Pier Francesco Fiorentino, « Madonna con Bambino e santi »

Pier Francesco Fiorentino (Florence, 1444 ou 1445 – documenté jusqu’en 1497)

Madonna con Bambino e santi, 1494

Tempera sur bois, ???

Inscriptions : « DIVO DNICO FR LAVARIES BARTHOLI DICAVIT PETRUS FRANCISC PREBYTER FLORENTIN PINXIT 1494 »

San Gimignano, Église de Sant’Agostino. Autel de San Vincenzo.

Pier Francesco Fiorentino[29] représente ici une Vierge à l’Enfant assise sur un trône (donc en tant que Reine des cieux) entourée de quatre saints parmi lesquels on reconnaît, de gauche à droite : Etienne (pierres au-dessus la tête), un martyr dominicain, probablement saint Pierre Martyr portant la palme, un second dominicain qui pourrait être Dominique lui-même, et saint Laurent, reconnaissable au grill, instrument de son martyr, posé à ses pieds.

En arrière plan, comme pour marquer l’antériorité des deux personnages, saint Barthélémy à gauche, portant un couteau et saint ??? à droite, portant un poisson.

Le donateur, un dominicain commanditaire de l’œuvre, est représenté au premier plan, entre les deux saints évêques mais à une échelle beaucoup plus petite, agenouillé et en prière.

Un nombre important de scènes ou de personnages complémentaire vient orner la prédelle ainsi que les deux montants verticaux du cadre.

Sur la prédelle, de gauche à droite : saint Barthélémy, sainte Catherine de Sienne, l’Ascension, le Christ de Piété, la Sortie du Tombeau, sainte Marguerite de Hongrie, et sainte Fina. [30]

Sur chaque pilier de l’encadrement, quatre saints disposés en hauteur selon quatre registres, complètent la cour céleste ainsi représentée. On reconnaît notamment, à gauche, saint Michel Archange et sainte Marie-Madeleine, à droite, l’archange Gabriel et Tobie (compléter sur place).