Giovanni Pisano, « Simeone »

fullsizeoutput_26bd.jpeg

Giovanni Pisano (Pise, env. 1245/1248 – Sienne, 1318 ou un peu avant)

Simeone (Syméon), début du XIVe s.

Marbre.

Inscriptions :

  • (sur le rouleau de parchemin) : « QUIA VIDERU[N]T OCULI MEI SALUTARE TUUM » [1]« Nunc dimittis servum tuum, Domine / Secundum verbum tuum in pace / Quia viderunt oculi mei salutare tuum, / Quod parasti ante faciem omnium populorum, / Lumen ad revelationem gentium / Et gloriam plebis tuæ Israel » (« Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut, salut que tu as préparé devant tous les peuples, … Poursuivre

Provenance : Façade de la Cathédrale de Sienne.

Sienne, Museo dell’Opera del Duomo.

Notes

Notes
1 « Nunc dimittis servum tuum, Domine / Secundum verbum tuum in pace / Quia viderunt oculi mei salutare tuum, / Quod parasti ante faciem omnium populorum, / Lumen ad revelationem gentium / Et gloriam plebis tuæ Israel » (« Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut, salut que tu as préparé devant tous les peuples, lumière pour éclairer les nations, et gloire d’Israël, ton peuple ».). Évangile selon Luc (Lc 2, 30).
%d blogueurs aiment cette page :