La sacristie de la Cathédrale, Sienne

Le bâtiment de la sacristie de la cathédrale vu depuis la piazza San Giovanni. La sacristie se trouve tout en haut, de plain-pied avec la Cathédrale.

C’est en 1408, époque où le maître d’œuvre de la Cathédrale était le très actif Caterino Corsini, que fut prise la décision d’agrandir l’ancienne sacristie de la Cathédrale. A cet effet, une arche fut construite au-dessus de la via dei Fusari, permettant d’établir une communication entre la future sacristie et la Cathédrale à la hauteur de l’abside. C’est grâce à ce nouveau lieu que devaient être obtenus des espaces de dimensions suffisamment importantes pour satisfaire aux besoins du déroulement des services liturgiques.

Intérieur de la sacristie

Au début de la seconde décennie du Quattrocento, les travaux de décoration purent commencer. Il semble que ce soit Benedetto di Bindo et ses collaborateurs qui se virent confier l’exécution des fresques des trois petites chapelles voûtées situées à l’extrémité est de la salle, à l’opposé de l’entrée.

Un inventaire du XVe siècle fait apparaître que la chapelle de droite, mentionnée sous le nom de « chapelle des Livres », abritait la bibliothèque liturgique et les ouvrages de théologie, et que celle de gauche contenait l’impressionnante collection de reliques appartenant au Duomo, la chapelle située au centre étant consacrée au culte de la Vierge. Le grand espace situé à l’avant des trois chapelles

Pour couronner l’entreprise, en 1412, le maître d’œuvre Caterino Corsino confia à Benedetto di Bindo la réalisation des portes de l’armoire-reliquaire. Celles-ci furent achevées entre les mois d’avril et août de la même année.

Les œuvres d’art conservées dans la sacristie de la Cathédrale
I. Peintures

LES FRESQUES DES TROIS CHAPELLES

FB9B0C80-F50D-4AC5-83B5-6E8E3893F1DA.jpeg

Chapelle des reliques :

Chapelle de la Vierge :

Chapelle des livres :

SALLE DE LA SACRISTIE

  • 22.
Œuvres provenant de la sacristie de la Cathédrale visibles à Sienne

Fragments de l’armoire-reliquaire :