés deux par deux les quatre Docteurs de l’Église :

  • San Gregorio Magno e sant’Agostino (Saint Grégoire le Grand et saint Augustin)

fullsizeoutput_299f.jpeg

Inscriptions :

  • (sur le livre tenu par le pape Grégoire le Grand) : « SI[ ]CONSIDERE/MUS[,] FRATRE/[S] [CA]R[ISSI]MI[,] QU[A]E / ET QUAN/TA SUNT[,] QU[A]E NOBIS / PROMICTUNT/UR IN[ ]C[O]ELIS, VILESCUNT / ANIMO OMN[IA,] / QU[A]E HABEN/TUR IN[ ]TERR[I]S. » [1]

Grégoire le Grand est représenté dans toute la pompe pontificale, coiffé de la tiare. Il porte, comme les autres Pères de l’Église, un livre qu’il tient de manière à adresser à l’observateur son message appelant à l’ascétisme. A l’inverse, Augustin, lui aussi vêtu de son habit pontifical (il est évêque), est absorbé dans l’écriture de ses pieuses réflexions.

  • Sant’Ambrogio e san Girolamo (Saint Ambroise et saint Jérôme)

fullsizeoutput_2996

Ambroise est lui aussi vêtu de son habit d’évêque. En revanche, Jérôme, qui est souvent représenté en tant que cardinal (dignité dont il n’a pourtant pas été revêtu), est vu ici comme un simple moine. Selon Henk van Os, « l’érudit absorbé dans ses propres pensées, tel que l’a dépeint Vecchietta, est l’une des représentations italiennes de saint Jérôme les plus empreintes de dignité. » [2]

[1] « SI CONSIDEREMUS, FRATRES CHARISSIMI, QUAE ET QUANTA SUNT, QUAE NOBIS PROMITTUNTUR IN CŒLIS, VILESCUNT ANIMO OMNIA, QUÆ HABENTUR IN TERRIS », Pape saint Grégoire le Grand, Homélie XXXI, 1, in Le quaranta Omelie di S. Gregorio Papa sopra gli evangeli, Brescia, 1622, p. 7.  « Si nous considérons, très chers frères, les nombreuses choses qui nous sont promises au ciel, nous avilirons par l’esprit ce qui est sur terre. »

[2] VAN OS 1976, p. 34.