Histoire de la Cathédrale en quelques dates

0D254B98-BF04-4BDF-B64C-A65BDE5006F5

  • XIIe siècle
    • Premières interventions sur un bâtiment existant, datant peut-être du neuvième siècle, construit lui-même sur un hypothétique temple de Minerve.
    • Époque où le bâtiment, doté d’une façade vers l’Ouest (vers l’Hôpital Santa Maria della Scala) pourrait avoir été transformé en basilique.
  • 18 novembre 1179
    • Consécration de la nouvelle cathédrale, en présence du pape siennois Alessandro III (Ranuccio Bandinelli) [1]
  • Avant décembre 1226 :
    • Les bureaux de la Biccherna (Bureaux des sorties) enregistre des contrats relatifs à la construction et la décoration de la cathédrale.
  • 1227
    • La Biccherna enregistre une série de paiements pour des marbres blancs et noirs.
  • 1259
    • De nouveaux paiements relatifs au chœur sont enregistrés.
  • 1263
    • Achats de plomb pour la couverture du dôme et paiement au maître-fondeur pérugin Rosso Padellaio pour la pomme de cuivre placée au sommet de la coupole.
  • Entre 1280 et 1284
    • Réalisation du corps longitudinal de la nef.
  • 1284
    • Année de la pose de la première pierre de la façade.
  • 1297
    • Un document mentionne qu’à cette date, Giovanni Pisano travaille comme contremaître pour la construction de la partie inférieure de la façade.
  • Entre 1299 et 1317 env.
  • 1313
    • Fin de la construction du campanile.
  • 1317
    • Trois chroniques évoquent le fait qu’en mai 1317, la façade est achevée et que des travaux d’agrandissement sont en cours à l’est, avec l’ajout de deux travées supplémentaires du côté de l’abside. La construction en a été rendue possible par la création du baptistère situé en contrebas, qui a servi de substruction. Chacune des deux branches du transept a été prolongée et la nef surélevée. L’hexagone sous le dôme n’est plus le centre de symétrie de l’église qui préexistait avant ces expansions.
  • 1339
    • Sienne, au sommet de sa pleine gloire, semble avoir considéré que la Cathédrale ne reflétait ni l’ampleur prise par la ville, ni l’augmentation de sa population et de sa richesse et pas davantage l’expansion de la vie municipale. Survînt le désir d’imiter Florence et la construction de sa nouvelle et gigantesque cathédrale. C’est alors que l’on envisagea de développer le bâtiment existant de telle sorte que le corps longitudinal devienne le transept d’une nouvelle construction. Le projet fut confié à Peter Lando (ou « Peter ») après la résolution du Conseil Général du 23 Août 1339.
  • 1340
    • Le travail est dorénavant supervisé par sculpteur et architecte Giovanni di Agostino.
  • 1355 ou 1357 ?
    • La peste de 1348 et des effondrements de la structure survenues cette année-là conduisent à l’arrêt définitif des travaux ; il subsiste dans l’actuelle Piazza della Quercia des vestiges plus ou moins visibles de cet échec : au sol, les marques de l’empattements des piliers de la nef,  sur la façade du bâtiment du Museo dell’Opera Metropolitana del Duomo, l’encastrement des piliers déjà construits, et surtout, l’enorme façade de la cathédrale inachevée, appelée « Facciatone »). 
  • XVe – XIXe s.
    • Terminer

[1] Chaque année, tous les 18 Novembre de chaque année, la bannière papale est exposée dans le presbytère en mémoire de l’événement.

 

%d blogueurs aiment cette page :